Message pour les prisonniers du Centre de détention de Kansas City, Etats-Unis

Aller en bas

Message pour les prisonniers du Centre de détention de Kansas City, Etats-Unis

Message  Admin le Mer 14 Mar - 6:30


Extrait de l'oeuvre de Vassula "La vraie vie en Dieu", tome 4.
Copyright ©️ Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse.
Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés. Mise en page : 97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu
ç info@vassula.org




CAHIER 52





6 juin 1991



- Lorsque mon esprit se refroidit et que je tombe dans cette sorte de léthargie, Seigneur, et lorsque je deviens si peu disposée au dialogue avec Toi et à Te rencontrer de cette façon spéciale, est-ce que je me fane et me dessèche lentement comme une feuille, sous Tes Yeux-mêmes ?

- Je t'ai attendue... Je t'ai parlé, âme, mais tout ce que J'ai entendu de toi a été le silence... Donne-Moi ton attention, âme, J'ai tant à te dire susceptible d'éveiller ton intérêt. De la léthargie ? Alors appelle-Moi ! Je soufflerai sur toi et la glace fondra.

- Seigneur, il y a des moments où la Lumière que Tu m'as donnée me semble disparaître derrière une fumée obscure.

- Mon enfant, ta voix porte jusqu'au Ciel et jusqu'à Mon Trône, aussi, appelle-Moi à grands cris, et comme un éclair dans les nuages, Je répondrai : Nous 1 voilà, Nous allons exaucer ta prière.

- Alors viens tout de suite me sauver. Remplis d'huile ma lampe, souffle sur moi pour me ranimer, imprègne-moi de Ton parfum de myrrhe, rends-moi parfaite en Ta Présence, montre Ta Gentillesse à mon égard...

- Ne retiens pas ta question, parle, Mon enfant ! 2

- Ce que Tu fais pour moi avec tant d'Amour, de Fidélité et de Miséricorde, ne le feras-Tu pas pour chacun de Tes enfants, lesquels sont dans le besoin autant que moi ?

- Sois bénie 3. Moi Dieu Je viendrai secourir chacun de vous. Je ne permettrai pas que Mon Eglise 4 dépérisse.

Génération ! J'entends te sauver... mais pas par menace ou désastre, colère ou blâme. J'entends te sauver, génération, en t'enveloppant de Mon Amour et de Ma Miséricorde pour couvrir ta nudité. Je t'envoie Mon Saint Esprit à profusion afin que ton esprit, plein de Mon Esprit, Me clame :

" Abba ! "

Aujourd'hui, des larmes de Sang jaillissent de Mes Yeux à cause de la surdité de Ma création. Un esprit des plus obstinés a pénétré dans Mon Domaine 5. Leur âme en eux est défaillante. Je regarde en ce qui fut jadis Ma Fidèle Cité 6 pour la voir devenir aujourd'hui celle d'une courtisane !

- Seigneur ! Ton Règne n'a-t-Il pas déjà commencé ?

- Ecris ceci : " Heureux ceux qui sont invités au festin des noces de l'Agneau" (Ap 19.9). Mon Règne a déjà commencé dans beaucoup de coeurs. J'ai épousé ces âmes, les rendant nouvelles 7, et Je vous dis : Mon Esprit de Vérité continuera à essaimer sur Ma création tout entière, et à assiéger Cité après Cité 8, et les obscénités, les iniquités et toutes les impuretés qui se trouvent en eux, Moi, de Ma Propre Main, Je les extirperai. Tout ce qui a été planté par la Folie, Je l'extirperai par le Feu que J'enverrai du Ciel.

- Ma fille, le premier ciel et la première terre disparaîtront (Ap 21.1) et chacun d'entre-vous sera renouvelé par l'Amour de Mon Saint Esprit ; Je changerai la face de ce monde.

- Par le renouvellement de notre Eglise, entends-Tu le renouvellement de nous-mêmes, puisque c'est nous qui sommes l'Eglise, la Nouvelle Jérusalem ?

- Mon élève, tu l'as bien dit : vous êtes tous Mon Eglise, Mon Sanctuaire-citadelle (Dn 11.31), Mon Domaine, Ma Cité, Ma Propriété, Ma Jérusalem. Je renouvellerai Cité après Cité 9 par Mon Feu d'Amour. J'entends vous rassembler des quatre coins de la terre et vous guérir. J'entends brûler de Mon Feu la désastreuse abomination 10 installée à l'intérieur de Mon Temple 11. La désastreuse abomination est : l'esprit de Rébellion qui prétend être Mon égal. C'est l'esprit du Mal qui s'est intronisé dans Mon Sanctuaire 11, prenant la place de Mon Sacrifice Perpétuel 12, rendant Impie votre génération. C'est l'esprit de Rationalisme et de Naturalisme qui a conduit la plupart d'entre-vous à l'athéisme. C'est cet esprit qui vous fait croire que vous êtes autosuffisants et que vous pouvez tout accomplir par vos propres efforts et par vos propres forces. Cette désastreuse abomination vous a transformés en une contrée desséchée, un pays de la soif, un désert. Mon Sacrifice Perpétuel, tu L'as aboli de ton sein parce que tu as perdu ta foi, génération.

Combien d'entre-vous ont-ils soif de Moi ? Très peu viennent Me boire, alors que vous pouvez Me boire sans argent. Qui a faim de Moi ? Vous pouvez M'obtenir gratis, absolument gratuitement. Cependant presque personne n'a faim de Me manger. Le mal a faussé votre entendement, rendant votre esprit fasciné d'absorber tout ce qui n'est pas Moi. Au lieu que vous absorbiez Ma Lumière, Satan vous a fait absorber ses ténèbres. Au lieu de devenir beaux et rayonnants, vous avez terni, dépéri, et comme des branches desséchées, vous êtes maintenant prêts à être coupés et jetés au feu pour être brûlés. N'ayez pas peur de Moi, Je suis le Fleuve de Vie. Je suis le Chemin vers le Ciel, Je suis la seule Vérité qui vous conduit à partager Ma Gloire pour l'Eternité. Temple de Dieu ! Ma fille à Moi, marche avec Moi.

I C Q U S





12 juin 1991



- Seigneur, Tu traques mes persécuteurs, Tu les rattrapes et ils ne peuvent pas me toucher. Des étrangers 13 sont venus courtiser mes faveurs, mais cependant lorsque je viens chez les miens 14, comme la pauvreté à leur côté, comme un mendiant dans le besoin, leur raconter Tes Merveilles, on dirait que leurs oreilles sont fermées de sorte qu'ils n'écoutent pas Ton Nouvel Hymne d'Amour. Dois-je fouler seule au pressoir, sans qu'aucun des hommes de mon peuple soit avec moi ?

- Mon Propre Bras ne t'est-Il pas suffisant ? Mes Propres Yeux qui veillent sur toi jour et nuit ne te sont-Ils pas suffisants ? Ma fille, bientôt, Je leur montrerai Ma Sainte Face ; J'inonderai ta patrie 15 de Mon Esprit, et des Fleuves se répandront, jailliront à flot. Je ne leur cacherai pas Ma Face... Espère, Ma Vassula, espère... ton Roi n'abandonnera personne. Il viendra avec un baume curatif dans Sa Main et vous guérira un par un.

Réjouis-toi, Ma fille, réjouis-toi, J'ouvrirai leurs oreilles pour Ma Gloire ! Viens. Les Mystères du Royaume des Cieux te sont révélés. Prie pour qu'Ils leur soient révélés à eux aussi.

I C Q U S





13 juin 1991



(Message de notre Sainte Mère)

- Vassula ? Veux-tu écrire Mes Paroles pour désaltérer ce désert ?

- Oui, Sainte Maman, Mère de Dieu.

- Ecris 16, Ma fille :

Bénis de Mon Ame, bien-aimés de Mon Coeur, aujourd'hui Je demande à chacun de vous d'appliquer son coeur à marcher avec Dieu.

Dieu est votre Force, votre Vie et votre Bonheur. Nul ne peut vivre sans Dieu. Jésus est la Vraie Vigne et vous êtes les sarments. Coupé de la Vigne, un sarment sèche et dépérit immédiatement. Il n'est plus alors utile qu'à être jeté au feu. Marchez avec la Lumière et n'ayez pas peur de vous abandonner entièrement à Lui. Donnez-vous à Dieu et vos coeurs seront comblés de joie. Comprenez, enfants bien-aimés, que Dieu, en ces jours, vient vous sauver et vous dépêtrer des filets de Satan et vous ramener à Son Sacré Coeur.

Nos Deux Coeurs sont unis en dépit des arguments et des dénégations du monde concernant cette Vérité, car ils n'ont pas tous accepté cette Vérité, mais ils utilisent cette Vérité pour se combattre les uns les autres. Nos Deux Coeurs sont unis, et ensemble ont soif de votre salut, enfants.

Venez et écoutez-Nous cette fois : faites la Paix avec Dieu, réconciliez-vous. Levez vos visages vers Dieu et demandez-Lui d'emplir vos coeurs de Sa Lumière. Apprenez à aimer Dieu comme votre Père, Lui qui vous aime plus que quiconque peut imaginer, et vous envoie sans cesse de Son Coeur Sa Paix qui coule comme un Fleuve pour assouvir le désert intérieur de votre âme. Ne vivez pas seulement de paroles ; agissez et vivez chaque mot qui vous est donné dans les Evangiles. Ne soyez pas morts à la lettre de la Loi ; vivez-La. N'ayez pas peur si quiconque se moque de vous ou refuse de croire aux Merveilles que Dieu vous donne aujourd'hui, car Je vous dis : si quelqu'un vous réduit au silence, les pierres crieront 17 de toutes leurs forces. Seul Dieu peut vous donner la Paix et le Bonheur.

Je prie pour vous sans cesse afin que de pierres dures, les coeurs de cette génération puissent se tourner vers Dieu et être comme un jardin irrigué ; d'un désert inhabité, une Cité Sainte remplie de la Lumière de Dieu, une Lumière venant de Dieu, et non du soleil ou de la lune (Ap 21.23).

Lorsque la tempête sera finie et passée, les fleurs 18 écloront, changeant la surface de cette terre 19.

Moi, votre Sainte Mère, Je bénis chacun de vous.





17 juin 1991



(Message pour la réunion de prière du 23 juin 1991 à Pistoia, Toscane, Italie)

- La Paix soit avec vous. Je suis venu jusqu'à vous pour vous dire :

Je suis là.

Bien-aimés, Mon Sacré Coeur est en Feu. C'est pourquoi Je descends de Mon Trône pour venir jusqu'à vous, et vous offrir Ma Paix et Mon Amour. La Miséricorde est à vos portes.

S'il y eut deux genoux pour te recevoir avec un grand amour à ta naissance, et deux bras pour t'étreindre avec affection, Je te dis : J'ai fait plus que cela, J'ai sacrifié Ma Vie pour toi. Je suis la Source de l'Amour. Viens, renonce à tout ce qui souille ton âme et suis-Moi. Ne dis pas : " ma façon de vivre est irréprochable". Tu es sans beauté et sans majesté aussi longtemps que ton âme est souillée et imparfaite.

Viens, Je peux parfaire ton âme puisque Je t'offre à profusion et gratuitement Mon Sang et Ma Chair. Abandonne-toi à Moi ; Je suis la Vie. Aujourd'hui Je descends soudainement sur vous, Je regarde autour de Moi et Mon Coeur est rempli de chagrin. J'avais jadis cultivé cette terre et Je l'avais transformée en un Jardin, avec les plus subtiles odeurs de ses fleurs, J'avais laissé derrière Moi des " prêtres lévitiques " pour le garder, Je leur avais confié Mes Intérêts, mais Mon Jardin, Je le retrouve négligé, Mes parterres de fleurs desséchés, Je suis entouré d'un désert sans fin, dévasté, où même les chacals ont de la difficulté à survivre. Les scorpions et les vipères sont les habitants qui prospèrent dans son aridité traîtresse, et si seul un reste de Mes agneaux est en vie, c'est parce que Je vous envoyais sans cesse Mes anges pour arracher Mes agneaux des crocs de la vipère et de l'aiguillon du scorpion. Il M'avait été dit qu'à Mon Retour, Je trouverais toute Ma bergerie en sécurité et indemne, et Mon Jardin entretenu et arrosé, mais à peine suis-Je parti, Je n'avais pas plus tôt tourné le dos, qu'ils ont transformé Mon Jardin en un repaire de lézards et d'araignées...

Oh ! viens ! toi qui erres toujours dans ce désert en disant : " j'ai cherché mon Rédempteur mais je ne L'ai pas trouvé ". Trouve-Moi, Mon bien-aimé, dans la pureté de coeur, en M'aimant sans intérêt personnel, trouve-Moi dans la sainteté, dans l'abandon que Je désire de toi. Trouve-Moi en observant Mes Commandements. Trouve-Moi en remplaçant le mal par l'amour. Trouve-Moi dans la simplicité de coeur. Ne pèche plus, cesse de faire le mal, apprends à faire le bien ; recherche la justice ; aide l'opprimé. Que ce désert et cette aridité exultent. Que ta tiédeur s'embrase en une flamme ardente. Renonce à ton apathie et remplace-la par la ferveur. Fais toutes ces choses afin que tu puisses dire : " J'ai cherché mon Rédempteur et je L'ai trouvé. Il était près de moi tout le temps, mais dans mon obscurité, je n'ai pas réussi à Le voir. O Gloire à Dieu ! Béni soit notre Seigneur ! Comment ai-je pu être aussi aveugle ? " Alors Je te rappellerai de garder et chérir Mes Principes afin que tu puisses vivre. Je viendrai comme la foudre, comme un éclair dans les nuées avec Mon Saint Esprit, essuyer les larmes de chaque joue. Aussi, courage, Mes bien-aimés, l'Amour reviendra comme amour.

Moi le Sacré Coeur, Je vous bénis tous, laissant Mon Soupir d'Amour sur vos fronts. Soyez un sous Mon Saint Nom.

I C Q U S





18 juin 1991



- Sacré Coeur, Tu es le Thème de ma vie. Tu es à mon côté, toujours prêt à m'aider. Maintenant que Tu as fait de moi Ta propriété et que Tes Bras sont mon enclos, que puis-je demander de plus ? En un clin d'oeil, Tu as balayé mes accusateurs et le feu qui m'entourait a disparu ! Seigneur, Tu m'as à nouveau donné une vision de Ton Sacré Coeur : j'avais de la peine à réaliser que c'était un coeur ! Ton Coeur m'est apparu comme une seule grande plaie... A peine avais-je quitté du regard mes oppresseurs que j'ai découvert qu'un autre feu s'est allumé : déjà une autre plaie sur Ton Coeur, une autre grande épine dans Ta Tête, mon Jésus... Cette fois, je vais Te proposer un marché. Si Tu me le permets, voici ce que je propose : retire cette grande épine de Ta Tête et place-la plutôt sur moi. Je la garderai jusqu'à ce que le Père accorde à ce prêtre la Grâce et la Lumière dont il a besoin pour comprendre son erreur, pour comprendre que j'appartiens bien à Toi.

- Vassula, qu'il en soit ainsi. Qu'il en soit comme tu le demandes ; J'accepte ton sacrifice ; Mon enfant, sois bénie. Je ne suis pas seul à avaler Mes larmes : ta Sainte Mère pleure également. Viens à Nous de cette façon, en partageant. Cette tempête aussi sera calmée. Le Père voit tout, Mon enfant. Je retournerais des vallées entières et Je déracinerais également des montagnes si elles étaient et devenaient une menace pour Mes Poèmes d'Amour, Poèmes d'Amour qui sont un appel à votre conversion.

Mes Messages d'Amour iront de l'avant.

L'étreinte de Satan maintenant se desserre et bientôt sur sa bouche Je placerai une muselière.

L'Amour est tout le temps près de toi ; et Il scrute Sa chambre 20 de temps en temps pour vérifier que tout soit en ordre dans cette chambre où Il prend Son repos. Je suis Yahvé. Ma fleur, Saint Bède est à ton côté.

- Qui est-ce ? 21

- Yahvé t'aime.





22 juin 1991



- Ah ! comme l'Amour et la Miséricorde me couvrent et me bénissent sans cesse ! La Sagesse est mon Maître personnel et Elle nous instruit, moi et les autres. Ta Sainte Présence, plus constamment que jamais à mon côté, me rassure et me donne espérance et courage. Ah ! Yahvé mon Père, je languis de Toi. Comme je languis de Toi ! Yahvé mon Abba, Tu m'as séduite jusqu'à la moelle...

- Je t'ai prêché Ma Connaissance. Apprends de Ma Bouche, gratuitement. Un jour, entre Mes Mains tu remettras ton esprit.

- Seigneur, de même que Tu m'as fascinée par la Grâce, fascine aussi par la Grâce le reste du monde, notamment les païens, les impies et spécialement ceux qui prétendent être des dieux à cause de leur sagesse et qui prétendent être Tes égaux.

- Je leur viendrai en aide. Ils gisent maintenant impuissants, pris dans les filets de Satan. Mais il te faut prier pour tes frères afin qu'à eux aussi Je puisse révéler Ma Sainte Face.





27 juin 1991



- Viens, travaillons. Mets ta foi en Moi.

Il a été dit qu'avant Mon Grand Retour, des signes vous seraient donnés. Vous devez observer ces signes qui préludent à Mon Jour de Gloire. En lisant attentivement les Ecritures, on peut découvrir toutes ces vérités. Comment se fait-il que vos esprits ne soient pas ouverts à comprendre les Ecritures ? Venez maintenant et comparez. Maintenant écoute-Moi, Mon enfant : ta génération est prospère dans sa rébellion. Comme ils ont apostasié ! Pour Ma part, J'ai multiplié Mes appels, Mes avertissements ; Je vous ai fait signe jour après jour, J'ai multiplié Mes Bénédictions. Mais Je n'ai obtenu aucune réponse. J'ai dit : " en trouverai-Je un seul lorsque Je viendrai ? " Pourquoi aucun ne répond-il lorsque J'ai appelé ? Mais au lieu d'une réponse à Ma supplication, vous M'avez tourné le dos. Tout ce que J'entends est : " à qui croit-Il que Son Message est destiné ? " Comme ils se rebellent et comme ils blasphèment Ma Divinité ! Mais nul ne peut retarder le Temps Fixé, ni l'Heure ; Ils feront irruption sur eux, aussi soudainement qu'un coup de tonnerre.

Aujourd'hui, Ma fille, l'Antéchrist, c'est l'esprit de Rébellion donné par Satan, comme le définit l'Ecriture : le Rebelle 22, qui est la désastreuse abomination installée dans Mon Temple, dont a parlé le prophète Daniel ;

chacun de vous est Mon Temple...

Celui que les Ecritures appellent Rebelle et qui est défini comme la désastreuse abomination est l'un des deux signes précédant la fin des Temps. L'autre signe est votre grande apostasie.

Ton ère, Mon enfant, a renoncé à Me donner l'adoration qui est votre dû envers Moi, mais qui est aussi votre Vie. Le plan de Satan était de conquérir cette ère en vous faisant croire que vous pouvez vous passer de Moi. Ainsi l'esprit de Rébellion qui est l'Antéchrist est entré dans Ma Demeure 23. C'est l'esprit d'Anarchie, pour ne pas dire plus, et aujourd'hui il s'est installé au coeur même de Mon Sanctuaire 24. Cet esprit de Rébellion est celui qui fait clamer ceux qui l'ont : " je suis un dieu ! " 25.

Les hommes ont fait défection et dans leur défection, la voie s'est ouverte pour que Satan pénètre en eux et les conduise tous à une mort violente. Cet esprit de Rébellion, qui dévaste l'âme, l'esprit et le coeur, est l'Ennemi dont a parlé l'apôtre Paul, celui qui prétend être tellement plus grand que tout ce que les hommes appellent " dieu ", tellement plus grand que tout ce qui reçoit l'adoration (2 Th 2.4), celui qui dit : " je rivaliserai avec l'Autorité " 26. Ils se sont ainsi intronisés à Ma place et ont promulgué leur propre loi pour faire la guerre à Ma Loi et à tout ce qui vient de Mon Esprit. Jour après jour, heure après heure, ils continuent à Me chagriner et à offenser Mon Saint Esprit. O poussière et cendres, vous qui avez chassé de vous Mon Sacrifice Perpétuel, vous voulez donc mourir ? Pourquoi rivalisez-vous avec Moi ? Pourquoi reniez-vous Mon Saint Esprit de Grâce ?

Quiconque Me renie est l'Antéchrist, car il renie le Père, le Fils et le Saint Esprit qui sont Un et le Même 27 parce que Nous sommes tous Trois en accord (1 Jn 5.Cool. Aujourd'hui, beaucoup d'entre-vous nient l'effusion de Mon Saint Esprit. Les grâces et les dons que Mon Saint Esprit vous donne par Mon Infinie Générosité, sont ignorés et supprimés. Ces gens nient et rejettent tous les dons de Mon Esprit. Beaucoup conservent les apparences extérieures de la religion mais rejettent la puissance intérieure de Mon Eglise 28, la puissance intérieure qui est Mon Saint Esprit. Ils disent : " j'ai conservé ma foi ; tout ce qui doit venir maintenant, c'est la récompense de ma droiture. "

Je vous demande : avez-vous fait tout ce que vous pouviez pour vous présenter devant Moi ? J'ai essayé de vous réveiller pour vous dire que vous êtes comme un fleuve asséché et que tout ce que vous dites est creux. Et lorsque le pécheur est converti par Mon Saint Esprit, à peine est-il entré dans Ma Maison, à peine a-t-il découvert les Trésors de Mon Coeur réservés pour vous tous, que vous lui tombez dessus comme une tempête pour le persuader de retourner à l'impiété. Lui qui vient d'échapper à la rébellion, vous tentez d'en refaire un rebelle.

Au Jour du Jugement, Je vous dirai : vous ne M'avez pas cru mais vous M'avez fait passer pour menteur, parce que vous ne vous êtes pas fiés au témoignage que Je vous avais donné concernant l'Avocat, le Rappel de Ma Parole, oui, Mon Saint Esprit de Vérité, Celui-là Même que vous n'avez jamais cessé d'ignorer et de persécuter, que vous n'avez jamais cessé de nier et de supprimer. Au lieu de vous joindre aux saints qui acclamaient et louaient Mon Saint Esprit avec des bénédictions et des cris de joie, vous les avez sans cesse chassés et persécutés, accrochés que vous étiez à votre illusion de piété. Vous Me provoquez, avec vos constantes dénégations... Comment alors pourrais-Je ne pas laisser les pierres manifester Mon chagrin 29 ? Vous interdisez à Mes prémices d'acclamer Mon Saint Esprit, c'est pourquoi Je vous dis : (Lc 19.39) " si ceux-ci gardent le silence, les pierres crieront " Mon chagrin 29.

Ce que J'ai dit jadis à Jérusalem, Je vous le dis maintenant avec douleur : " si seulement vous aviez compris à votre tour la Splendeur de Mon Message de Paix ! Mais hélas ! elle est cachée à vos yeux ! " Si seulement, à votre tour, vous aviez saisi la Splendeur de Mon Saint Esprit déversant bénédiction sur bénédiction sur vous tous... Mais hélas ! vous n'avez ni vu ni entendu l'Avocat, le Saint Esprit que le Père envoie en Mon Nom, vous enseignant et vous rappelant toutes les vérités que Je vous ai données parce que le prince de ce monde utilise votre liberté pour provoquer votre chute.



- Seigneur, montre-leur aussi Ta Miséricorde et, comme Tu T'es fait entendre de moi, fais qu'eux aussi T'entendent. Et comme Tu m'as montré Ta Beauté, me laissant éblouie, montre-leur aussi Ta Perfection.

- Ils n'écoutent pas. Ils écoutent seulement leur voix. Même lorsque Mes Larmes coulent devant eux, il n'y a pas de réponse. Je suis parti dans toutes les directions pour trouver un moyen de briser leur surdité et de leur dire de venir à Moi et de baser leur force sur Moi afin que Moi à Mon tour Je les conduise à la sainteté pour leur permettre d'hériter Ma Lumière.

Je suis le Très-Haut qu'ils trahissent si méchamment et Je suis le premier à leur pardonner, pour autant qu'ils aient un moment de regret... mais aussi longtemps qu'ils maintiennent leur attitude d'autosuffisance, ils ne M'entendront pas ni ne pourront voir combien Je révèle aujourd'hui entièrement et comme jamais auparavant Ma Sainte Face au monde entier 30.

Moi le Seigneur Je vais continuer à briller sur toi, création, et Je répandrai Ma Lumière sur toute la face de cette terre. Votre détresse, le soleil qui s'est obscurci et la lune qui a perdu sa clarté 31 en votre ère, vous conduisant à apostasier dans votre obscurité, bientôt tout cela sera fini. J'entends changer vos marécages 32 en un jardin, changer la nuit en jour, vos cités 32 qui ne sont plus maintenant que décombres, en cités de Lumière, vos autels 32 brisés seront rebâtis et de vos temples 32, Moi, de Ma Propre Main, J'en poserai les fondations. La création tout entière, Je la ferai nouvelle (Ap 21.5).

Je vous renouvellerai tous par Mon Saint Esprit.

Viens, Vassula, Mon agneau. Tout sera écrit, comme Je veux que tout soit écrit. L'Amour est à ton côté.

I C Q U S





6 juillet 1991



- Seigneur, guéris-moi.

- Si tu M'écoutes attentivement et si tu ne M'opposes aucune objection, aucun rival ni aucun doute, si tu viens et admets que tu es une pécheresse et que tu ne montres aucune hésitation au repentir, Je te guérirai. Tu M'appartiens et Je t'ai donné Mon Coeur, c'est pourquoi Je désire que tu crucifies tout ce qui est toi. Que les seules marques de ton corps soient celles que J'ai sur le Mien. Si tu vois des empreintes de pas qui ne M'appartiennent pas, ne les suis pas. Les Empreintes de Mes Pas sont maculées de Sang et parfumées de myrrhe. Entendrais-tu quelque chose de quelqu'un revêtu de robes somptueuses, laisse cela mourir avec lui, et ne prête aucune attention à ce qu'il dit. Moi ton Sauveur, Je suis vêtu de haillons faits de sacs (Ap 11.3), et Je marche pieds nus. Mon manteau est trempé de Sang et Mon Coeur est couvert d'un Feu ardent. Mes Lèvres sont desséchées par manque d'Amour.

- Seigneur, guéris chacun, guéris tout le monde !

- Remplis Mon Coeur de joie en priant pour tous ceux dont les coeurs sont fermés à la raison et à Ma Sagesse.

- Pour cette raison, Seigneur, attire-nous près de Toi. Nous sommes si fatigués de marcher dans cet exil...

- De Ma Bouche, Ma Rosée soulagera votre coeur. Je vous délivrerai de vos douleurs. Mes Yeux considèrent le monde ; Ils scrutent chacun de vous.

Descendrais-Je maintenant, que J'en trouverais seulement une poignée portant Mon Signe sur leur front. Les Cieux, Je Les ai ouverts au prix de Ma Vie afin qu'Ils soient aussi les vôtres. Je vous demande : Quel homme s'accroche à la mort et non à la Vie ? Cependant, combien de temps encore continuerez-vous à ne pas entendre raison ? Pour toujours ? Combien de temps encore rejetterez-vous Mon Amour, reniant et offensant votre Oint ? La Droiture et la Justice sont assises sur le Trône qui s'en vient du Ciel parmi vous, pour vous dire que le chemin de votre chambre dans le Ciel, le Foyer de la Lumière, passe par Moi. Si vous vous abandonnez à Moi, Je vous montrerai le chemin du Foyer. Si vous faites confiance à Mon Amour, Je vous amènerai à la Chambre de Celle qui M'a conçu, pour vous soigner et vous ramener à la santé. Je n'attache pas une corde autour de votre liberté, Je vous lie seulement avec des guirlandes d'Amour. Je vous aime d'un Amour Infini et Ma Tendresse pour vous est une Source Inépuisable.

Ecoute, Ma fille, dis cela aux étrangers et aux tiens : dis-leur combien Mon Coeur souffre par manque d'amour.

I C Q U S





8 juillet 1991



(Message pour les prisonniers du Centre de détention de Kansas City, U.S.A. où Jésus m'envoie témoigner le 15 juillet 1991)

- Voici que c'est Moi Jésus de Nazareth qui descends vous parler à travers ce faible instrument.

Je vous dis : le monde n'a pas encore pleinement connu la Paix que Je vous ai léguée, parce que le monde a rejeté Mes Chemins de Droiture. J'ai dit que dans le monde, vous aurez des difficultés, mais vous n'êtes pas seuls, JAMAIS ; Je suis avec vous chaque minute de votre vie. Je suis plus présent que jamais, bien-aimés de Mon Ame.

Aujourd'hui Je vous envoie jusqu'au seuil de votre porte cet instrument qui est le Mien.

Ce n'est pas elle qui a choisi de venir à vous, non, c'est Moi qui ai décidé de vous l'envoyer. Et par conséquent, ce qu'elle vous lit, c'est Moi qui vous le dis :

Mes petits enfants, Mon Retour est imminent ; Je vais revenir à vous. L'Amour va revenir comme Amour. Je vous ai dit cela maintenant, avant que cela arrive, afin que lorsque vous verrez l'évidence de Mes Paroles, vous croyiez. Venez à Moi tels que vous êtes ; n'attendez pas d'être saints pour tomber dans les Bras de votre Sauveur, venez à Moi tels que vous êtes et Je vous pardonnerai vos péchés qui lient votre âme.

Ah ! création ! La Miséricorde Se courbe jusqu'à toi. Approchez-Moi, n'ayez pas peur de Moi ; un homme ne peut avoir de plus grand amour que d'avoir donné Sa Vie pour ses amis ; vous êtes Mes amis.

Ne dis pas : " Que puis-je dire ? Comment puis-je parler ? De l'aurore à la nuit et de la nuit jusqu'à l'aurore j'appelle, mais nul n'entend mes supplications. Qui m'entendra jamais ? " car Je te dis : Moi le Dieu Vivant, Je t'ai entendu. C'est Moi qui viens dans ta chambre te dire, Mon Coeur dans Ma Main : Je t'aime, Mon enfant et Je t'apporte Mes Bénédictions pour qu'Elles fleurissent dans ton coeur. Mon enfant, prends Mon Sacré Coeur, Il est tout à toi. Prends ce Coeur qui t'aime ; ne Le refuse pas. Je suis Celui qui t'aime le plus. Regarde, Mon enfant, lorsque tu vois des empreintes de pas qui ne sont pas les Miennes, n'y mets pas les pieds, car elles te conduiraient seulement à ta mort. Les Empreintes de Mes Pieds, Mon enfant, montrent que Je suis nu-pieds, Elles sont maculées de Mon Sang et parfumées de myrrhe. Mon enfant, les Cinq Plaies de Mon Corps sont à nouveau grandes ouvertes et Mon Manteau est trempé de Sang. Je suis vêtu de sacs et en haillons à cause des iniquités et des péchés de cette génération ; Mes Lèvres sont plus sèches que du parchemin par manque d'amour. L'amour manque. De ce fait, cette génération amoncelle trahison sur trahison et Me ramène sans cesse à la Croix pour être recrucifié.

C'est toi que Mon Coeur cherche ; c'est toi qui peux Me consoler. C'est toi qui peux être un baume pour apaiser Mes Plaies. C'est pour toi, Mon bien-aimé, que Mon Coeur crie, pour t'atteindre ; viens : Moi Jésus Je te porterai sur Mes Epaules et Je te mènerai dans Ma Maison qui est aussi ta Maison. Donne-Moi ton amitié, traite-Moi en ami et Je deviendrai ton Saint Compagnon chaque jour de ta vie. Moi le Seigneur Je ne priverai personne de Ma Miséricorde ni de Mes Grâces.

Je vous bénis tous du tréfonds de Mon Sacré Coeur.

Moi Dieu Je suis avec vous.

I C Q U S





12 juillet 1991



- Mon Seigneur ?

- Je Suis. La Paix soit avec toi. Laisse-Moi Me réjouir, et fais-Moi sentir que ton oreille M'est ouverte. Ame, sens Ma Présence, Je Suis est avec toi chaque minute de ta vie. Vassula, dis-Moi : es-tu heureuse d'être avec Moi de cette façon ?

- Oui, Seigneur, très heureuse. Je Te bénis.

- Fais Mes délices en essayant de suivre Mes Lèvres lorsque Je te parle, lorsque Je Me penche sur toi, lorsque Je te regarde ; ne prétends pas que Je ne suis pas là. Ma fleur, lève la tête vers Moi et absorbe Ma Lumière. Je t'embellirai, Je revivifierai ta tige. Paix, Je te donne Ma Paix. Permets-Moi de t'utiliser comme Ma tablette rien qu'un tout petit peu de temps encore, et puis... et puis Moi, ton Sauveur, Je te cueillerai et Je te transplanterai dans Mon Jardin pour toujours et à jamais.

- Aide-moi pendant la conférence 33.

- C'est Moi qui parlerai, tu n'as pas de souci à te faire, Ma fille, compte sur Moi. Je vais délivrer beaucoup d'âmes ; Moi ton Rédempteur, Je vais ressusciter beaucoup de coeurs pour M'adorer. Prie sans cesse, dialogue avec Moi. Bénis-Moi souvent pour tout ce que Je te donne. Tu seras toujours mise à l'épreuve ; c'est, Ma bien-aimée, pour ta croissance. Je désire stimuler ton désir à Mon égard, ta soif de Moi et... ah ! que ne ferais-Je pas pour ton âme, pour sa perfection. Dussé-Je te faire endurer cent coups de fouet, à t'en faire presque mourir, pour la perfection de ton âme, Je le ferais sans la moindre hésitation pour te sauver.

- Seigneur, cela pourrait peut-être conduire une âme à tout abandonner.

- Douterais-tu de Ma Sagesse ?

- Non, mais peut-être que certaines âmes pourraient ne pas l'accepter.

- Je connais la capacité de chaque âme, aussi aie confiance en Moi. Rappelle-toi encore une chose ; veux-tu Me glorifier ?

- Oui.

- Pour Me glorifier, tu dois passer par Ma Crucifixion. J'ai plus que jamais besoin d'âmes-victimes. Prie plus souvent et plie-toi à Mes requêtes. Abandonne-toi à Moi et offre-Moi ta volonté afin que J'accomplisse en toi Mes Oeuvres Divines. Porte Ma Croix quand Je suis fatigué et console Mon Coeur qui souffre de manque d'amour. Abba est près de toi tout le temps. Fais Mes délices en Me bénissant.







16 juillet 1991



- Mon Seigneur ?

- Je Suis. Ma petite, ne te décourage pas dans cet exil. Je suis à ton côté pour t'aider à porter ce fardeau ; viens te reposer dans Mon Sacré Coeur. Fais-En ton Oasis alors que tu traverses ce désert. Je ne t'abandonnerai pas, ni ne te négligerai. Je suis ton Espérance et ton dur labeur ne sera pas en vain. Très chère âme, Je t'offre Ma Patience ; saturée par Mon Amour, oh ! que ne ferais-Je pour toi... Le long du chemin que tu devais parcourir, J'ai disposé pour toi un tapis de roses.

Je ne dissimulerai pas combien Moi votre Sauveur Je vous aime. Aujourd'hui, Je suis en train de révéler Mon Amour Jaloux à toute l'humanité ; Je vous révèle Ma Sainte Face pour vous rappeler d'être saints et de vivre saintement. Vous M'appartenez, créés de la Source de Mon Amour Sublime, destinés à avoir un fondement éternel en Moi et à être l'image de Ma Nature Divine ; jamais la mort ne vous était destinée, mais vous avez accepté les puissances d'en bas, génération.

Ma fille, Moi le Très-Haut, J'avais prévu la trahison de Mon Eglise et les supplices que subirait Mon Corps. Aujourd'hui, le soleil ne vous donne pas la lumière du jour, pas plus que la lune ne brille sur vous 34 ; Satan a recouvert la terre entière de sa fumée ; vous avez apostasié... Mon Sacrifice Perpétuel, vous en avez fait un sujet de moquerie, une imitation ne valant rien, une désastreuse abomination. Vous conciliez la Vérité avec le Mensonge, vous êtes coupables de blasphème... Ma Sainte Présence dans Mon Tabernacle vous dérange, aussi vous avez établi votre propre loi, M'expulsant hors de Mon Trône 35. M'avez-vous demandé Mon consentement avant de le faire ? Mais ce sont les signes des Temps : votre grande apostasie et l'Esprit de Rébellion, qui est l'Antéchrist de vos jours et l'abomination de la désolation.

Ah ! Vassula, mets en pratique tout ce que Je t'ai donné et partage Mon agonie, Mon enfant. Tout ce que Je veux est l'amour, la fidélité et la miséricorde 36.

Je Me sens trahi comme lorsque Judas M'a trahi.

- Viens, mon Seigneur, Te reposer dans les coeurs qui T'aiment.

- Ma fleur, Je te le dis : si Je révèle Mon Saint Esprit de cette façon à l'humanité, c'est pour vous sauver et pour vous rappeler Ma Parole. Le Saint Esprit de Vérité est Mon Témoin, Il n'apporte rien de nouveau, mais Il vous donne la Vérité Fondamentale que Moi-Même Je vous ai donnée.





New York, 18 juillet 1991



(Fête de Notre-Dame du Mont Carmel. Rencontre avec Conchita, voyante de Garabandal.)

- Mon Seigneur,
je Te remercie pour tout ce que Tu m'as donné ;
je ne pourrai jamais assez louer Ton Saint Nom !

- L'Amour est près de toi. L'Amour Se repose sur toi. L'Amour accomplira une chose après l'autre en son temps. N'aie pas peur. Ton Sauveur est comme un veilleur, te gardant sans cesse. Le Plus-Haut ne t'abandonne pas. Ecoute-Moi ; depuis longtemps, J'ai préparé cela. Avant même que tu sois née, Je l'avais projeté et maintenant Je le réalise. Tu vois ? Je t'envoie à Mes enfants afin que tu leur donnes tes nouvelles et pour les encourager à fond. Aie foi en Moi. Compte sur Moi. Je connais tes épreuves et ta misère, mais bientôt, très bientôt maintenant, Je viendrai renverser le rebelle et régner dans tes coeurs, génération. Le Royaume de Dieu est bientôt avec vous.

Je bénis Mes chers enfants de Garabandal.

Apprenez que Je Suis est à votre côté.

I C Q U S





(Notre Sainte Mère m'a demandé de lire à tous 2 Co 1.10-11.)





19 juillet 1991



- Vassula, tout compte fait, tu n'es rien, mais même un rien Me donne tant de délices ! Te parler, que tu M'aimes comme ton Saint Compagnon Me procure tant de bonheur ! Je te garderai et Je te placerai dans Mon Coeur. Je t'aime. Aie Ma Paix.



































1. La Sainte Trinité.

2. Jésus semblait impatient d'entendre le reste de ma phrase, qu'à l'évidence Il connaissait pourtant de toute éternité...

3. Jésus semblait très heureux.

4. l'Eglise, c'est-à-dire nous.

5. Dieu entend par là : dans nos âmes; Son Domaine où Il habite, qui appartient à Dieu, doit être trouvé au fond de nos âmes.

6. C'est nous que Dieu désigne ici; Il nous appelle Sa " Cité ".

7. Allusion à Ap 21.5 : " Voici que Je fais toutes choses nouvelles ".

8. Dieu entend pas là : âme après âme.

9. Nous.

10. Dn 11.31 ; Dn 12.11 ; Mt 24.15.

11. Le Temple, le Sanctuaire, c'est nous.

12. La Sainte Eucharistie, la Sainte Communion.

13. Des catholiques romains.

14. Les orthodoxes.

15. La Grèce.

16. Message pour les réunions du 23 juin 1991 à Pistoia (Italie) et du 29 juin 1991 à Martigny (Suisse).

17. Les images de Jésus et de Marie qui versent des Larmes de Sang sont des manifestations divines, alors que les hommes essaient d'étouffer le Saint Esprit (Lc 19.40).

18. Les fleurs : les prémices, les nouveaux convertis.

19. Allusion à Ap 21.1-3.

20. Sa chambre : notre coeur, le lieu de repos de Dieu.

21. Saint Bède le Vénérable (Durham, Angleterre, 673 - Monastère de Jarrow, 735), prêtre et théologien très vénéré, docteur de l'Eglise, fêté le 25 mai (note du traducteur).

22. Lire 2 Th 2.1-12.

23. Dans nos âmes.

24. Le fond de nos coeurs.

25. Is 14.14 ; Ez 28.2 ; 2 Th 2.4.

26. Allusion à Is 14.14 : je rivaliserai avec le Très-Haut.

27. En anglais : " ...who are one and the same ", Un et pareils, Un et semblables, c'est-à-dire que tous Trois ont la même nature divine, dans l'unité de l'essence (ndt).

28. Voir message du 15 avril 1991 (cahier 51).

29. Allusion aux nombreuses manifestations d'images et de statues de Jésus et de Marie qui pleurent de vraies larmes et parfois du sang.

30. Allusion à Joël 3.1.

31. Allusion à Mt 24.29.

32. Nous.

33. A Pittsburgh, Penn., U.S.A.

34. Allusion à Mt 24.29.

35. Jésus désigne par là la nouvelle mode consistant à placer le Saint Tabernacle soit de côté, dans un coin de l'église, ou caché derrière, dans un réduit, hors de la vue des fidèles, dans un isolement complet, sous prétexte que Dieu S'y trouve en sécurité.

36. Les Lèvres de Jésus tremblaient alors qu'Il essayait de retenir Ses Larmes.

http://www.vassula.org/CAHI_052.html#052910708

































Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://vassula.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum