Message pour la Croatie

Aller en bas

Message pour la Croatie

Message  Admin le Mer 14 Mar - 7:04


Extrait de l'oeuvre de Vassula "La vraie vie en Dieu", supplément 8.
Copyright © Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse.
Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés. Mise en page : 97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu
ç info@vassula.org




CAHIER 76





3 janvier 1995



- L'Amour est à ton côté. Tu es faible mais dans ta faiblesse, Je suis exalté.

I C Q U S





7 janvier 1995 - Fête de l'Epiphanie



- Mon Dieu, Yahvé, Père Eternel,
Toi qui attends si patiemment notre conversion,
viens ! viens nous nourrir tous
de Ta Nourriture Céleste
pour satisfaire nos besoins ;
Tu es connu pour avoir la Main généreuse ;
ô Juste, viens nous sauver !
transforme le coeur mauvais de l'homme méchant
en un coeur aimable
afin que lui aussi fasse valoir Ta grandeur ;

Yahvé, mon Papa au Coeur Tendre,
le monde ne Te connaît pas encore entièrement,
pas de la façon que Tu es réellement
et c'est seulement par une démonstration
de la puissance de Ton Saint Esprit
que l'humanité réalisera la grandeur de Ton Nom
et exaltera la splendeur de Ta Gloire ;

Yahvé, Père de chacun de nous,
que l'humanité apprenne
Tes actes de miséricorde,
de tendresse et de générosité ;
rappelle-leur, Père,
que la gloire majestueuse de Ton Royaume
leur appartient aussi,
pourvu qu'ils aient le coeur droit ;

j'ai transmis Tes Paroles à chaque nation où
Tu m'as envoyée et j'ai suivi Ton commandement ;
avec mes limites, je leur ai fait connaître à nouveau
Ton Aimable Portrait,
de la manière que Tu me l'as révélé
afin qu'eux aussi se réjouissent et réalisent
qu'ils sont Ta progéniture et Ta semence ;
j'ai suivi Tes instructions
et je leur ai rappelé qu'eux aussi sont
de descendance royale ;

Père Saint,
alors que Tu m'envoies continuellement
proclamer Ton Hymne d'Amour
à haute voix, comme un écho,
pour partager Ton Cantique d'Amour
avec mes frères et soeurs,
je prie pour ceux qui sont toujours inconscients
et vivent dans un monde d'oubli et d'obscurité,
que Ton Saint Esprit puisse briller dans leur esprit
comme mille soleils en un seul ;

oui, que Ton Saint Esprit
dont l'éclat surpasse
toutes les constellations mises ensemble
transforme chaque âme en un miroir sans tache,
une image de bonté,
avant qu'ils disparaissent
comme s'ils n'avaient jamais existé ;
une fois restaurés, eux aussi iront avec zèle,
dans une vertu parfaite,
proclamer une image visible
de Ta Splendeur et de Ta Souveraineté
car ils auront reconnu ce qui est le plus divin ;

Père, Source de Vie, Fontaine de Vie Eternelle, Epoux,
Ton intimité avec moi a réveillé
chaque fibre de mon coeur misérable,
me permettant de pénétrer
dans Tes mystères et dans Tes richesses inépuisables.
Comment puis-je être comptée, dans ma misère,
comme l'une de Tes héritières ?
à peine suis-je née que je péchais
et que je cessais de T'honorer ;

j'ai péché et j'ai cessé d'être ;
l'argile que Tu avais façonnée
s'était transformée en Ton ennemie ;
Ton autel s'était transformé
en un antre de lézards et d'araignées,
une marque de mauvaise disposition et de mal,
s'éloignant clairement de la Divine Vérité ;
oh ! faible âme avec si peu de temps à vivre sur la terre,
qu'étais-tu devenue ?
La Lumière de la justice était prête à frapper mon âme ;

cependant, dans Ton désir de libérer et de sauver,
Tu as été beaucoup plus fort que la mort elle-même,
que les puissances des ténèbres et la corruptibilité,
et Tu as coulé sur moi, Père, comme un fleuve,
guérissant ce qui était considéré blessé fatalement,
élevant ce qui était considéré mort et décomposé ;

et Ton Enseignement, Seigneur, a accompagné Tes visites
et a déjà maintenant dépassé l'étendue de mon esprit humain ;

mon Père,
Tu es compatissant et miséricordieux,
patient et clément,
aussi ne détourne pas Tes Yeux de nous
mais ramène-nous tous dans le droit chemin.

- Fille de Mon Choix, Je te donne Ma Paix... J'exaucerai ta prière mais, lorsque Mon Amour est rejeté, que dois-Je faire ? J'use de tous les moyens pour vous sauver du brasier et Je vais dans toutes les directions à la recherche d'un moyen par lequel Je pourrais vous sauver tous.

- Ton Saint Esprit est le Souffle de Vie. Il nous élève, nous ravive et nous fait gracieusement pénétrer dans Tes Mystères.

Ton Saint Esprit nous transforme en Tabernacles vivants et sacrés, en Trône pour la majesté de Ton Fils, en reflets de Ton Image et en héritiers de Ton Royaume.

Père, maintenant, permets aux cieux de se déchirer cette année, afin qu'ils déversent comme jamais auparavant Ton Saint Esprit sur nous ; alors, nous apprendrons tous à aimer les choses célestes, et en Ta Présence, nous nous réjouirons. Les ossements des morts fleuriront et à nouveau Te loueront, T'adorant.

- Ah 1 ! Mon enfant, considérant ta misère, Je suis heureux d'entendre ton ardeur. Je tiendrai Ma Promesse : Je vais déverser Mon Esprit comme jamais auparavant dans l'histoire, sur toute l'humanité, pour déployer Sa puissance d'une extrémité à l'autre de la terre, ordonnant un renouveau et une renaissance de Mon Sanctuaire 2... Oui, Ma Vassula, tous ne sont pas dignes de Mon Royaume. Ma patience est grande mais Ma Justice est tout aussi grande. Je devrai auparavant Me déchaîner, exhalant un souffle brûlant. Pour restaurer la Justice, Je devrai, Ma Vassula, détruire la Bête et ses adeptes en lançant de Mon Trône des coups de tonnerre et les éclairs de la foudre pour écraser les impies et l'empire de ce monde. Ma Justice poursuivra tout ce qui ne vient pas de Moi. Je suis doux dans Mon jugement. Si cela n'avait pas été le cas, aucun d'entre vous ne serait en vie aujourd'hui, Je vous aurais tous détruits d'un seul coup mais, comme tu le vois, vois-tu comme Je suis lent à la colère ? Lorsque Je passerai Ma sentence sur cette terre, qui s'aventurera à dire : " que nous as-Tu fait ? "

Durant toutes ces années, Je vous ai corrigés petit à petit et Je vous ai donné à tous l'occasion de vous repentir mais tant d'entre vous, depuis le commencement, ont donné de plus grands honneurs aux choses mortes qu'à Ma gloire éternelle. L'or et l'argent 3 vous ont charmés et vous vous êtes pris d'affection pour ces choses, surpassant les honneurs qui Me sont dus... Je protégerai cependant tous ceux qui se repentiront et Je préserverai le germe d'une nouvelle génération pour les âges à venir. Les amoureux du mal et les pervers de l'humanité ne resteront pas impunis... chacun sera appelé devant Mon Trône à rendre compte de la façon qu'il a mené sa vie.

Ma fille, cette brève privation de recevoir des messages 4 était pour que tu expies pour les pécheurs. Endure la souffrance 5 sans te plaindre. J'ai besoin d'actes de réparations, J'ai besoin d'âmes généreuses. Tu vois combien Mon Fils a été généreux avec toi. Il te l'avait annoncé à l'avance 6. Aussi, ne doute pas de Sa générosité. Viens, permets-Moi de t'utiliser pour restaurer Mes autels brisés. Je multiplierai Mes faveurs tant que tu t'occuperas de Mes Intérêts et de Ma Maison. Dieu-est-avec-toi, aussi n'aie pas peur. Je suis avec toi. Je suis lié à ceux qui M'aiment. Viens. Je te bénis.







12 janvier 1995



- Seigneur, que Ta Voix soit entendue cette année comme jamais auparavant. Combien de temps Ton peuple doit-il appeler à l'aide ?

La Tradition que Tu nous as transmise perd son influence. La Vérité est journellement blasphémée et l'homme apostat obtient le meilleur des fidèles. Tu vois sûrement toute cette horreur. Combien de temps, Yahvé, devons-nous crier vers le ciel : " à l'oppression ! " ; et Tu ne vas pas descendre ? Notre blessure est grave et Tu es le remède, alors ne feras-Tu pas entendre Ta Voix cette année, ô Tout-Puissant ?

Déjà les apostats confisquent le Sacrifice de Ton Fils. Ne vas-Tu pas venir mettre fin à leurs méfaits ? Lentement, ils nous dépouillent de notre Salut et Toi, mon Seigneur, vas-Tu rester silencieux ?

Il nous est ordonné de ne pas prophétiser en Ton Nom et nous sommes mis à la porte de Ta Maison. Lorsque nous témoignons de Ton Amour, nous sommes expulsés et ils se ruent sur nous afin de nous réduire au silence. Tu vois quel grand désordre ils font de Ton Saint Sanctuaire ? Tu vois combien Ton Esprit est journellement blasphémé ?

Lorsque Jonas criait dans sa détresse, Tu lui as répondu. Lorsque du ventre du Shéol il a crié vers Toi ; Tu lui as répondu et il a entendu Ta Voix. Aujourd'hui, mon Dieu, notre lamentation n'a-t-elle pas encore été entendue ? N'a-t-elle pas atteint Tes Oreilles ?

Lorsque Jonas fut avalé par le poisson, il est resté dans l'obscurité trois jours et trois nuits. Qu'en est-il de nous, Seigneur ? Devons-nous rester dans cette obscurité pour toujours ?

Tu es connu pour accorder justice aux pauvres en esprit et Tu es connu pour faire respecter le droit de l'homme juste, alors tourne Tes Yeux sur notre misère et sauve-nous.

- Ma Paix, Je te la donne. Mon enfant, écoute-Moi et écris :

Je vais hâter Mon Plan à cause de ce reste, aussi, restez éveillés parce que vous ne savez pas quand, par la flamme, Je serai entendu... et Mon Saint Esprit sera déversé sur une multitude. Lorsque certains désespèrent, rassure-les, rassure-les que leur Père dans le ciel va hâter Son Plan. Bientôt, et c'est de ton bientôt que Je parle 7, Ma Voix sera celle d'une flamme détruisant ceux qui détruisent la terre 8. Sois vigilante et patiente. Il ne s'écoulera pas beaucoup de temps avant que Mes Paroles soient accomplies. Je jugerai équitablement.







13 janvier 1995



- Seigneur, penses-Tu que j'aie été lente à parler ? Ai-je proclamé Tes merveilles comme Tu le voulais ? Jésus ?

- Je Suis. Mon reste, Je te donne Ma Paix ! Ne sois jamais attristée lorsqu'une porte se ferme devant ton visage. Je suis avec toi, aussi ne t'inquiète pas, Mon enfant, tu ne pourras jamais témoigner pour Moi sans être persécutée. Tout ce que tu fais, même si cela pouvait apparaître petit et impuissant, n'est pas fait en vain. Le sillage que tu laisses derrière toi sera marqué et, à partir de là, c'est Mon Oeuvre. Aussi, petite, courage, Je suis toujours avec toi... alors c'est ainsi que Mon Père t'a favorisée.

- Qu'allons-nous faire aujourd'hui ?

- Prie, écris et adore-Moi. Cependant, ne néglige jamais tes tâches ménagères qui ont également leur charme pour Moi. C'est ce que Je veux de toi. Je te donnerai la force d'être capable de M'honorer en accomplissant toutes ces choses. Alors écrivons, maintenant !







19 janvier 1995



- La paix soit avec toi. N'aie pas peur, à ton côté, Je Suis. La Parole de Dieu te sera donnée cette année encore.

Ta génération sous-estime Ma Parole 9.

Certains d'entre vous confisquent même Ma Parole. D'autres ne sont que trop impatients de condamner quoique Je dise et qu'ils ne comprennent pas. Dans leur méchanceté, ils pensent méchamment et sont champions lorsqu'il s'agit de destruction. Je vous le dis solennellement : la Grâce est offerte aujourd'hui à chacun mais, juste comme dans Ma parabole du semeur, il y a cette graine qui tombe sur le bord du chemin ; oui, ils entendent Ma Parole mais le démon vient et emporte ce qu'ils ont entendu de crainte qu'ils croient et soient convertis. Puis, devenant la proie des tentations de Satan, ils sont finalement emportés sur la voie de la destruction.

Ma Grâce est sur toi, génération, mais plus pour longtemps maintenant. Au lieu d'attiser la flamme d'amour que Je vous offre à tous librement à travers ces Messages, et de permettre à Mon amour de se répandre et d'enflammer chaque coeur, tant de Mes âmes sacerdotales font le contraire. La Miséricorde est votre espérance d'aujourd'hui, mais vous êtes satisfaits de remplir votre esprit de " connaissance " — qui n'est pas du tout la connaissance — et de rejeter Ma Miséricorde que Je vous accorde aujourd'hui. Je vous donne des signes et des merveilles. C'est par la puissance de Mon Saint Esprit que Je vous donne ces prodiges, que J'élève les faibles pour attester de Ma Gloire et que Je vous rappelle que Je suis trois fois Saint ! Mais il n'y a rien dans votre coeur qui ressemble à la paix parce que vous avez rejeté Mon Saint Esprit, le Porteur de Paix...

La Nuit est presque sur vous et vous êtes si loin de la conversion, génération ! Bientôt — et c'est votre bientôt —, lorsque vous serez couverts de votre propre sang, Moi, alors, en tant que Juge, Je vous rappellerai le sang que vous portiez sur vos mains pour avoir interdit à tant d'âmes de recevoir Mes grâces à travers ce Rappel de Ma Parole. Vous êtes comme les Romains, Me couronnant d'épines journellement. Allez-vous Me dire alors comme Pilate : " je suis innocent de ce sang " et vous laver les mains dans l'eau parfumée ? Vous refusez d'accepter l'antidote de la mort. Vous refusez de reconnaître Ma Parole donnée par Mon Saint Esprit, en vos jours, et au lieu de cela, vous prenez Ma Parole de manière frivole. Hommes sans aucune foi ! Vous écoutez maintes et maintes fois sans comprendre. Vous voyez maintes et maintes fois mais vous ne parvenez pas à percevoir Ma Gloire et Ma Miséricorde Infinie que Je déverse sur vous !

Génération ingrate, tu as transformé Mon témoignage sur Mon Saint Esprit en un mythe ! Tu as transformé Mes mystères en un mythe ! et ta houlette pastorale s'est maintenant transformée en un sceptre de mensonge. Aussi, à qui dois-Je te comparer dans ton absolue nudité ? à Caïn ? à Pharaon ? aux Pharisiens ? ou à Judas ? Tu es stupéfaite lorsque Je brandis Mon Epée sous tes yeux, génération impie ? Ne savais-tu pas que le port de l'épée 10 a sa signification ? N'as-tu pas entendu que Je suis également le guerrier de la Justice 11 et non seulement de la Paix ? N'avez-vous pas lu que Je suis le Fidèle et Vrai, l'Amen, le Juge avec intégrité connu sous le Nom : le Verbe de Dieu 12. Mais il a été dit que ton ère, Episcopal 13 de la Bête, lèvera l'épée contre Moi et contre Mes saints 14.

Mon Règne sur la terre est à vos portes-mêmes mais vous ne le voulez pas, pas plus que vous ne voulez entendre Ma Parole... Vos coeurs mauvais n'accordent aucune attention à Mes avertissements parce que vous avez renoncé à votre humble houlette de berger et vous avez préféré le sceptre du mensonge et, lorsque vous entendez la Parole 15 de Ma Bouche, vous ne mettez pas en garde votre coeur, pas plus que vous ne pensez à mettre en garde les autres. Non, vous voyez venir l'Epée 16 mais vous n'y prêtez pas attention... Vous objectez, et vous encouragez les autres à faire de même : " Tout cela, ce sont des absurdités ; n'y prenez pas garde, c'est de l'hystérie. N'écoutez pas ce tas de frénétiques, n'écoutez pas La Vraie Vie en Dieu, invention du Malin ", dites-vous, afin de réduire Ma Voix, et vous vous dépêchez d'appeler ce qui est divin et saint un " mal " et un " mensonge ".

Un bain de sang, génération, va te poursuivre. Chaque ravin, chaque colline, chaque mer, chaque montagne, sera frappé par Mon Epée. Le bain de sang va te poursuivre, à cause de ton péché, et tu mourras. Mais si toutefois, même aujourd'hui, tu renonçais à ton péché et tu te repentais du fond de ton coeur et tu promettais de vivre dans la charité, l'union et la paix, tu vivrais et Je ne te rappellerais plus tes péchés.

Reviens à Moi, génération. Pourquoi es-tu tellement désireuse de mourir dans ton péché ? Reviens à Moi, renonce à ton péché et tu vivras. N'as-tu pas lu 17 : " Je suis l'Amen, le Fidèle et le Vrai Témoin 18, l'Ultime Source de la création de Dieu, le vrai guerrier pour la Justice " ? Comment peux-tu, toi qui prêches journellement Ma Parole, ne discerner ni les temps ni les signes ? Toi qui persistes à déclarer que Je ne suis pas l'Auteur de ce Message, Je te le dis : tu juges selon les critères humains et tu te glorifies dans ta gloire... Alors prends garde et garde ta langue de juger. Je suis le seul Juge et tu es vraiment entre Mes Mains... Par Mon Esprit, J'ai fortifié ce qui était fragile afin qu'à travers elle 19, Mon Nom soit loué et acclamé dans chaque nation, afin que le faible y trouve sa force.

Je t'ai commandé d'être l'Echo de Ma Parole, un rouleau qui doit être lu afin qu'une fois qu'ils auront entendu et mangé 20, ils aient joyeusement le courage de se confesser et de se repentir. J'ai dit à l'Assemblée de Mes Saints 21 :

" Je ne priverai personne de Ma Lumière. Nul ne restera emprisonné dans l'obscurité. Mon Père est affligé d'un chagrin infini, et la rétribution qu'Il avait réservée à cette génération impie et apostate est maintenant à vos portes-mêmes. Dans le chaos où ils vivent, Je vais envoyer le Vaisseau 22 qui M'a porté dans la chair, leur porter à nouveau Ma Parole afin que Je vienne à eux comme une goutte de rosée du matin dans leur désert. Je vais envoyer Ma Mère leur enseigner petit à petit Mes voies et corriger ceux qui M'offensent. Tenez, Moi-Même Je vais descendre aussi dans ce désert pour ranimer les morts. L'Instruction et la Sagesse leur seront données gratuitement. Nous viendrons Notre Coeur dans Notre Main pour Le leur offrir. Et comme Deux Lampes se tenant côte à côte, Nous brillerons sur eux. Je ne serai pas lent à exécuter Mon Plan et un temps de Miséricorde leur sera accordé à tous. C'est pourquoi, en cette fin des temps, Je vais susciter des disciples pour construire ce qui maintenant gît en ruine. Je vais les envoyer témoigner en Mon Nom. Je vais les envoyer là où les arbustes portent des fruits qui jamais ne mûrissent et où le chemin de la Vraie Connaissance est négligé. Mes précieux 23 seront envoyés dans les entrailles de cette terre là où le péché est lové comme un serpent dans son nid, pour extirper et déraciner le mal. Je vais envoyer ceux-ci déraciner l'immense Plan de la Bête. Je leur accorderai le pouvoir dans leur mission spéciale, et leurs actions seront couronnées de succès. Avec Mon Saint Esprit, ils résisteront à d'effroyables démons. Avec courage et persévérance, ils n'accorderont aucune attention à la lapidation qu'ils subiront. Mon Saint Esprit sera leur guide et leur compagnon, les guidant avec prudence dans leurs entreprises. Je vais exécuter Ma promesse sans délai et envoyer Mon Saint Esprit du Ciel pour oeuvrer avec eux et leur enseigner tout ce que Je leur ai déjà donné. Je vais ouvrir leur bouche et la remplir de Ma Parole, et leur langue sera comme une épée. Mes précieux, Je les garderai étroitement de Mes ennemis 24 : les oppresseurs en ces jours. Je les sauverai des pièges tendus pour eux et de la pierre fatale qui les vise. Non, Ma Main toute puissante ne manquera pas de moyens pour les sauver. Je traiterai cette génération avec indulgence en dépit de sa méchanceté ". C'est ce que J'avais dit à Mon Assemblée dans le Ciel.

Aujourd'hui, quoique J'aie parlé et prophétisé par leur bouche, les riches en esprit non seulement M'oppressent mais blasphèment également les Oeuvres de Mon Saint Esprit. Je vous le dis, le Jour s'en vient où vous aussi vous finirez par admettre la vérité de Ma Parole !

Ma fille, bien que beaucoup joignent leurs forces contre toi, Je suis avec toi, ainsi que ta Mère. Ne te fatigue pas, reste en Moi afin que l'oeuvre que Je t'ai donnée brille sur chacun de vous et sur toutes choses. Prie pour l'unité, la réconciliation et pour le renouveau de Mon Eglise. Soyez un en Mon Nom.





28 janvier 1995

- Seigneur ?

- Je Suis. Appuie-toi sur Moi et fie-toi à Moi. Tout ce que Je demande de toi, en ces jours, est de donner et de transmettre l'Amour. Les enseignements et tout ce que Je t'ai donné, donne-les ! parle ! C'est Mon Commandement, dis-leur : bénis sont ceux qui ont des oreilles pour entendre et des yeux pour voir, le Royaume des Cieux est à eux. Dis-leur que le Dieu qu'ils ont oublié ne les a jamais oubliés. Moi Jésus Christ, Je bénis chacun d'eux. Ceux qui t'ont accueillie en Mon Nom ont déjà Mes bénédictions.

ic





Zagreb, Croatie, 1er février 1995



- Ecris : La paix soit avec vous. A journée longue, J'ai été avec vous et J'ai étendu Ma Main sur vous : Mon peuple, Mon héritage, Ma semence, tourne-toi vers Moi, fais la paix avec Moi ; fais la paix avec Moi 25... Je vous ai aimés de toute éternité. Retournez à Moi et Je retournerai à vous. Semez une moisson d'amour pour obtenir l'amour. Semez une moisson de paix et vous hériterez Ma Paix. Semez, bénis de Mon Ame, une moisson de réconciliation et vous obtiendrez Ma Gloire... Ne pleurez pas sur les choses matérielles 26. Levez vos yeux vers le ciel et que vos coeurs recherchent Mes Lois Célestes afin que, par elles, Mon Royaume du Ciel vienne dans vos coeurs et que Ma Volonté soit faite dans vos coeurs comme elle l'est dans les coeurs de tous les saints dans le Ciel.

En ce jour, Je crie comme J'ai crié jadis à Jérusalem : " si seulement tu connaissais le Message de Paix que Je t'offre aujourd'hui encore, tu ne manquerais pas de le saisir ". Mais ces choses sont cachées aux instruits et aux sages et sont révélées à de simples enfants. Le Royaume du Ciel est révélé aux simples et aux humbles. Rectifiez vos coeurs et, à la fin, vous aurez votre récompense. Et si vous dites : " que pouvons-nous T'offrir maintenant ? ", Je vous le dis , " offrez-Moi votre coeur et Je viendrai à l'aide de votre manque de foi. Ouvrez votre coeur et Je le transformerai en un ciel pour Moi, votre Dieu, et dans lequel Je peux être glorifié ". Venez manger du fruit que Je vous offre aujourd'hui, alors qu'il est encore temps ; venez à Moi. Votre Maître est bien sur le chemin du retour. C'est pourquoi, Je vous le dis : faites la paix avec Moi et soyez un en Mon Nom. Je vous bénis tous en Mon Nom, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts.

I C Q U S





8 février 1995



- Qui y a-t-il pour prendre compassion de nous
et avoir de la peine pour nous si ce n'est Toi ?
nous espérons toujours la Paix,
cette Paix que Ton Fils Bien-Aimé nous a léguée...

nous avons péché contre Toi
et contre toutes les puissances du Ciel ;
nous avons cessé d'être, parce que nous avons rejeté
Ton Saint Nom qui est notre identité :
Source-de-Vie ;

et maintenant, cette grande révolte, cette apostasie
dévorent Ta Maison comme un cancer ;

ô mon Yahvé ! plus Brillant qu'un million de soleils,
comment les hommes ne peuvent-ils pas remarquer
Ton éclat lorsque Tu passes près d'eux ?
Comment peut-on dire :
" Il n'y a aucune preuve que Yahvé passe.
On ne voit aucun signe de Son passage " ;

Dieu ! Tu es comme une flèche tirée sur une cible
et bien qu'ils aient des yeux,
ils ne voient pas que la flèche les a dépassés
et qu'elle est déjà sur la cible ;

ô notre Dieu, Tu es notre Espérance,
viens maintenant, cette année, sans retard,
restaurer Tes autels brisés et rétablir
Tes cités et Ta Maison.

- Ah ! Vassiliki ! cesse tes soupirs, Je t'ai entendue. Ma Main est plus forte que celle de Mes ennemis. Le réconfort vous sera donné bientôt et Je vais redresser Mon peuple et rafraîchir vos prêtres. Je vais restaurer Mes autels et rebâtir Mes cités. Cependant, Je dois d'abord discipliner les impies qui sont champions lorsqu'il s'agit de vilenie. Ils ont avalé l'apostasie comme s'ils mangeaient le Pain de Vie. Même aujourd'hui, s'ils se repentaient, Je leur montrerais gracieusement Ma faveur et Mon pardon ; mais Je n'entends rien d'eux... Comment puis-Je abjurer Ma fureur et rétracter Ma Justice alors que cette génération continue à accorder de grands honneurs au démon ? Je suis connu pour être bon et clément et le plus aimant. Mais qui, aujourd'hui, parmi ces apostats M'invoque en M'appelant : " mon Père " ? Ainsi, bientôt, une tempête de feu balaiera cette iniquité et le péché. Nul d'entre vous n'en connaît le Jour et si quelqu'un vous dit qu'il le sait, cela ne vient pas de Moi... Je vous visiterai en un moment où vous vous y attendez le moins, une heure sans un signe. Soudainement, de façon inattendue, vous serez visités par un ouragan de flamme d'un feu dévorant. Ce que vous attendez arrivera. Je parlerai et, lorsque Je parlerai, Ma Voix fondra ensemble les éléments de la terre, avec son iniquité et son péché.

Je vous aime tous d'un amour éternel et Mon affection pour vous est au-delà des paroles. Mais Mon Nom doit-il être profané à jamais ? Ce que Je M'apprête à faire Me chagrine et Me submerge de douleur puisque Je ne prends aucun plaisir à vous affliger. Dans Mon déplaisir, J'aurai à vous redresser par le feu.

Gémis, Ma fille, pour les non-repentis. J'accomplirai Mon intention et Je mènerai Mon Plan jusqu'à son achèvement.

Quant à ceux qui n'ont pas fermé leurs oreilles à Ma Voix et qui ont défendu Ma Parole, Je leur dis : ne vous affligez pas. Mes Yeux voient tout et Je jugerai chacun d'entre vous sur ce qu'il a fait. Comme Je révèle les choses à l'avance, Je vais vous révéler ce que Ma Main droite fera, juste après Mon Jour. Ma Main droite posera les nouvelles fondations de la terre et du ciel et à nouveau, J'ornerai le reste qui subsistera de Ma Splendeur et de Ma Divinité.

Aussi, Ma fille, il y a de l'espoir pour tes descendants. Je suis ton Espérance. J'en ferai retourner beaucoup à la Vie et Je porterai le Nouveau Nom de Mon Fils sur vous. Et toi, Ma fille, intercède pour Ma Maison, prends soin de Mes Intérêts et Je prendrai soin de toi. Mon Esprit t'a été donné pour appliquer Mes Lois, pour aimer la justice et pour ramener de loin Mes fils et Mes filles. Je t'ai enseigné et Je t'ai donné une langue de disciple pour être Mon Echo et pour mettre Mon Royaume dans leurs coeurs. Dans tes yeux, Paraskèvi 27, Je t'ai donné Ma Lumière. Dans ton âme, J'ai exhalé un parfum de résurrection, J'ai insufflé une senteur de myrrhe, dans le tabernacle 28 de Mon Fils, Je l'ai parfumé d'encens 29... Et maintenant, écoute ton Père : 30 Mon Ame est submergée de chagrin, mais en même temps, de compassion. J'ai parlé mais très peu écoutent. Je frappe 31 mais nul ne semble entendre. Que dois-Je faire s'ils ne M'écoutent pas ? Ma fille, J'ai parlé d'Espérance à vous tous, cependant, lorsque Je parle aujourd'hui — ce qui est l'Espérance pour laquelle vous languissiez tous —, Ma Parole n'est pas plutôt donnée qu'elle est aussitôt cachée. La semence d'Espérance que Je sème est emportée et cachée... Je parle et J'attends une réponse, mais Ma Parole n'est pas prise en considération ; cependant, Je suis l'Espérance des coeurs impies, mais en même temps, l'Epée qui pourfend les coeurs. Tant d'entre eux ont faim de Ma Parole...

32 Mais pourquoi les hommes cachent-ils les trésors que Je déverse sur eux ? Si Mon Ame est saisie de chagrin, c'est parce que Ma Coupe de Justice maintenant est pleine, débordant sur Mes Mains qui sont prêtes à frapper et à administrer le fouet à cette génération impie comme jamais auparavant. Ensuite, comme Je suis Père, Je vais avec compassion et tendresse guérir les plaies que Je provoquerai par ces Mains-Mêmes qui vont frapper... C'est la grande Espérance que vous Me demandez. Je viendrai ramener chacun à la maison et guérir leurs plaies. Comme Je suis Père, Je M'occuperai de Mes enfants blessés. Je veillerai à leurs besoins. Alors, ils sauront que, depuis le commencement, ils étaient Miens et que Je Suis qui Je Suis est Père et Seigneur. J'amènerai leurs lèvres à proclamer : " béni soit notre Seigneur " et, à nouveau, ils proclameront le Royaume du Ciel. Ils le proclameront comme jamais auparavant parce que Je leur donnerai un coeur nouveau...

Aussi, ne soyez pas étonnés lorsqu'en ces derniers jours, les hommes sont arrogants et se trahissent les uns les autres. Ne soyez pas étonnés de la multitude de faux prophètes qui surgissent et de la propagation des erreurs et de la distorsion des Ecritures que font ces faux maîtres... Non, ne sois pas étonnée, Mon enfant, des hommes ricanant maintenant contre toi lorsque tu continues à dire : " je crois à mon Père dans le Ciel. Je crois en un seul Dieu, Père de tous. Je crois en la glorieuse Présence vivante de Son Fils Bien-Aimé dans l'Eucharistie. Je crois en Jésus Christ conçu par le Saint Esprit, né de la Vierge Marie ". Non, Ma fille, ils ne croient pas à la Résurrection de Mon Fils ni à Sa Divinité...

Je te le dis, sois en Paix parmi la furie et, dans les tribulations, reste dans Ma Paix. Répands Ma Paix. Ne permets jamais à ton coeur d'être troublé par la cruauté des hommes... Je suis avec toi. Alors même que tu ne Me vois pas, Mon enfant, Je suis avec toi. Mon Fils est bien sur le chemin par lequel Il est parti, pour être parmi vous, alors, courage ! courage et ne sois pas effrayée. Place ton espérance en Moi et en nul autre. Je suis Yahvé, ton Abba et Je te promets de te ramener à la maison. Aussi, va manifester Ma Puissance et Ma Miséricorde. Je suis avec toi : va, va dire à chacun :

" l'aide vient de Dieu, l'espérance vient de Dieu :

tournez-vous vers Lui et Il vous sauvera ".

Je te bénis, Vassiliki ; honore toujours Mon Nom !







Bangla Desh, 17 février 1995

(Juste avant la réunion à Dacca)

- Seigneur ? Soutiens-moi et place constamment sous mes yeux Tes Paroles ! Rappelle-moi Tes Enseignements. O Seigneur, que Tes Paroles soient devant moi comme une Lampe devant mes pieds, afin que je ne trébuche pas.

- La paix soit avec toi. Jamais Je ne t'ai fait défaut et jamais Je ne le ferai. Vassula, — chut ! 33 — écoute-Moi... appuie-toi sur Moi comme tu t'es appuyée et Je te guiderai ainsi que d'autres, à travers toi ! Nous ?

ic



(Plus tard)

(Dieu m'a ramenée au Bangla Desh où Il m'a parlé pour la première fois. Il m'a ramenée sur les lieux de ma conversion, là où a commencé La Vraie Vie en Dieu)

- Ma Vassula, Je te bénis. Viens, Mon Esprit est avec toi et sera avec toi de manière qu'alors, comme Mon Echo, tu puisses donner à tous Ma Manne Céleste. Ma venue ici à nouveau, avec toi, était pour que Je bénisse, à travers toi, les lieux de la Nature de ton être ; J'entends par là, de ton être à l'existence et à la vie 34 ! Moi Jésus, Je suis venu à toi dans la pauvreté, dans la misère, pour t'élever à Mon Coeur et faire de toi le signe vivant de Ma Miséricorde divine. Permets-Moi maintenant de parler à travers toi et de donner Mes grâces dans ces réunions. Moissonne avec Moi cette riche récolte que tu n'as pas préparée. Prie sans cesse et honore-Moi. Garde Saint Mon Nom. Moi Jésus, Je suis avec toi.

I C Q U S





Dacca, 18 février 1995



- Seigneur ! Tu m'as éduquée juste comme cela. Le bonheur est réservé aux misérables et aux pauvres. C'est ainsi que je suis venue à observer ce que l'oeil ne peut observer à moins que cela ne lui soit donné d'en-haut.

- La paix soit avec toi. Je ne pouvais pas voir périr la fleur-de-Mon-Coeur 35. Je ne pouvais pas te voir frappée d'aveuglement pour toujours. Mon Coeur est ta demeure et ton salut. Comment pouvais-Je voir ce nuage qui avait recouvert Ma tente et rester silencieux ? Un seul souffle de Mon Souffle a été nécessaire pour souffler ce nuage qui avait recouvert Ma tente 36...

Et maintenant, une question : es-tu toujours désireuse de continuer avec tout ce que Je t'ai donné et d'évangéliser avec amour pour l'Amour 37 ?

- Oui, Seigneur.

Dis : " oui, Seigneur, mais avec un feu en dedans de moi, avec zèle pour Ta Maison et pour Ta Gloire 38 ". Renouvelle-Moi alors tes voeux de fidélité 39. Alors, Je renouvellerai Mes grâces sur toi... Je continuerai à déverser Mes grâces et Mes enseignements sur toi. Fais-Moi plaisir en satisfaisant Ma soif. Réalise ce que Je t'ai donné 40.

Mon plaisir est de donner...

Rappelle à ton conseiller 41 combien le sacrifice Me plaît. La générosité est aussi agréable à Mes Yeux. Je veux vous rappeler à tous les deux combien il est important de suivre, à Mon pas 42, l'urgence de Mon Message. Vous vous trouvez face à l'aurore des grands événements à venir. Mettez votre coeur au travail. Alors, soyez aimables les uns vis-à-vis des autres. La tiédeur dans votre travail Me déplaît. Oh ! qu'aurais-Je pu vous donner de plus que Je ne vous aie pas donné ? Je vous ai donné ce Trésor inépuisable qui était caché aux yeux de l'humanité et qui n'a été révélé qu'à Gertrude 43, ce Trésor qui a laissé son coeur dans un total ravissement et ses yeux captivés par la merveille. Ce Trésor Inépuisable était réservé pour votre temps : la fin des temps. Mon Sacré Coeur a thésaurisé ces richesses pour ta génération. Maintenant, comprends pourquoi le démon te considère, Ma Vassula, comme son premier sujet d'inquiétude et comme sa première cible de destruction !

- Maintenant, je comprends, Seigneur.

Je ne te ferai jamais défaut. Travaille avec Moi 44 et fais-Moi plaisir. Je suis ta Vie... Prie pour que le Malin ne s'aventure pas trop près de votre entente 45... Prie pour l'achèvement de ton travail. Prie en demandant au Père de te rendre parfaite. Moi Jésus, Je vous bénis tous les deux et souvenez-vous : confiez-vous l'un à l'autre, bénissez-vous l'un l'autre ; soyez un exemple de ce à quoi ressemblera l'unité ! Soyez un.

I C Q U S





























1. Jésus a soupiré.

2. J'ai compris : le peuple de Dieu.

3. Dieu entend par là : les richesses de ce monde.

4. Dieu m'avait empêché d'être sous Sa dictée, qui est d'une certaine façon mon moyen de communication.

5. J'ai reçu sur le côté droit une plaie qui ne voulait pas guérir.

6. Le 26 décembre 1994, Jésus m'a dit qu'il donnerait sur moi un signe de Sa Passion.

7. Mon "bientôt" est un "bientôt" humain alors que le "bientôt" de Dieu peut aisément durer mille ans !

8. Ap 11.18.

9. Cela a été dit sur un ton plaintif mais, en même temps sévèrement, comme si notre Seigneur voulait dire : " qu'avez-vous à répondre à cela ? "

10. Ap 19.21.

11. Ap 19.11 : Alors je vis le ciel ouvert, et je vis apparaître un cheval blanc ; celui qui le monte s'appelle "Fidèle" et "Vrai", il juge avec intégrité et fait la guerre avec justice.

12. Ap 19.13 : Son nom ? le Verbe de Dieu.

13. J'ai compris que " Episcopal " signifie la seconde Bête, alias le Faux Prophète.

14. Allusion à Ap 19.19.

15. Le Verbe (Ap 19.13) ; l'Epée (Ap 19.15).

16. L'Epée signifie également la Parole de Dieu.

17. Ap 3.14.

18. Ap 19.11.

19. J'ai compris que le Christ parlait de moi.

20. Manger la Parole de Dieu ; cf. Ap 10.9-11.

21. Dans le ciel, Jésus a rassemblé Ses saints pour leur déclarer Sa décision.

22. Notre Sainte Mère.

23. Ceux qui ont été choisis pour témoigner et prophétiser.

24. Les apostats, adeptes de la Bête.

25. Ces paroles sonnaient comme une supplication. Jésus avait le ton d'un mendiant.

26. Lorsqu'Il a dit cela, la Voix de Jésus S'est élevée. Il l'a dit comme un commandement mais, en même temps, comme un rappel que rien dans ce monde n'a d'importance et que l'on doit rechercher les choses célestes.

27. Paraskèvi est mon second nom de baptême. Sainte Paraskèvi est invoquée, en Grèce, pour guérir les maladies des yeux.

28. C'est de nous qu'il s'agit, car, lorsque nous recevons la Communion, Jésus S'intronise en nous. Nous sommes tous destinés à être de vivants tabernacles du Christ.

29. L'encens chasse Satan. Dieu a dû me parfumer d'encens pour me purifier afin que je reçoive Son Fils dans la plus parfaite condition.

30. Soudain, Dieu a parlé de façon très intime et d'une voix paternelle, comme un père rempli de chagrin qui veut le confier à son enfant.

31. Dans les deux sens du terme.

32. Dieu a soudain posé cette question comme s'Il Se parlait à Lui-Même, tout seul, raisonnant à haute voix.

33. Je voulais dire quelque chose ; alors Jésus a dit " chut ! " avec une très grande douceur.

34. Avant ma conversion, j'avais cessé d'être et, lorsque Dieu m'a convertie, j'ai commencé à vivre.

35. En novembre 1985, lorsque tout a commencé, mon Ange Gardien Daniel, avant de se présenter, a pris ma main et a dessiné un coeur et, sortant du milieu de ce coeur, une fleur.

36. Tout cela a été dit en métaphores : le nuage, ce sont les ténèbres, c'est l'obscurité de l'âme ; la tente, c'est mon âme ; Son Souffle, c'est le Saint Esprit.

37. Mes voeux devaient être renouvelés sur les lieux de l'aurore de La Vraie Vie en Dieu.

38. J'ai répété ce que le Seigneur a dit.

39. Je les ai renouvelés.

40. Jésus S'est arrêté abruptement et a dit ce qui suit.

41. Le père Michael O'Carroll.

42. Le Pas de Jésus est plutôt rapide...

43. Ces choses ont été révélées à Sainte Gertrude, qui devait les garder pour elle. Elles avaient auparavant été révélées à Saint Jean, qui ne devait pas les écrire.
Sainte Gertrude (Eisleben, 1257 - Helfta, Saxe 1302, fête le 16 novembre), appelée La Grande, parce qu'elle est une des plus grandes mystiques de l'Eglise Catholique, vécut près de quatre siècles avant Sainte Marguerite-Marie. Elle avait une grande dévotion au Coeur de Jésus. Son livre Le Hérault de la Divine Tendresse est un vivant poème sur l'Amour Divin, un amour toujours lié au Sacré Coeur. Une des plus célèbres de toutes ses visions concernait le Coeur du Christ. La vision eut lieu en la Fête de Saint Jean l'Evangéliste. Dans son livre, Sainte Gertrude parle d'elle-même à la troisième personne (Sainte Gertrude, Legatus Divinae Pietatis — Le Hérault de la Divine Tendresse, Livre IV, ch. IV) :
Alors qu'elle était comme à son habitude pleinement absorbée dans la prière, le disciple que Jésus aimait tant et qui, pour cette raison, doit être aimé de tous, lui apparut. Elle lui dit alors : " quelle grâce puis-je obtenir, moi misérable, le jour de ta fête ? " Il répondit : " viens avec moi, tu es la choisie de mon Seigneur. Allons reposer sur sa poitrine en laquelle sont cachés tous les trésors de bénédictions ". Puis il l'amena à notre Seigneur et tous deux se placèrent contre le Coeur de notre Seigneur. C'est là qu'elle découvrit ce Trésor Inépuisable qu'Il cachait dans Son Coeur. Lorsqu'elle demanda à l'Evangéliste pourquoi ce Trésor n'avait pas été donné auparavant, ou pourquoi l'Evangéliste n'avait pas parlé de ce Trésor, Saint Jean dit : " ma mission était de délivrer à l'Eglise, dans ses premières années, une parole simple sur le Verbe incréé de Dieu le Père, qui procurerait à l'humanité tout entière suffisamment à contempler jusqu'à la fin de ce monde sans que personne ne parvienne même à en saisir pleinement le sens. Mais parler des pulsations du Coeur de Jésus a été réservé aux temps modernes, afin qu'à l'écoute de ces choses, le monde devenu déjà vieux et refroidi dans son amour pour Dieu, puisse être rallumé et à nouveau réchauffé " — (note de Vassula).

44. Jésus a souri.

45. Le père O'Carroll et moi.

http://www.vassula.org/CAHI_076.html#076950201




























Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://vassula.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum