Message pour la France

Aller en bas

Message pour la France

Message  Admin le Mer 14 Mar - 7:24


Extrait de l'oeuvre de Vassula "La vraie vie en Dieu", tome 4.
Copyright ©️ Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse.
Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés. Mise en page : 97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu
ç info@vassula.org




CAHIER 47





17 octobre 1990



- Jésus, dans ces cahiers, Tu nous a dit beaucoup de choses avant qu'elles arrivent, afin que, lorsqu'elles arriveront, nous croyions. Tu nous a dit comment Tu ressusciteras ma soeur la Russie, et comment Tu mettras fin à son athéisme. Et Tu vois ! Il y a trois jours, le 14 octobre, la Cathédrale St Basile, sur la Place Rouge, devant le Kremlin, T'a ouvert ses portes ! Et moi, sa soeur, ai couru ce jour-là à l'église russe pour me réjouir de sa fête ! Mais je n'ai reçu d'elle qu'un affront... Ton serviteur, mon frère que j'aime, m'a frappée. Ton serviteur a refusé de me bénir parce que, m'a-t-il dit, je me suis rendue chez nos frères les catholiques et j'ai reçu la Sainte Communion de leurs mains. Dois-je avoir honte de cela devant Toi mon Seigneur ? J'aurais pu supporter cette souffrance s'il ne m'en avait pas été infligé une plus grande encore : il a ajouté : " cela veut dire l'excommunication ! ". Tu m'as donné un signe avant que cela arrive, me faisant sentir Ta douleur en rendant ma bouche, quelques instants avant, plus sèche que du bois, et mes lèvres, plus sèches que du parchemin. Combien de temps encore les Chrétiens seront-ils divisés ?

Viens, rends nos coeurs droits,
rends-nous notre innocence,
fais poindre l'aurore dans l'obscurité.

Je Te remercie, mon Seigneur, de m'avoir donné une occasion d'être frappée et humiliée, et de m'avoir donné le courage, malgré l'injure qui m'avait été faite, de m'aligner à nouveau avec les autres fidèles et de retourner à lui pour baiser la Croix qu'il tenait, ainsi que la main qui venait de me frapper.

- Vassula, ta douleur n'est rien, comparée à la Mienne... même s'il a tiré l'épée sur toi Ma fille, ne désespère pas. Il y a espoir pour la réconciliation. Bientôt, Je vous comblerai d'un grand Miracle 1, très bientôt maintenant, Moi le Seigneur ornerai Mon Epouse 2 de la glorieuse perfection de Sa jeunesse. Désormais, une alliance de paix sera scellée entre frères. Comme l'Etoile du Matin, Mon Eglise s'élèvera. L'interdit sera levé... Comme un olivier chargé de fruits, Elle Se tiendra solidement devant Moi. Comme une vigne donnant de gracieux sarments, Ses fleurs porteront des fruits de gloire et de splendeur... Et il y aura un seul troupeau et un seul Berger... Je suis la Résurrection... Ma fille 3 ? Que ton espérance ne soit pas vide. Tu n'as rien à craindre, les terreurs de la nuit seront bientôt finies 4. Souviens-toi : à ton côté, Je suis. Je ne laisse pas Mes Yeux trop longtemps sur leur inconduite, de crainte que Ma colère déclenche Ma Justice ; Je laisse plutôt Ma Miséricorde prévaloir. Je suis en train de guérir toutes vos maladies, et d'effacer de Mon Sang toutes les traces de venin, pour vous racheter tous du Gouffre. Je suis l'Amour, et l'Amour dans toute Sa Tendresse pardonne à ceux qui frappent, aux moqueurs, aux injustes, et, dans Ma Sainte Compassion, Je vous élèverai tous dans Mon Coeur. Ne désespère pas Vassula, Ma fille. Il y a toujours de l'espoir 5 pour la réconciliation et un renouveau... Il y a toujours de l'espoir... " N'ayez pas peur de ceux qui tuent le corps mais ne peuvent tuer l'âme " (Mt 10.28). Je viendrai apporter la paix aux frères et leur rappeler Ma Tendresse, Mon Amour et Ma Miséricorde, afin qu'eux aussi à leur tour, ils puissent M'imiter.

Ne sois pas pressée de partir... 6

Viens, Ecclesia revivra, Ecclesia revivra, attends et tu verras...

I C Q U S





20 octobre 1990



- Jésus ?

- Je Suis. Tout ce que Je demande de toi est l'amour. C'est Mon Refrain. J'ai besoin de chaque goutte d'amour se trouvant dans ton coeur. Je veux tout l'amour que tu as pour racheter ceux qui se dirigent vers les feux éternels. Lorsque Je dis : " ranime Mon Eglise " ou " embellis Mon Eglise ", ou " unis Mon Eglise ", J'entends par là que tu pries, que tu pries sans cesse, que tu pries de tout ton coeur, que tu M'aimes avec ferveur, et avec tes expiations qui rejoindront celles de Mes saints martyrs, tu Me glorifieras. Oui, Ma fille, par tes expiations et les ferventes prières que tu M'offres avec amour, tu peux retenir des désastres sur le point d'arriver, tu peux modifier des désastres naturels, tu peux éteindre la flambée de colère de Mon Père. Dieu peut Se laisser attendrir. Par tes prières, Il peut Se laisser fléchir. Tu peux embellir Mon Eglise. Tu peux rassembler Mon Peuple sous Mon Nom pour célébrer la Messe autour d'un seul autel. Tu peux réparer la houlette de leur berger, cette houlette qu'ils ont d'abord brisée en deux, puis en éclats.

Pour les hommes, cette unité paraît impossible, mais pour Moi, tout est possible. Aussi, prie et expie pour tes frères. J'ai besoin d'âmes-victimes, J'ai besoin d'âmes généreuses pour racheter le mal par l'amour, pour racheter le mal par le sacrifice de soi-même. Aussi, offrez-Moi votre volonté et Je ferai de vous Mes instruments de Paix et d'Amour. Je ferai de vous Mes instruments de Réconciliation et d'Unité.

- Seigneur, nos propres apostasies nous blâment. Pardonne-nous et aide-nous à réparer. Ramène-nous à l'amour des jours de nos noces, aux premiers jours, et rappelle-nous l'affection que nous avions jadis pour Toi. Ne permets plus jamais à aucun mal de nous emporter.

- Oui, offre-Moi tes prières et Je réparerai Ma Maison qui est aussi ta Maison. Sois loyale et cette faveur spéciale te sera accordée. Comme dans la Transfiguration, Je transfigurerai Mon Eglise pour qu'Elle retrouve toute la rayonnante gloire de Sa jeunesse, aux jours de Ses noces. Je ferai toutes ces choses pour l'amour de Mon Saint Nom. Je vous unirai pour démontrer Ma Puissance.

- Seigneur, il y a d'autres choses encore. Je Te les ai déjà demandées, mais j'aimerais Te les redemander. Je ne sais pas comment le dire !

- Je vais ouvrir ta bouche et tu vas parler !

(Immédiatement, un flot de paroles est sorti de moi : )

- Seigneur, n'as-Tu pas dit que l'Avocat, le Saint Esprit, nous enseignera tout, et nous rappellera tout ce que Tu nous as dit ?

D'ailleurs, l'Ecriture ne dit-Elle pas : " ... dans l'Eglise, Dieu a donné la première place aux apôtres, la seconde aux prophètes " (1 Co 12.28)... ? Et l'Ecriture ne dit-Elle pas également : " il y a un reste, choisi par la grâce. Par la grâce, notez-le, rien à voir donc avec les bonnes oeuvres, sinon la grâce ne serait pas du tout la grâce ! " (Rm 11.5-6) Et enfin, l'Ecriture ne dit-Elle pas : " à toutes vos assemblées, que chacun soit prêt avec un psaume ou un sermon ou une révélation... " (1 Co 14.26) ?

Aussi, Seigneur, pourquoi, de nos jours, la plupart des révélations prophétiques ou privées sont-elles considérées avec mépris par de nombreux prêtres ? regardées que d'un oeil plutôt qu'avec les deux ? et pourquoi des prêtres et même des évêques attaquent-ils avec mépris Tes messages ?

- En réalité, Mon enfant, c'est contre Moi qu'ils luttent. Parce qu'ils suppriment l'Avocat, Ma fille, ces gens ne te récusent pas toi, non Mon ange, pas toi : c'est Moi qu'ils récusent, pas toi. S'ils t'ignorent, Ma fleur, c'est parce que tu as grandi au milieu de leur désert. Ils ne t'arroseront pas, afin que tu te fanes et que tu disparaisses. Ils continuent à oublier que Je suis ton Gardien Dévoué.

Vassula, Je vais te rappeler la parabole du festin de noces (Mt 22.1-14). Ma fille, beaucoup sont appelés, mais peu sont choisis. Croire est une grâce donnée par Moi. Avoir la foi est aussi une grâce donnée par Moi. Ce sont les Temps de la Grâce et de la Miséricorde. Ce sont les Temps durant lesquels Mon Saint Esprit est déversé sur vous. Ce sont les Temps où Mon Saint Esprit vous tirera hors de votre grande apostasie, pour vous épouser. La misère de votre ère s'écaillera de vous. Car de Mes Propres Mains, Je déferai votre linceul de mort pour vous revêtir des vêtements de nos noces.

Ressens Ma délectation, Ma Vassula ! Ressens comme Je Me réjouis de cet événement à venir ! Mon Saint Esprit viendra mettre le Feu à la terre, et comme Je désire qu'elle soit déjà embrasée ! Ce sont les Temps des Noces de Mon Saint Esprit : ce sont les Temps où votre Roi de la Paix envoie Ses serviteurs, Ses anges, Ses prophètes et Sa Cour Céleste pour qu'ils aillent aux quatre coins de la terre inviter Ses amis à Son Banquet dans Son Royaume et leur offrir Sa Céleste Manne.

J'envoyais Mes messagers en toute droiture jusqu'au seuil de leurs portes pour leur annoncer Mon Retour, mais beaucoup d'entre eux ne les ont pas cru et les ont traités d'imposteurs. D'autres ne sont pas venus parce qu'ils préféraient la gloire qui vient des hommes à la Gloire qui vient de Moi. Puisque Je vous ai invités et que vous M'avez refusé, puisque Je vous ai fait signe mais que vous n'avez pas voulu en tenir compte, puisque vous avez ignoré toutes Mes supplications et rejeté l'offre de l'Amour, Je remplirai Ma Maison et donnerai Mon Royaume aux rebuts de votre société pour vous confondre tous. Je leur rendrai leur vie et les guérirai. J'ouvrirai toutes grandes les Portes de Ma Maison pour les laisser entrer. Mes messagers appelleront haut et fort dans les rues et sur les places publiques. Ils seront envoyés par Moi pour inviter les cadavres qu'ils rencontreront à chaque coin de rue, et ceux à qui il n'a jamais été parlé de Moi Me verront, et ceux qui n'ont jamais rien entendu de Moi M'écouteront et comprendront. Je serai trouvé par ceux qui ne Me recherchaient pas. Comme Je t'ai révélé Ma Sainte Face, Ma fille, de même Je Me révélerai à ceux qui ne Me consultaient pas. De Mon Esprit, vous ne voulez pas ! pas plus que de Mon Coeur qui vous est offert dans Ma Main ! Je vous dis ceci maintenant, afin que lorsque cela arrivera, vous croyiez que Je Suis Qui Je Suis :

Mon Royaume vous sera retiré
et Il sera donné à un peuple
que vous estimiez méprisable et sot,
les rebuts de votre société,
et Ma Maison sera rebâtie et relevée
par ceux que vous appeliez simples d'esprit ;
ce sont eux qui, par leur amour,
rénoveront les dévastations de Ma Maison
et toutes les désolations,
et c'est Mon Saint Esprit
qui veillera sur eux et les consolera...

La citadelle des orgueilleux tombera bientôt
en un tas de poussière...

La Justice prévaudra.

Prie pour ces bergers, prie pour leur conversion. Sois bénie, Mon enfant. Je ne tarderai pas, bientôt tu Me verras face à face.

JE SUIS.







22 octobre 1990



- Vassula, bien-aimée, Je Suis le Saint des Saints, et Je suis dans ta chambre. C'est Moi Jésus. Es-tu heureuse de Ma visite ?

- Très heureuse ! Je Te bénis... oui, très heureuse, Seigneur !

- Tiens-toi fermement à tous les enseignements que Je te donne. Ne laisse personne te tromper. Moissonne progressivement Ma récolte de gentillesse et de tendresse. J'augmenterai tes visions afin que tu puisses témoigner en Mon Nom. Je te fournirai en paroles pour être capable de témoigner. Ma fille, rappelle au monde Mon Grand Amour.

Ceci sera le message pour tous les temps 7 :

La Paix soit avec vous.

Je suis Jésus votre Rédempteur. Je suis le Saint des Saints qui vous parle. Je vous dis en vérité : Je déverserai des grâces spéciales sur ceux qui ont accepté ce témoignage, parce qu'en ayant accepté ce témoignage d'Amour, ils attestent la véracité et l'Amour Infini du Très-Haut, puisque tout ce qui est écrit vient de Moi. Bien-aimés, Je donne Mon Esprit sans réserve. Je donne Mon Esprit pour rappeler maintes et maintes fois au monde Mon affection et le grand Amour que J'ai pour vous. Je donne Mon Esprit sans réserve pour vous rappeler à tous Mes Cinq Plaies et Ma Passion.

Mon enfant, toi qui Me lis ou M'écoutes, regarde autour de toi, l'Aurore est prête à poindre sur toi... et tu n'auras pas à consulter les ombres de la nuit qui chuchotent et marmonnent, pas plus que tu n'auras à marcher dans la détresse et l'obscurité car vos sorciers qui blasphémaient Mon Saint Nom et ont substitué l'obscurité à la lumière seront balayés.

Bien-aimés, l'aurore est prête à poindre sur vous et aussitôt qu'il fera jour, vos semis fleuriront. Les commerçants qui ont infiltré Mon Eglise seront consternés et tous les corrupteurs seront déprimés. Chaque marchand enrichi s'évanouira, ébloui par Ma Gloire et par Ma Lumière. Ils resteront stupéfaits et déconcertés devant Moi.

Le signal est en train d'être hissé sur les toits de vos maisons. Mes ambassadeurs sont maintenant envoyés à leur poste, attendant Mon Signal. Mon Retour est imminent. Aussi, vous qui êtes Mes messagers, hâtez votre pas, allez sur chaque colline annoncer que le jugement tombera bientôt sur ces commerçants, car ils sont devenus une abomination à Mes Yeux ! N'avez-vous pas déjà lu que vous devez rester éveillés et veiller, afin que lorsque vous verrez la désastreuse abomination dont a parlé le prophète Daniel, érigée dans Mon Sanctuaire, vous sachiez que c'est le signe désigné par le prophète pour la fin des Temps ? Comment se fait-il que vous ne puissiez reconnaître les Temps ? Les briques de Mon Sanctuaire se sont écroulées, et vous êtes en train de vivre au milieu de cette grande apostasie de votre ère. Mes oppresseurs pensent maintenant qu'ils ont le dessus, et les négociants croient qu'ils continueront à commercer dans Mon Sanctuaire, mais Je leur dis :

" Vous qui avez corrompu votre sagesse en négociant Mon Image contre une statue inanimée, un faux dieu, une idole, vous qui luttez pour ériger cette abomination dévastatrice et abolir Mon Sacrifice Perpétuel 8, vous boirez le plein calice de Ma Justice. "

Cette figure barbouillée de couleurs disparates, cette figure que ces marchands essaient de vous faire vénérer et suivre, n'est pas Moi. Elle est une invention de l'habileté humaine pervertie, pour dégrader le concept de Ma Sainteté et de Ma Divinité, elle est un faux oecuménisme, elle est un défi à tout ce qui est saint.

Je souffre à cause des péchés de ces marchands. Priez pour ces prêtres qui sont devenus marchands, leur péché est grave. Priez que Je puisse insuffler Mon Esprit de Vérité en eux, et les faire observer Mes Lois et respecter sincèrement Ma Divinité.

Bien-aimés, vous que J'ai marqués comme Miens sur vos fronts, ne permettez pas à ces marchands de vous contraindre à suivre cette fausse image, soyez sur vos gardes. Je vous dis tout cela à l'avance parce que Je veux que vous vous sentiez confiants en Moi votre Dieu, lorsque les temps de grande détresse seront sur vous.

J'entends vous visiter. L'heure de Mon Grand Retour arrive déjà, et malheur à ces marchands qui sont en train de lutter pour ériger dans Mon Sanctuaire leur abomination dévastatrice et abolir Mon Sacrifice Perpétuel, en vous forçant à manger leur nourriture profanée ! Malheur à ces commerçants qui conspirent à ruiner Ma Parole en la rationalisant ! Malheur aux blasphémateurs qui, dix fois, ont blasphémé Mon Saint Nom ! Malheur aux disciples de la Bête qui ont sculpté des images 9 blasphématoires contre Mes sept Esprits ! leur citadelle sera réduite en un monceau de poussière par le Souffle de Ma Bouche ! Et toi, Mon enfant qui Me lis ou M'écoutes, toi dont J'ai visité le tombeau et en qui J'ai fait entrer Mon Souffle, Je te dis : suis les traces de Mon Sang que Je laisse derrière Moi pour toi comme un signe, et si tu es arrêté et interrogé sur ton chemin par un passant, dis-lui que tu es Mon élève et Moi, ton Maître, et que tu es sur le chemin de témoigner un Christ crucifié, un Christ ressuscité ; et lorsque tu seras arrêté par un marchand, prends garde à sa malhonnêteté, prends garde qu'il n'échange pas la Croix que Je t'ai donnée contre une soi-disant sagesse corrompue. Sans un son, sans un mot, embrasse avec plus de ferveur que jamais la barre au travers de tes épaules et suis les marques de Mon Sang, et elles te mèneront à Moi. Et si l'un d'entre-eux engage des poursuites contre toi, ne te couvre pas le visage contre les insultes ou les coups, mais offre aussi ton dos afin qu'ils te reconnaissent par tes plaies. Laisse celles-ci être une parfaite imitation de Mes Plaies car elles te seront infligées par ceux-là mêmes qui M'ont frappé Moi, ton Maître.

Et alors, le Signe du Fils de l'Homme apparaîtra dans les cieux, une grande lumière sera vue dans vos ténèbres car Moi, le Saint des Saints, J'entends vous sauver pour l'amour de Mon Nom.

Viens, Mon enfant, toi qui M'écoutes ou Me lis. J'ai à nouveau montré Mon Amour pour toi dans ce témoignage. Ne dis pas que Je suis trop loin pour aimer car à cet instant-même, Mes Yeux sont sur toi avec une spéciale tendresse et une affection que tu ne pourras jamais comprendre pleinement. Devrais-Je revenir pour te racheter, rien que pour toi seul, sans la moindre hésitation, Je viendrais répéter Ma Passion, pour toi seul !

Maintenant, Me crois-tu lorsque Je te dis qu'un homme ne peut avoir de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis ?

Je te dis tout cela afin que tu puisses trouver ta paix dans Mon Sacré Coeur, afin que tu puisses trouver la vraie vie en Moi, afin que tu puisses trouver le vrai amour et le repos en Moi ton Dieu. Je sais que tu es faible, Mon enfant, mais ta faiblesse attire Mon Omnipotence.

Peux-tu saisir ce que Je dis ? Je dis : la paix soit avec toi ! Je suis la Victime d'Amour qui te parle. Je suis Celui qui t'ai donné ce témoignage d'Amour comme un rappel de Mon Amour. Absorbe-Moi et permets-Moi de t'envahir. Sens comme Mon Coeur languit pour un retour d'amour ! Ne Me résiste pas. Viens à Moi tel que tu es, viens boire l'épanchement de Mon Coeur et tu voudras en boire plus. Oh ! tant d'entre-vous se sont écartés de la Vérité et sont partis dans tous les sens. La Vérité est AMOUR. Je suis la Vérité. Soyez témoins de la Vérité. Recevez le Saint Esprit de Vérité, recevez le Saint Esprit de Grâce. Je vous bénis tous, laissant Mon Soupir d'Amour sur vos fronts. Soyez un sous Mon Saint Nom.

I C Q U S





23 octobre 1990



- Seigneur, il m'arrive tous les jours des merveilles qui me dépassent moi et ma pauvre compréhension. Te rencontrer Toi, tous les jours, de cette façon, dépasse tout à fait mon entendement !

- La Paix soit avec toi. Réalise, Ma petite, quelle joie tu Me donnes.

- Sais-Tu à quel point je voudrais être avec Toi Là-Haut maintenant ?

- Mon enfant, oui, Je sais, mais tu dois attendre. Tu dois d'abord accomplir ta mission. C'est maintenant ton dû. Fertilise ces terres arides avec tout ce que Je t'ai donné, nourris les terres. Je t'aime à la folie. Ne doute jamais de la grandeur de Mon Amour. Tu n'es pas seule, jamais. Où que tu sois, Je suis ; Je suis ton Saint Compagnon.

- Fontaine, qui transforme les terres arides en jardins fertiles ! Puits d'Eau Vive ! donne-nous des torrents jaillissants afin que nous puissions vivre... Permets-moi de partager Ta Coupe avec Toi.

- Alors prends Ma Coupe et bois-en ; et si tu te sens défaillir à cause de Son amertume, viens t'appuyer sur Moi, viens te reposer en Moi. Vassula, Ma propriété, Moi ton Roi Je te tiens captive de Mon Amour. Et Je te garderai comme une sentinelle garde une entrée. Je t'ai fait le don de Mon Amour en t'épousant, aussi Je M'assurerai qu'aucun intrus n'empiète sur Ma propriété. Ma propriété, Je l'ai maintenant transformée en un jardin où Je peux aller Me reposer. Permets-Moi de respirer en toi ; permets-Moi d'accomplir Mes oeuvres en toi. Sois docile et accepte-Moi, ton Maître et Roi. Amour est Mon Nom. Viens à Moi manger de Ma Main 10. Je te nourrirai jusqu'à la fin.

I C Q U S





24 octobre 1990



- Mon coeur désire servir Ta Grandeur, mais je suis indigente, et dans la misère ; je suis incapable de lever un doigt sans Toi.

- C'est vrai, car si Je n'étais pas debout à côté de toi, tu ne tiendrais pas debout du tout. Ame ! Enveloppée dans Ma Lumière, es-tu désireuse d'obéir à Mes préceptes ?

- Je veux obéir à Tes préceptes.

- Alors viens partager Mon manteau. Laisse-Moi être ton Guide et Je continuerai à te révéler les secrets de Mon Sacré Coeur. Je continuerai à te dévoiler les profondeurs du Ciel. Ame, Je ne te ferai pas défaut... Reste pauvre, indigente et fervente pour Ma nourriture. Oui, aie faim de Ma Nourriture et désire-La. Ne sois pas comme les riches qui n'ont pas faim ni ne recherchent Ma Nourriture. Recherche les Richesses de Mon Coeur. A travers ta nullité, J'ai révélé Ma Grandeur. A travers ta misère, J'ai montré Ma Miséricorde, et à travers ta fragilité, Ma Force. J'ai maintenant montré au monde la Flamme ardente des Brûlants Désirs de Mon Coeur. Tout ce que Je veux maintenant de toi est un retour d'amour. Ma fille ? Je te le dis en vérité, toi qui veux Me servir Moi ton Dieu, chaque fois que tu ouvriras la bouche pour témoigner de la Vérité, Je te bénirai. Chaque fois que tu parleras de Moi, J'allumerai un feu en toi. Prie et demande, et Je te donnerai plus que tu as demandé. Je te rappellerai toujours Mes instructions afin que tu puisses répéter Mes Paroles. Je ne t'abandonnerai pas. Je suis connu pour être le Tout-Fidèle. Aussi, Ma Vassula, permets-Moi de t'utiliser jusqu'à ce que Je vienne te chercher.

Ma bénie 11 ! Mon reste ! Ma fleur, viens à Moi en esprit de droiture et fie-toi à Moi.

Veux-tu baiser Mes Pieds ? Viens, prends la Main de ton Maître, et suis-Moi.





30 octobre 1990



- Vassula, petite créature chétive, sais-tu combien d'épines tu as retiré de Mon Coeur ?

- Non Seigneur.

- Assez pour Me reposer ; assez pour Me reposer, Mon enfant. Le but de ta création était aussi de Me reposer. Je t'ai créée, et même que tu es poussière et cendres, Je trouve en toi un profond repos. Accepte-Moi, accepte Ma Croix sur toi, maintenant sois-Moi reconnaissante. Mon enfant, regarde Mes lèvres et écoute-Moi attentivement : foi, aie foi en Moi et fie-toi à Moi. Je connais ton ineffable faiblesse et Je sais que sans Moi tu ne peux lever ton petit doigt. C'est pourquoi Je t'ai choisie. J'ai choisi la faiblesse pour montrer au monde Ma Puissance. J'ai une raison pour laquelle Je t'ai choisie dans ton état. Fie-toi à Moi et puise ta force de Moi.

Je vais te rappeler combien le démon te hait, et aujourd'hui, tu as senti ses griffes sur toi. Oui, si Je l'avais laissé faire, il t'aurait mise en pièces, mais tu es sous Ma Divine Protection. Chacune de ses minutes vous visent toi et toutes Mes autres âmes choisies. Je te le dis : c'est à cause de ta nullité et à cause de ta pauvreté, Ma chétive créature, que tu défais les combinaisons de Satan ; maille après maille, tu défais ses broderies. Il t'a traitée de ver lors qu'il a su que tu étais Ma choisie. Oui, sois comme un ver : grignote et ravage ses desseins. Tu vois ? Je peux utiliser même les vers pour Mes Oeuvres... Oui, ronge comme un ver ses combinaisons. Je t'ai permis de ressentir sa haine. Il te hait parce que le Père Lui-Même t'aime du fait que tu M'aimes. Cela le rend furieux au-delà de tout ce qu'on peut imaginer. Heureux l'homme qui ne perd pas la foi en Moi. Réjouis Mon Ame et comble-Moi de joie en restant rien.





3 novembre 1990



(Message de notre Sainte Maman 12 Smile

- La Paix soit avec vous, petits enfants.

Comme une mère nourrissant et consolant ses petits enfants, ainsi suis-Je aussi, nourrissant vos âmes, en vous donnant la Parole de Dieu. Comme une mère consolant ses enfants dans les moments de détresse, ainsi suis-Je aussi, Me penchant vers vous pour vous consoler. Je prends soin de votre âme par Mes prières.

Le Seigneur n'est pas lent à tenir Ses promesses, mais Il attend patiemment que chacun ait la grâce de voir la Lumière et d'être converti. Les Cieux Nouveaux et la Terre Nouvelle promis sont maintenant plus proches de vous que jamais. Dans l'intervalle, alors que vous attendez, Je vous en supplie, sanctifiez vos vies et vivez saintement. Je désire voir en vous, chers enfants, une réelle conversion ! Quiconque a échappé aux vices du monde mais se laisse alors mener par des principes venant non de la Sagesse mais de la Folie, est certain de chuter.

Dieu est Amour. Il est Miséricordieux et lent à la colère. Dieu est le plus Tendre des Pères.

Examinez de temps en temps votre âme pour savoir si vous vous tenez ou non dans Sa Lumière. Soyez un jardin pour le Seigneur, où Il puisse goûter Son repos en vous, où Il puisse délecter Son Ame de ses essences délicieuses, et où Il puisse reposer Sa Tête sur son herbe verte. Laissez-Moi transformer votre coeur en un magnifique jardin pour le Seigneur, afin que lorsque le Roi des rois viendra vous visiter, Il ne détourne pas Ses Yeux de vous, mais vous offre de devenir une victime de Son Ame, un captif de Son Coeur. Aussi, ne perdez pas de temps, car Ses Yeux continuent à veiller sur chacun de vos pas. Le Prince de la Paix vous exhorte à prier pour la paix et Moi, la Reine de la Paix, vous supplie de prier pour la paix.

Satan est maintenant comme un taureau furieux et Mon Coeur est malade de ce que Je vois venir. Aussi, par Miséricorde, le Père ne M'a pas tout montré. Je parcours toute la terre à la recherche d'âmes généreuses mais Je ne parviens pas à trouver assez de générosité à offrir à Jésus pour apaiser la Justice du Père. D'énormes réparations doivent encore être faites. Jésus a besoin d'âmes généreuses qui sont disposées à expier pour les autres.

C'est pourquoi Je pleure. Mes Yeux fondent en Larmes de Sang devant les terribles spectacles de ce que Je vois venir. Aujourd'hui, si Je vous dis tout cela, ce n'est pas seulement pour vous impressionner ou vous effrayer, mais pour vous demander de prier pour la Paix. C'est Dieu qui M'envoie, pour Ses Propres Desseins d'Amour, tout autour du monde et dans chaque maison pour vous rassembler un par un et vous convertir avant Son Jour.

Enfants bien-aimés, ne venez pas à ces rassemblements seulement pour voir des signes. Si Je viens depuis le Ciel jusqu'au seuil de votre porte, c'est pour vous apporter la Paix du Seigneur et Ma Paix.

Aussi, permettez-Moi de transformer vos coeurs en un magnifique jardin pour le Très Saint, afin qu'Il puisse trouver en ses profondeurs un esprit de sainteté, d'amour, de paix, de pureté, d'obéissance, d'humilité et de fidélité. Alors, votre Roi utilisera toutes ces vertus pour combattre les puissances du mal. Sortez de votre sommeil, enfants, et changez vos coeurs.

Je suis heureuse de voir tant d'entre-vous jeûner au pain et à l'eau, et aujourd'hui, Je demande à ces âmes généreuses d'ajouter quelque chose de plus à ces jours de jeûne : Je vous demande de vous repentir et de vous confesser. Chers enfants, gardez vos lèvres de vous juger les uns les autres. Ne permettez pas à vos lèvres d'être, malgré tous vos jeûnes, la cause de votre condamnation. Aimez-vous les uns les autres. Vivez Nos messages.

Votre Roi vous adresse Sa Paix. Je continuerai à patrouiller le monde pour ramener au Seigneur ceux qui sont loin de Lui. J'ai besoin de vos prières généreuses, Mes enfants.

Je vous bénis tous, Je bénis vos familles, vos amis et même ceux que vous portez avec difficulté dans vos coeurs. Oui, tous sont enfants de Dieu.





7 novembre 1990



- Seigneur,
que subsiste tout ce qui est fondé sur la Vérité,
et que tout ce qui est fondé sur le Mensonge
soit extirpé et jeté au feu.

Seigneur, je Te sens éloigné, alors que je sais que Tu ne l'es pas. Ai-je été insensible à Ta Présence ?

- Mon enfant, fais de ton mieux et Je ferai le reste. Même si Je peux te paraître éloigné, n'aie pas peur, Je ne suis pas loin. Moi le Seigneur Je garde un oeil vigilant sur toi.

Prie, âme ! Prie pour que la Justice fléchisse et ne tombe pas soudainement sur vos nations comme un coup de tonnerre.

Vassula 13, J'ai prié le Père pour toi et Je Lui ai demandé de hâter Son Pas 14. Lis Jérémie 44.7-9.

Permets-Moi d'utiliser ta petite main.

- Utilise-la, Seigneur, et sers-Toi entièrement de moi en expiation pour Tes Intentions Sacrées.

- Je suis heureux 15, et J'aime lorsque tu reposes entièrement ta confiance en Moi, car tu Me parles à Moi ton Dieu, et non à un homme. Tu reposes ta confiance en Moi et tu dois te fier pleinement à Moi. Aussi, lorsque tu viens à Moi M'offrir ta volonté, regarde-Moi pleinement en Face. Je Me délecte de t'entendre t'abandonner, reposant ainsi ta confiance en Moi.

Je Me réjouis d'entendre cette adoration, car c'est de l'adoration si tu M'offres tout ton être, ton coeur, ton âme et ton esprit. Vassula, petite âme, comment pourrais-Je résister à tes supplications ? Savoir qu'elles viennent d'une âme aussi vulnérable, une âme que Je n'ai ressuscitée qu'hier ! Comment Mon Coeur pourrait-Il, petite âme, résister à tes appels ? Puise de Mon Coeur, petite âme, et accroche-toi à Moi ! et prie pour tes frères, pour ceux qui gisent toujours comme cadavres sous une épaisse couche de poussière. Prie que Mon Souffle balaie cette poussière et que Mon Doigt touche leur coeur, afin qu'eux aussi se tournent vers Moi, car ils M'ont déserté pour des divertissements, pour n'en pas dire plus.

Sois bénie Mon enfant. Bénis-Moi.

I C Q U S





11 novembre 1990



- Seigneur ?

- Je suis. Repose en Moi. Tout le Ciel est rempli de joie, ce que vous appelez la béatitude, dans sa plénitude.

Ma fille, si les âmes savaient seulement combien il est merveilleux de vivre en Dieu, aucune ne se perdrait si facilement, à moins qu'elles ne choisissent d'être perdues, comme Judas. Il a choisi la voie de perdition, non que Mon Coeur n'ait pas fondu de chagrin chaque fois que Je l'ai vu faire un nouveau pas en s'éloignant de Moi ; non que Je n'aie pas prié pour lui ; non que Mes Yeux ne se soient pas épuisés de larmes pour lui. Je lui ai ouvert tant de chemins pour qu'il les prenne, tous menant à Moi, mais aussitôt s'était-il engagé sur l'un d'eux qu'il en ressortait dès qu'il réalisait que Je l'avais ouvert pour lui ; car au péché, il ajouta la rébellion, accumulant dans son coeur les injures pour Moi son Dieu, lorsqu'il réalisa que Mon Royaume n'était pas un royaume terrestre, dans la gloire terrestre. Il ferma son coeur, coupa nos liens et se détacha immédiatement de Moi. Son sens de ce qui est juste ou non fut enténébré et se mit à obéir au souverain qui administre l'air.

Aujourd'hui, Je demande aux malades comme J'ai demandé à l'homme malade de la piscine de Bethzatha (Jn 5.1-9) : Veux-tu être à nouveau bien portant ? Je peux te guérir instantanément, et tout le Ciel se réjouira et le célébrera ! Mon don est gratuit, aussi viens à Moi tel que tu es. Je te guérirai, âme, afin que tu puisses partager Mon Royaume et vivre en Moi ton Dieu.

I C Q U S







15 novembre 1990



- " Je célébrerai Ton Amour à jamais, Yahvé,
d'âge en âge mes paroles proclameront Ta Droiture.
Car je clame que l'Amour est bâti pour durer à jamais
et Ta Droiture fermement fondée dans les Cieux "

(Ps 89.1-2).

Mais maintenant une théologienne orthodoxe grecque m'attaque et s'en prend à Tes Messages. O Seigneur, montre-leur que Tu es mon secours et ma consolation et que ce n'est que par Ton grand Amour que Tu nous a sauvés moi et bien d'autres.

- Vassula de Mon Sacré Coeur 16, Mon Saint Esprit a été ton guide, aussi ne fais pas attention aux conclusions des théologiens. Prie pour qu'eux aussi reçoivent l'Esprit pour comprendre que les jugements humains et les doctrines humaines ont fait de Mon Eglise un désert accablant.

- Seigneur, elle est choquée d'avoir lu dans Tes messages que Tu es comme un mendiant, mendiant notre amour.

- N'a-t-elle pas lu : " Heureux ces serviteurs que leur Maître trouvera réveillés lorsqu'Il viendra ; Je vous le dis solennellement, Il revêtira un tablier, les fera asseoir à table et les servira " (Lc 12.37) ?

Je suis connu non seulement comme Omnipotent, Majestueux et comme Dieu de Justice, mais comme le plus Tendre Père, et seuls ceux qui sont mûs par Mon Esprit M'appelleront : Abba. Je suis un Dieu plein de pitié et Ma Miséricorde est Illimitée.

- Seigneur, elle est profondément troublée par cette intimité que j'ai avec Toi ; elle la trouve douce et sentimentale !

- Elle n'a pas pénétré Mes Plaies pour comprendre. Aurait-elle pénétré Mes Plaies qu'elle aurait compris que ces Plaies M'ont été données par Amour pour elle. Un homme ne peut avoir de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis, et vous êtes, vous êtes tous Mes amis. J'ai donné Ma vie par Amour. Mais, Ma fille, c'est la Croix dont Je t'ai chargée. Rappelle-toi, Je la porte avec toi. Pour vous 17 unir, la Justice aura à intervenir. Ma Vassula, Je suis avec toi toujours jusqu'à la fin. Alors, ne sois pas effrayée ni inconsolable. Je savais, Mon ange, depuis le début, que ces gens te pourchasseraient, que, comme des chasseurs, chacun dégainerait son arme et te poursuivrait, parce que Je t'envoie à un peuple qui n'est pas le tien.

Les chefs de ta nation te persécuteront et te rejetteront, et te traiteront à leur guise parce que ce que Je t'ai donné à porter dans tes mains, ce ne sont pas des enseignements d'homme, mais les Miens ; et puisque Mon Langage et Mes Enseignements ne les pénètrent pas, ils ne seront pas d'accord et ils te traiteront comme un imposteur.

Je t'ai déjà dit que le monde te condamnera, mais même alors qu'ils te condamnent, déclare au monde ce que tu as appris de Moi.

Ma fille, si Mon Langage ne peut pas être compris par le monde, c'est parce que leur doctrine n'est pas fondée sur la Vérité qui est l'Amour. Je t'ai déportée d'Egypte vers un peuple qui n'est pas le tien, pour unir Mon Eglise ; mais nul ne connaît encore entièrement le chemin vers l'unité, et nul n'a encore saisi fut-ce le commencement de Mon Plan. Ils n'ont pas encore reconnu les chemins que Je prépare pour qu'ils y marchent. Les théologiens et les philosophes n'ont pas encore trouvé la clef de l'Unité que détient la Sagesse. Je parle, mais ils ne comprennent pas ce que Je dis ; seuls les Miens reconnaissent ce que Je dis. Je les connais et ils Me connaissent.

Aussi, Ma Vassula, fais ton travail avant le temps convenu. Je t'ai confié Ma Croix. Porte-La avec amour. Bientôt surviendra un temps de grande détresse, semblable à nulle autre. Mais bientôt après cela, une fontaine jaillira de Ma Maison pour irriguer ce désert. Aussi, courage, Ma fille. Porte avec amour cette barre à travers tes épaules, et rien ne sera en vain. Si l'argile 18 est dissoute par les premières gouttes de pluie, ton âme demeure à jamais. Aussi, la mort est engloutie par la victoire. L'Amour est près de toi pour te guider, aussi garde-toi de ces philosophes et théologiens. La sentence qu'ils recevront sera la plus sévère ! Bénis-Moi et aime-Moi comme Je t'ai appris à M'aimer : intimement, mais en n'oubliant jamais que Je suis Saint.





23 novembre 1990



- La paix soit avec toi. Ma fille, veux-tu progresser ?

- Oui, Seigneur, je le veux.

- Alors, Mon enfant, Je t'aiderai à progresser. C'est également Mon Désir. Ne t'endors pas, veille aux dangers qui t'entourent. Ma fleur, alors même que Mes ennemis te tiraillent et arrachent tes pétales, Je les remplacerai toujours. Te chiffonneraient-ils, n'aie pas peur, Je déverserai du ciel Ma Rosée et te ranimerai. Belle, tu dois être, et belle Je te rendrai et te garderai. Tu es Mon envoyée et tu n'as rien à craindre des hommes.

S'ils t'accusent parce que tu M'appelles Père, c'est parce qu'ils n'ont pas compris que l'Esprit d'Amour que tu as reçu et qui parle à travers toi, t'apporte paix et amour pour crier : Abba !

Mon Esprit est uni à toi Mon enfant. Je t'ai donné des messages oints de l'Esprit pour votre ère, pour vous ranimer. Toutes les paroles que Je t'ai données sont Esprit et elles sont Vie. Les brebis qui M'appartiennent reconnaissent de loin Ma Voix. Bientôt, J'enverrai Ma Lumière loin et partout, d'un horizon à l'autre. Oui, Je ferai briller la discipline. Aie Ma Paix, voilà Ma Bénédiction. Aime-Moi comme Je t'aime et rappelle-toi que Je suis ton Roi, aussi donne à ton Roi l'amour qu'Il mérite ! Sois bénie. Je Suis.





27 novembre 1990



- Très chère âme, la paix soit avec toi. Es-tu heureuse d'être avec Moi ?

- Oui, Seigneur, très heureuse. Loué soit le Seigneur.

- Ma fille, quand tu t'efforces de travailler pour Moi, J'utilise tes efforts et ta fatigue pour guérir d'autres âmes. Oui, apprends que tout ce que tu fais dans un esprit de sacrifice J'en fais bon usage... Je suis l'Educateur de l'humanité. Reste près de Moi afin que Je chuchote Mes intentions à ton oreille. Reste, Ma bien-aimée, près de ton Dieu. Il est Celui qui t'aime le plus. Reste près de Moi, Mon enfant et permets-Moi de te nourrir de Mon Pain. Viens près de Moi, Ma fille et chez Moi tu ne trouveras aucune brutalité. Je ne ferai que veiller sur toi et être ton conseiller. Je te chanterai Mon Chant d'Amour, un Chant qui te sauvera ainsi que toute l'humanité. Tu es argile, mais qu'importe ? Je t'ai donné une âme immortelle, une âme qui très bientôt reviendra à Moi. Tu es sans majesté et sans beauté, à moins que tu reflètes Ma Divine Majesté et Ma Divine Beauté à travers la pureté de ton âme, et ceci, Mon enfant, ne peut se manifester que si tu M'imites. M'imiter est en ton pouvoir. Aussi, approche-toi de Moi, Mon enfant, et offre-Moi ta volonté et Je ne tarderai pas. Je volerai à toi avec des chaînes d'amour, pour t'attacher à Moi et t'enseigner comment Me louer et comment M'adorer jour et nuit. Je t'enseignerai les hymnes de Mes anges. Je te montrerai Ma Gloire et Ma Force. Je t'apprendrai comment t'accrocher à la Vie. Je t'apprendrai comment te prosterner devant Moi et M'adorer. Aussi, viens près de Moi et Je veillerai sur ton âme.

- Mais, Seigneur, qu'aimes-Tu en moi, pécheresse ?

- Ta nullité et ta misère... Quand la froideur du monde te deviendra insupportable, viens vite dans la Fournaise de Mon Coeur. Je suis ton Refuge et Je t'abriterai.

Ton Père qui est au Ciel sait que tu n'appartiens pas au monde. Il t'envoie cependant dans le monde pour montrer au monde le Coeur de votre Dieu, et que Je-Suis-Qui-Je-Suis t'a envoyée.

Viens maintenant, repose-toi en Moi et permets-Moi de Me reposer en toi.

I C Q U S





































1. Soudain, dans une vision intérieure, je vis une personne vêtue comme une mariée, dans d'éblouissants habits blancs argent, tout scintillants.

2.L'Eglise.

3. Jésus S'est tourné vers moi, Ses Yeux pleins de compassion.

4. Jésus me consolait ; Ses Paroles étaient comme un baume de caresses guérissant mes plaies.

5. Jésus essayait une fois de plus de me consoler. Il me semblait que celui qui était le plus blessé était en train de consoler celui dont les blessures étaient le moins graves !

6. Je croyais qu'Il avait fini et je m'apprêtais à m'en aller.

7. Message publié le 22 décembre 1990 à Notre-Dame des Marches, Broc, Suisse.

8. La Sainte Messe, proclamation de la mort et célébration de la résurrection du Seigneur Jésus, où Il se rend réellement présent en Son Corps et en Son Sang dans la Sainte Eucharistie, sacrifice du calvaire perpétué en Sa mémoire, dans l'attente de Sa Venue dans la gloire.

9. Faux christs, faux enseignements, enseignements rationalistes et naturalistes.

10. Jésus signifie par là que ce qu'Il écrit par ma main est une nourriture pour mon âme.

11. Une pensée traversa mon esprit : que fera de moi le Seigneur après qu'Il soit venu me chercher. Ce n'était pas une pensée très intelligente. C'est pourquoi Jésus S'est exclamé d'un air surpris : " Ma bénie ! ".

12. Message publié le 22 décembre 1990 à Notre-Dame des Marches, Broc, Suisse.

13. Ici, Jésus a changé de ton.

14. La diffusion des messages.

15. Jésus souriait.

16. Jésus m'appelle intentionnellement ainsi parce que le nom " Sacré Coeur " n'est pas en usage dans l'Eglise Orthodoxe.

17. Les Eglises.

18. En d'autres termes : même si tu meurs, toi qui n'es que poussière et cendres, ton âme est immortelle.


































Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://vassula.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum