Message pour le Brésil

Aller en bas

Message pour le Brésil

Message  Admin le Mer 14 Mar - 6:51


Extrait de l'oeuvre de Vassula "La vraie vie en Dieu", supplément 6.
Copyright © Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse.
Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés. Mise en page : 97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu
ç info@vassula.org




CAHIER 70





23 décembre 1993



- Maître, le figuier va commencer à former ses figues et les vignes vont commencer à fleurir.

- Non, Mon épouse. Le figuier a déjà formé ses figues et les vignes ont déjà fleuri. Ma fille, ne vois-tu pas ? N'as-tu pas remarqué Mon Signe dans le ciel 1 ? Ecoute et écris :

Génération, Je t'ai envoyé et Je continue à t'envoyer Mes anges 2 pour rassembler Mes âmes choisies, des quatre vents, d'un bout du ciel à l'autre, pour qu'elles se tiennent prêtes parce que l'Epoux sortira bientôt du ciel et sera avec vous. Votre monde d'aujourd'hui va rapidement s'user. Je vous envoie Mes anges pour rassembler Mes élus, Mon peuple, pour renouveler Mon Eglise. N'avez-vous pas remarqué ? N'avez-vous pas compris ? Ne percevez-vous toujours pas Mon Signe ? Aujourd'hui, Mon Saint Esprit ravit une âme sur deux, l'enveloppe de Son Feu ardent et l'envoie pour être témoin du Très-Haut ; Mon Saint Esprit élève l'un tandis qu'Il laisse l'autre derrière dans la poussière parmi la poussière ; l'un est pris, l'autre laissé. Mon Saint Esprit, comme le vent, souffle là où il Lui plaît. Vous entendez son bruit mais vous ne pouvez pas dire d'où Il vient ni où Il va. Mon Saint Esprit, comme un Epoux, apparaît en vos jours, pour vous courtiser, vous séduire et vous épouser. Mon Saint Esprit est placé dans votre coeur comme une précieuse pierre angulaire pour être la pierre de fondation de votre foi, de votre espérance, de votre amour et de votre zèle pour Moi votre Dieu. En vos jours, Mon Saint Esprit souffle sur vous d'un côté et de l'autre ; Son souffle est comme une rivière coulant dans toutes les directions et partout où coule cette rivière, des arbres fruitiers poussent avec des feuilles qui jamais ne se flétrissent mais sont médicinales et quiconque en mange est guéri.

Oui, Mon Saint Esprit est une source donnant la vie, la Puissance intérieure de Mon Royaume, levant des disciples de la Sagesse. Mon Saint Esprit construit, renouvelle et embellit mais le Trompeur détruit et bat à mort tout ce qui est saint. Comment se fait-il que vous ne puissiez pas percevoir la lumière éblouissante de Mon Saint Esprit ? Comme la lumière de sept jours en un seul, Mon Saint Esprit brille aujourd'hui dans le ciel. Ce Signe du Fils de l'Homme apparaissant dans le ciel 3 ne vous est-Il pas suffisant ? Comme un berger rassemblant son troupeau, Mon Saint Esprit rassemble et sauve le troupeau dispersé.

Je te révèle des choses cachées et inconnues, génération, au temps favorable, Je te révèle ces choses. Que tu te tournes à droite ou à gauche, tu verras dans le ciel le Signe éblouissant de Mon Saint Esprit et tes oreilles entendront :

" Moi, Je Suis ! " 4

Je Suis est de coeur avec vous. Je Suis est ici pour construire vos espoirs, votre force, votre foi et votre amour.

Mon enfant, " koumi " 5 ! Lève-toi, maintenant, toi qui depuis longtemps as péri. Lève-toi, Mon enfant, et prends ta place ; voici un bâton de berger. Je dirigerai ton âme pour qu'elle reçoive l'instruction : va maintenant à la recherche du reste de Mes brebis égarées. Ne te lasse pas sur le chemin, Mon enfant, et si cela t'arrivait, Je te porterai sur Mes Epaules.

Aujourd'hui, Je vais rassembler Mes brebis Moi-Même. Ah ! génération, comment peux-tu demander plus de signes, plus que le Signe du Fils de l'Homme que Je te donne aujourd'hui ? En effet, quel homme peut ne pas voir Mes intentions ? Je dis la Vérité, cependant, vous ne croyez pas que c'est Moi Qui parle. Comment se fait-il que vous ne puissiez pas saisir Ma Voix ? Vous êtes-vous jamais demandé comment ont été rectifiés les sentiers de ceux qui vivaient dans la poussière ? Vous êtes-vous demandé qui est-ce qui a ouvert les bouches des muets et a donné le langage de la Sagesse aux ignorants ? et qui est-ce qui a instruit les pauvres en esprit, les minables comme vous les appelez ? N'avez-vous pas entendu que Mon Saint Esprit est vraiment le Donneur de Vie ? N'avez-vous pas compris comment Mon Saint Esprit évite la présence des fiers de coeur mais révèle Son intimité aux humbles ? Aujourd'hui, Mon Saint Esprit vous est donné comme un Grand Signe dans le ciel 6, un reflet de Mon Retour. Tant que vos pensées restent terrestres, vous serez incapables de saisir les choses qui sont dans le ciel. N'avez-vous pas lu : " Yahvé apparaîtra au-dessus d'eux et Sa flèche brillera comme l'éclair 7 " ? Voyez-vous comme Yahvé vient en feu pour assouvir Sa colère par l'embrasement, Ses menaces avec un feu ardent 8 ? Les oeuvres de Mon Père doivent être exécutées.

Ecoutez et comprenez : J'ai dit que Je viendrai rassembler les nations de toutes langues. Beaucoup d'entre-vous demandent : " quand cela doit-il arriver et quel sera le signe de Ta venue ? " Je vous avais prévenus que lorsque vous verriez la désastreuse abomination dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le Lieu Saint, c'est-à-dire, lorsque vous verrez l'Ennemi 9 prendre place là où il ne devrait pas être, c'est-à-dire dans Mon Sanctuaire, Mon Lieu de Résidence 10, lorsque vous verrez ce Rebelle prétendant être tellement plus grand que tout ce que les hommes appellent " dieu ", tellement plus grand que tout ce qui est vénéré qu'il s'intronise lui-même dans Mon Sanctuaire 11 et prétend qu'il est Dieu, sachez que c'était un signe précurseur donné avant le Signe du Fils de l'Homme qui apparaît maintenant dans le ciel pour vous sauver. Levez vos têtes et recherchez dans le ciel Ma Manne céleste.

Restez debout, gardez vos têtes hautes, parce que votre libération est à portée de main. Comment se fait-il que Mon Saint Esprit ne puisse pas être perçu par tant d'entre-vous ? Les profondeurs et la terre sont ébranlées par Ma visite, aussi ne dites plus que la justice n'est pas faite et que l'Arche de l'Alliance est loin 12. L'Arche de l'Alliance est juste au-dessus de vous dans le ciel pour que vous puissiez être témoins de Ma Gloire. Si vous mangez de Ma Manne, vous revivrez, vous serez nés à nouveau. Aussi, ne recherchez pas d'autres signes.

N'avez-vous pas entendu que c'est l'Esprit qui donne la vie ? Si certains parmi vous ne croient pas, c'est parce que vous n'avez pas mangé cette Manne. Oui, c'est Mon Saint Esprit qui pouvait vous donner une compréhension limpide de Mes mystères. Cette nourriture céleste est la nourriture des pauvres et elle ne s'achète pas avec de l'argent 13. Sanctifiez-vous et purifiez-vous pour entrer dans le Jardin qui est Mon Royaume. Je vous donne aujourd'hui dans le ciel ce signe de Mon Saint Esprit ; il remplit le monde entier et rend toutes choses nouvelles, déployant Sa force d'un bout à l'autre de la terre et cependant, beaucoup d'entre-vous défient Ma Miséricorde et se risquent à dire : " où sont les signes de Dieu ? il n'y a aucun signe du Fils de l'Homme apparaissant dans le ciel pour nous prouver que la Souveraineté est à nos portes ". Et vous vous mettez à l'affût des oints de Mon Esprit puisqu'ils vous agacent et s'opposent à votre façon de penser ! Oui, leur seule vue est pénible à votre esprit. Ah ! et la racine de votre compréhension se décompose... Je vous le dis : les oints de Mon Saint Esprit peuvent vous paraître fragiles mais ils sont bien enracinés en Moi. Ils sont à peine éclos mais ils sont greffés sur Moi. Et, comme un miroir immaculé, Je les fais voyager, pour faire briller partout Mes Paroles et où qu'ils soient, Je Suis et ils continueront à faire briller Mes Paroles pour vous tous pour vous mener à Mon Royaume. Ils continueront à révéler Ma Puissance alors même que vous les traiterez rudement. Ils supporteront humblement insulte et calomnie pour vous sauver. Ils n'ouvriront pas leur bouche pour vous contredire à la vue de toutes les nations mais ils seront comme des anges dont les pas apportent de bonnes nouvelles. Ils continueront à faire briller Ma Parole comme un miroir immaculé, proclamant le Salut et annonçant la Paix et l'Amour. Et bien qu'ils seront méprisés et rejetés par beaucoup, ils supporteront avec dignité leurs souffrances ; ils vous feront lever les yeux et discerner Mon Signe.

Je viens restaurer Ma Maison. Je viens te renouveler, génération. Je vous révèle à tous Ma Sainte Face pour vous sauver. O viens, toi qui hésites encore, Je te le dis : depuis le commencement, Je ne t'avais jamais parlé obscurément et de telles choses sont arrivées tout le temps.

J'ai toujours été présent. Et toi, Ma fille, garde-toi sans tache afin que Ma Lumière puisse atteindre les extrémités de la terre. Prêche avec précision tout ce que Mon Esprit te donne. Je t'encouragerai, Ma fille, Mienne. Ton Epoux est avec toi.







28 décembre 1993



- " Et nous, de nos visages dévoilés reflétant comme des miroirs l'éclat du Seigneur, nous devenons de plus en plus lumineux alors que nous sommes transformés à l'image que nous reflétons ; voilà l'oeuvre du Seigneur qui est Esprit " (2 Co 3.18).

- La Paix soit avec toi. Heureux l'homme qui chérit ce Message prophétique. Vous êtes le troupeau de Ma préférence... Vassula, ton esprit est-il prêt à écrire ?

- Soutiens mon esprit dans Ton Esprit et que je fasse de mon mieux pour Te plaire.

- Je viendrai dans ton camp 14 ; Je viendrai rencontrer Mes prémices ; Je viendrai à Mon peuple qui n'a pas échangé Ma Gloire contre ce qui n'a aucun pouvoir 15 ; Je viendrai vers les saints qui se sont montrés constants et qui ont gardé leur foi 16. Veille à ce que nul ne te trompe, parce que beaucoup refuseront de croire que les douleurs de l'enfantement ont commencé et en sont déjà à leur stade terminal ; maintenant, ces douleurs d'enfantement vont encore croître car Mon Règne sur terre est à portée de main.

Je vous le dis solennellement : après les tribulations et la détresse de ces jours-là, nul homme ne resterait en vie, n'était-ce Mes âmes généreuses qui expient pour les méchants ; non, bien peu d'entre-vous ont compris combien leur intercession vous sauvera. Et vous qui venez de Ma Propre Maison et qui dites : " ces prophètes prophétisent des mensonges au Nom de Dieu ; ce n'est pas Dieu qui les a envoyés : leurs prédictions visent ceux qu'Il aime le plus ! ", Je vous le dis : les prophètes que Je n'ai pas envoyés et qui prophétisent en Mon Nom, ne vous annonceront la venue que de bonnes choses. Mes prophètes à Moi sont envoyés pour clamer au milieu du désarroi : " repentez-vous ! car la colère de Dieu va allumer un feu qui vous dévorera ! " mais vous n'écoutez pas parce que vous prenez Mes appels comme une menace. Lorsqu'ils clament avec douleur : " repentez-vous ! car le Destructeur est bien installé dans chaque cité, et nul d'entre-vous n'échappera ! La vallée est maintenant devenue une énorme tombe. Repentez-vous ! sinon vous y mourrez vous aussi ! ", vous n'écoutez pas. Toi qui ne crois pas, n'as-tu pas lu :

" Qui aime la discipline aime le savoir ;
qui hait la correction est stupide " (Pr 12.1)

Tournez votre attention vers ce proverbe. Je vous le dis, c'est parce que votre esprit a prospéré que vous avez perdu l'intelligence ; votre auto-assurance et votre prétention à la vertu vous ont aveuglés et ont mené vos pieds loin de Mes prophètes afin de ne pas entendre. Pourquoi êtes-vous si désireux de rejoindre la compagnie de vos ancêtres, ceux qui ont proclamé " jamais nous ne nous serions joints à ceux qui ont fait couler le sang des prophètes, si nous avions vécu aux jours de nos pères " (Mt 23.30).

Voilà pourquoi, à Mon tour, Je vous envoie des prophètes et Mon élite de Mes Cours : pour vous sauver.

Je vous le dis : certains de Mes bergers se rebellent contre Moi et ils ont réduit cette génération à un désert et à apostasier. Mais vous continuez à prendre Mon Signe céleste comme une menace. Lorsque Je remplis les cieux de Manne 17 pour qu'elle descende sur vous comme les gouttes de la rosée du matin se déposent sur le sol, afin de remplir vos bouches d'Intégrité, vous frissonnez et votre coeur juge hâtivement. Lorsque vous Me voyez au-dessus de vous établir Mon camp dans âme après âme 18, vous tremblez et vous vous mettez à dévaster Mes camps 19, Mes propriétés... Lorsque vous voyez l'Arche de l'Alliance 20 comme un signe éclatant dans le ciel, ce radieux Trésor exposé sous vos yeux-mêmes, cette Merveille qui contient Ma Gloire, vous ravagez et vous arrachez tous ceux qui ont accueilli Ma Gloire...

Béni soit celui qui goûte Ma Manne cachée - elle est la Nourriture 21 de votre salut - il sera admis dans Mon Royaume pour partager Ma Gloire... Moi seul suis la Sagesse ; Moi Dieu Je vous prêche. Et aujourd'hui plus que jamais, Je vous marque tous du sceau de Mon Saint Esprit. Ouvrez vos coeurs pour recevoir ces bénédictions spirituelles que Je vous envoie sans cesse du Ciel. Reconnaissez Mon Trône, comme le reste des saints, reconnaissez ce grand et merveilleux Signe du Fils de l'Homme, et joignez-vous à l'hymne des saints en chantant :

" comme toutes Tes oeuvres sont grandes et merveilleuses,
Seigneur Dieu Tout-Puissant ;
justes et véridiques sont toutes Tes voies 22 ;
Roi depuis le commencement,
qui est comme Toi ?
Toi seul es Saint ;

et maintenant les premiers seront les derniers
et les derniers premiers ;
Tu T'es révélé
à ceux qui ne T'avaient pas recherché,
Tu as montré Ton Trône
à ceux qui jamais n'avaient honoré Ton Nom,
et maintenant, c'est ceux-là mêmes
qui viennent T'adorer et Te vénérer ;

de la Bouche de Ton Esprit,
ils ont appris à proclamer Tes Louanges ;
ceux-là sont ceux qui Te resteront fidèles,
parce que Toi Tu es l'Agneau,
et sur le Trône siégera leur Berger
et Il les mènera
aux sources d'eau vive ;
sauvés pour être les prémices
pour Toi notre Dieu
et pour Toi l'Agneau 23. "

Mon Saint Esprit rassemblera les estropiés et ramènera ensemble ceux qui ont été égarés. Ils seront greffés sur Moi, pour honorer à nouveau Mon Saint Nom et restaurer Mon Royaume sur terre.

Vassula, Ma grâce est sur toi, aussi qu'as-tu à craindre ? Je suis avec toi... restaure Ma Maison 24... Je te le dis, bientôt, tu seras avec Moi. Entre-temps, fais connaître le Nom de Mon Père et Mon Nom, afin que Mes enfants réalisent à Qui ils appartiennent et de Qui ils descendent. Permets-Moi de t'utiliser pour Mon Plan. Ma petite, Moi Jésus, Je te bénis.

ic





6 janvier 1994 - Epiphanie



Le 6 novembre 1993, le père Michael O’Carroll et moi avions remis entre les mains du Pape Jean Paul II l’oeuvre de La Vraie Vie en Dieu et les livres du père O’Carroll traitant de La Vraie Vie en Dieu.


Entretien du Pape Jean Paul II avec Vassula et
le Père Michael O'Carroll, le 6 novembre 1993
COPYRIGHT © L'OSSERVATORE ROMANO
SERVIZIO FOTOGRAFICO

Deux mois plus tard, tôt ce matin, j’ai eu une vision sous forme de songe. Voici cette vision :

Je voyais distinctement le Pape en vêtements blancs. Il était debout devant moi et me regardait. C’était comme si nous nous connaissions bien. Il y avait entre nous une petite table. Nous n’avons pas échangé une seule parole. Alors, il s’assit à ma table. Je fis le tour de la table par ma droite pour lui offrir ce que j’avais pour lui. Je lui offris à manger un dessert. Tandis qu’il mangeait, je le regardais. Puis, après qu’il eut tout mangé avec plaisir, il se leva pour partir. Je me hâtai pour l’accompagner à la porte.

J’étais placée à sa droite et je lui tendis une canne. Dans ma vision, cette canne lui appartenait. La canne n’était pas de bois, mais d’un matériau de couleur très claire. Il la prit et, tandis qu’il marchait, je remarquai qu’il avait de la difficulté, même avec une canne.

Immédiatement et sans hésitation, je pris son bras droit que je plaçai sur mes épaules, tout autour de mon cou jusqu’à mon épaule gauche. Il n’y fit aucune objection et accepta cette aide. Puis, je plaçai mon bras gauche autour de son dos afin de le soulever autant que possible sur mon flanc gauche et le soutenir de mon dos. Je me souviens d’avoir tiré son bras autour de mes épaules de sorte qu’il passait devant mon cou de mon épaule droite à mon épaule gauche. Ainsi, ses pieds touchaient à peine le sol. Lorsque je plaçai mon bras gauche autour de lui, j’ai senti ses côtes et je fus surprise de penser « comme il est maigre ! mais personne ne s’en aperçoit ». Durant tout ce temps, le Pape ne fit aucune objection.





Joinville, Brésil, 1er février 1994



- Je t'aime et tu ne peux pas avoir de plus grand don que Mon Amour ! Ma fleur, dis à B... et à tous ceux qui collaborent à la diffusion de la Vraie Vie en Dieu que chaque fois qu'une âme est ramenée à Moi au travers de Mes Messages, des cris de joie résonnent dans tout le Ciel. Garde-toi de ceux qui ont une bouche mais ne disent rien, ont des yeux mais ne voient rien. Rappelle-leur à nouveau que c'est Moi qui t'ai amenée à eux pour transmettre Mon Amour personnellement à chacun d'eux et pour leur rappeler que Moi Jésus, Je ramène à la Vie. Je bénis chacun d'eux, laissant sur leur front le soupir de Mon Amour comme Mon Sceau.

I C Q U S





Zipaquirá, Colombie, 4 février 1994



(Jésus prodigue des paroles d'encouragement.)

- Mon Seigneur ?

- Je Suis. Appuie-toi sur Moi. Reste près de Mon Coeur. Mon Coeur est la source de ta vie et, Ma Vassula, permets-Moi de Me reposer dans ton coeur. Ce fut un délice de t'instruire et Je prends toujours plaisir à t'élever. Nous sommes unis pour l'éternité. Ma fleur, console-Moi, aime-Moi et caresse-Moi avec ton coeur. Evangélise avec amour pour l'Amour. Je t'aiderai, aussi, accroche-toi à Moi.

ic





México, 7 février 1994



(Jésus continue à me prodiguer des paroles d'encouragement pour cette longue et difficile mission.)

- Ma fille, que ton courage te reste. Je suis Celui qui te donne le courage. Que ta voix s'entende avec autorité puisque tu es envoyée par l'Autorité-Même. Sois Mon écho. Tout sera fait selon Ma Volonté ; n'oublie pas cependant de mourir à toi-même. Moi, Dieu, Je suis avec toi pour glorifier à nouveau Mon Nom. Je te bénis du fond de Mon Coeur. Moi, Dieu, Je t'aime.







4 mars 1994



- Dieu Tout-Puissant, Toi qui as fait de moi la cible de Tes flèches, une créature à qui l'on crache au visage, comment Ta Majesté peut-Elle continuer à me parler ?

- Les Mains qui t'ont formée ne t'abandonneront jamais ni ne te rejetteront... Mon affection pour toi augmente chaque fois que l'on crache 25 sur toi. N'aie pas peur, il ne te sera pas fait honte dans Mes Cours. Non, n'ouvre pas la bouche pour répondre si quelqu'un te traite durement ; mais malheur à ceux qui appellent "bien" le mal et "mal" le bien !

- Père ?

- Je Suis.

- Alors, mets-moi infatigablement au travail pour Toi et murmure Tes messages à mon oreille.

- Alors, permets-Moi, en t'utilisant, de convoquer des nations entières. Donne tout ce que Je t'ai donné ; transmets tout ce que tu reçois ; ceci est Mon Commandement pour toi. Même ceux pour qui Mon Saint Nom est inconnu se hâteront de venir à Mes Assemblées et Je guérirai leur déloyauté. Le Coeur de ton Roi ne leur fera pas défaut. Moi Yahvé Je suis votre Guérisseur. Je continuerai à démontrer Ma douceur envers tous Mes enfants et à les guider à Moi. Dépêche-toi, Mon enfant, de leur exposer Mon Portrait à tous, des plus petits aux plus grands, et ils seront sauvés. Viens, nous allons à nouveau descendre dans la vallée où gisent épars tous les ossements desséchés...







" Toi qui scrutes mes fautes et investigues mes péchés, tu sais très bien que je suis innocente... " (Job 10.6-7)

- Regarde 26, Mon enfant ; pourquoi es-tu surprise ? J'ai dit que Je ne te priverai de rien. Ne t'ai-Je pas dit que tout ce que J'ai vécu sur terre, tu le vivras selon la capacité de ton âme ? Tu vois quel honneur Je te fais ? Tiens, écoute ! Si l'un de ceux qui siégeaient à table près de Moi M'a trahi Moi qui suis ton Maître, ne te tendront-ils pas maintenant des pièges à toi aussi, Mon élève ? Oui, même ceux qui mangeaient le pain avec toi ? Réjouis-toi ! ton Maître est avec toi et te demande de prier pour ces âmes, car elles Me sont aussi précieuses que toi. Viens ; sois Mon reflet. Je t'encouragerai, Ma fille. Je t'aime et Je te bénis.

I C Q U S





10 mars 1994



- Fais Mon délice en écrivant pour Moi ces paroles :

" Viens, Jésus ; viens, Toi qui es vivant !
O Emmanuel, pardonne-moi,
prends ma faiblesse dans Ta Force,
prends ma sécheresse dans Ta Fontaine,
prends mon âme dans Tes Mains ;

Perpétuelle Source d'Amour,
consume chaque fibre de mon coeur
pour aimer, pour louer
et pour déclarer sublime Ton Nom ;

rends mon esprit assoiffé de mon Créateur,
afin que cette poussière
dont Tu as façonné Ton enfant
devienne une ardente flamme d'amour,
car Tu as pouvoir de vie et de mort ;

Ton Regard a le pouvoir de fondre le fer ;
Ton Amour Jaloux, de faire que ma vie
soit considérée comme folie par les sages ;
aussi, pointe à nouveau Ta flèche
et tire sur Ta cible favorite. "

Oui ! Je ne suis pas impitoyable, mais tellement tendre et compatissant. Je vais en effet bander Mon arc et diriger Ma flèche sur Ma cible favorite, sinon, quelle preuve resterait-il que c'est bien Moi qui suis passé ? Prends Ma Main Puissante et Je t'aiderai à Me glorifier ; mais pour pouvoir le faire, J'ai à nouveau besoin de ton consentement... J'ai besoin de ton abandon, de ta volonté, de ton coeur et de ton plein " oui ". Une fois que J'aurai ton consentement 27, alors Ma Volonté sera faite en toi... et ta volonté Me glorifie. Paix à toi, Mon enfant. Je t'aime, Ma Vassula ; aime-Moi également comme Je t'aime, afin qu'un jour Je puisse dire : " Dans ta génération, nul ne M'a aimé comme tu M'as aimé... " Viens, Je suis ton Maître et de Moi tu apprendras Mes règles.

ic





21 mars 1994



- Mon Seigneur ?

- Je Suis. Je Me tiens devant toi ! La Sagesse t'instruira, ainsi que tous ceux qui liront 28. Vassula ! tu luttes et tu t'efforces de comprendre une chose qui échappe à la compréhension 29. Tu es encore plus fragile que Je le pensais !

- Mon Seigneur, Majesté, cela 30 est-il négatif ?

- Je suis impressionné de ta stupéfiante faiblesse... Mais tu Me plais... Les vivants savent au moins qu'ils mourront, tandis que les morts ne savent rien, rien du tout 31... Et c'est uniquement pour ces morts qu'il faudra verser des larmes, puisqu'ils ont délaissé la Lumière pour entrer dans une infinie obscurité... Vassula, Je t'ai observée durant ces jours... tu M'as échappé... Je t'observais, créature.

- Je crois qu'il serait présomptueux de ma part de Te demander si j'ai eu quelque manquement à Ton égard...

- Je t'ai fait le don de la perception et Je suis heureux que tu l'utilises ; c'est la raison pour laquelle Je te montre de la patience... Viens, Ma semence à Moi, dis à Mon peuple que les propos vides et le vain verbiage dans leurs prières sont pour Moi futiles s'ils ne les pensent pas... Je préférerais les voir se tourner vers Moi et Me dire avec amour quelques mots de leur coeur, plutôt que les voir babiller interminablement en l'air ! Je ne veux pas d'une vaine adoration des lèvres ! Combien de fois encore dois-Je leur dire ces choses ? Et combien de temps encore dois-Je supporter cette génération ? Pourquoi mettent-ils continuellement Mon Esprit à l'épreuve ?

Mon élève, dis quelque chose ! Prie ! invoque-Moi ! intercède !

- Bien-Aimé du Père, n'était-ce pas Toi qui es descendu de Ton Trône pour venir à moi et remuer mon amour en cette vallée lugubre ? Et n'est-ce pas Toi mon Roi qui me visite jusqu'à ce jour ?

- C'est Moi, Je Suis.

- Et qu'as-Tu fait à ce fétu de paille desséché ?

- J'ai transformé ce fétu de paille desséché en un arbre chargé de fruits que Je veille et garde dans Mon jardin de délices !

- Et ne fut-ce pas Ton Amour qui a vaincu Ta Justice, Justice si justement réservée à mon âme misérable ?

- J'ai simplement soufflé sur toi de l'encens et Je t'ai parfumée de myrrhe, faisant fondre la glace qui te couvrait. Et puisque Je suis connu pour intimider de Ma Présence tous les rivaux qui s'intronisent à Ma place, Mon Domaine, Je suis entré dans Ma chambre. Puis J'ai relevé ton visage pour que tu voies Ma Gloire et Je t'ai couverte de bénédictions.

- Et Yahvé notre Père, notre Seigneur et notre Dieu, notre Créateur, n'a-t-Il pas racheté ma vie au serpent ? Sa Majesté n'est-EIle pas descendue Elle-Même de Son Royaume Céleste et de Sa Splendeur Céleste pour restaurer ma mémoire, me rappelant que rien d'impur ne peut trouver le chemin du Ciel ?

- C'est ce que J'ai fait 32.

- Et Toi, Bien-aimé Saint Esprit, Toi qui surpasses en éclat toutes les constellations mises ensemble, ne m'as-Tu pas visitée lorsque je cheminais pitoyablement à tâtons dans l'obscurité, n'as-Tu pas déversé Ta Lumière dans mes pauvres yeux afin que je voie ?

- C'est ce que J'ai fait 33 ; et J'ai juré de faire couler de toi des rivières ; J'ai juré de faire de ta bouche une épée pour Ma Parole, une menace, un danger pour Nos 34 ennemis ; J'ai juré de devenir ton Ami comme Je le fus pour les prophètes, et de te renouveler entièrement. Je t'ai honorée de la Sagesse et Je t'ai initiée aux mystères de Ma Suprême Connaissance.

- Alors, pour l'amour de Ton Saint Nom, viens vite à nous tous, et sauve-nous. Que tous les peuples se délectent en Toi et voient ce que leurs yeux n'ont jamais vu, et que leurs oreilles entendent ce qu'elles n'ont jamais entendu. Tu es connu pour Ton Infinie Miséricorde et pour Ton Coeur Tendre.

35 Père ?

- Je Suis. Alors offre-Moi ton voeu de fidélité à Moi, à Mon Fils et à Mon Saint Esprit et si tu le fais, Je te ferai défiler dans les Cours de Ma Maison. Dis-Moi : que donnerais-tu pour conquérir des âmes pour Moi ? Que ferais-tu pour sauver des âmes ? Et que donnerais-tu pour unir le Corps de Mon Fils ? Chaque parole que tu prononceras maintenant sera entendue, estimée puis accomplie par Moi. Reste ferme et réponds-Moi.

- Seigneur, pour conquérir des âmes pour Toi,
je quitterais maison, frères, soeurs, père, mère, enfants et patrie.
Pour l'amour de Ton Saint Nom,
je ferai toutes ces choses et je conquerrai des âmes pour Toi.

Sauver des âmes, Mon Très-Saint ?
Ne m'as-Tu pas Toi-Même entraînée à porter un fardeau de gloire éternelle
avec délices et ferveur, avec dignité et sans me plaindre ?

Ton Propre Fils ne m'a-t-Il pas appris,
pour la cause du salut de mes frères et soeurs,
à offrir également ma joue gauche lorsque ma joue droite est frappée ?

Maître de l'Univers,
ne m'as-Tu pas appris à supporter avec joie calomnies et insultes,
pour le salut de chaque âme que Tu aimes ?

Et Toi-Même, Père, ne m'as-Tu pas appris
à ne pas plaider ma cause, et à ne pas ouvrir la bouche
lorsqu'ils me persécutent et me marchent sur le visage ?

Mon Seigneur, mon Dieu et mon Père,
je T'offre à nouveau volontairement mes voeux de fidélité
à Toi, à Ton Fils Bien-Aimé et à Ton Saint Esprit ;
de tout coeur, je Vous offre mes voeux.

Au besoin, je me priverai de mes heures de repos et de sommeil
afin de pouvoir, à travers Toi, offrir à mes frères et soeurs
leur Repos dans Tes Cours Célestes.
Au besoin, je leur offrirai tout ce que j'ai reçu de Toi
et, pour les sauver eux aussi, je leur montrerai Ton Amour.

Et quant au Corps de Ton Fils ?
Je continuerai de partager avec Jésus Ton Fils Bien-Aimé,
jusqu'à la dernière goutte, la Coupe de la Division,
Coupe de Division qui Lui est offerte par ce que Lui font les hommes.
Oh ! que ne ferais-je pas pour l'Unité !

Et pour restaurer Ta Maison, je marcherai passionnément
dans les mêmes Empreintes baignées de Sang des Pas de Ton Fils
et, sur la trace que Sa Croix a laissée dans la poussière,
je placerai la Croix qu'Il m'a Lui-Même donnée.

- Oui ! Ma fille, que le zèle pour Ma Maison te dévore. Fais sans te plaindre tout ce qui doit être fait et tu verras que tu n'as pas couru pour rien en cette course ; tu ne t'épuises pas en vain. Je suis avec toi et Je le serai toujours. Moi Yahvé, Je te donnerai assez de vigueur pour M'honorer et accomplir avec grâce ta mission.







28 mars 1994



- La paix soit avec toi. Je promets de te faire progresser spirituellement et, ce faisant, à travers toi, Je ferai également progresser beaucoup d'âmes. Reste Ma tablette vivante afin que beaucoup d'âmes dans ta société - cette société remplie d'hommes mauvais - puissent lire les secrets de Mon Coeur, car Je suis connu pour enseigner le chemin aux pécheurs. J'ai Moi-Même choisi ceux qui auraient à inscrire leur nom dans Mon Livre d'Amour 36, et Je te le dis, plus tard, Je les récompenserai... Sache que plus ils sont petits, plus grande est leur inscription.

Vassula, Je te bénis. Laisse-Moi te dire encore une chose. Tous ces écrits, comme tu les appelles, sont bénis et sont Mon ouvrage de beauté. J'ai Mon Plan, Ma bien-aimée.

ic





7 avril 1994



- Bien que je n'aie pas saisi le mystère - car jusqu'à ce jour cela reste pour moi un mystère - de Ton choix pour Ton Plan, je sais que tout ce qui est arrivé et continue à arriver vient de Ta Main Puissante ! Tout-Puissant, Tu es sorti de Ton Saint Ciel pour accomplir de Ta Propre Main droite de formidables victoires. Ah ! Seigneur...

- Je Suis ; Je suis juste à côté de toi ; n'aie pas peur. Mon enfant, permets-Moi de poursuivre Mon Message et d'accomplir en toi Mes Desseins. Es-tu heureuse d'être avec Moi de cette façon ?

- Très heureuse !

- Bien-aimée ! bien-aimée de Mon Ame, aie Ma Paix. Les épreuves que tu portes sur ton dos te sont données en réparation pour tout le bien que Je ne reçois pas de cette génération. J'ai besoin d'âmes-victimes pour faire des réparations et, Mon enfant, tu as si généreusement donné ton consentement...

- Je T'appartiens ; c'est pourquoi, par amour, je T'ai donné mon consentement.

- Tu es entre Mes Mains et ainsi tu n'as rien à craindre. Je t'utiliserai librement pour Mes Propres Desseins et Je t'ouvrirai la voie. Moi et toi ensemble, liés de cordes d'amour, nous avancerons pour conquérir un peuple irréligieux. La grâce viendra dans ta réunion en Roumanie. Précieuse petite, souviens-toi toujours d'une chose : Moi Jésus Je suis avec toi ; Je t'aime, Mienne, Mon reste. L'Amour est en permanence à ton côté. Je te bénis. Viens.

I C Q U S





12 avril 1994



- Vassula, écris :

Je te donne Ma Paix. Ecoute Ma Voix : désires-tu servir ton Maître ?

- Oui, Seigneur, je le veux.

- Es-tu disposée à être généreuse envers Moi ?

- Oui, mon Seigneur.

- Mon amie, oui tu es Mon amie et ainsi Je te donnerai à manger le pain de la compréhension et à boire l'eau de Mon Esprit. Je te permettrai de connaître Mes intentions et l'invisible te deviendra visible. Ecris et dis aux nations :

Création, ne sois pas enfermée à jamais dans le même sommeil. J'entends exposer la sainteté de Mon grand Nom sur la terre tout entière ; oui, même aux païens, J'exposerai la sainteté de Mon Nom 37.

Création, ce ne sont pas les diverses récoltes qui vous nourrissent et vous maintiennent sur vos pieds, mais Ma Parole, qui préserve tous ceux qui ont confiance en Moi. C'est pourquoi, Je vous demande à tous de vous approcher de Moi, vous qui M'aimez, et d'hériter le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde !

Ne dites pas : " Notre Maître prend son temps " pour ensuite vous mettre à pécher. Qu'est-ce qui vous fait croire que vous pourriez rester inaperçus dans votre péché ? Si Mon Retour est lent à venir, attendez, car il viendra, et immanquablement. Le Maître viendra un jour où vous ne L'attendez pas. Aujourd'hui, pour l'amour de Mon Saint Nom, J'expose dans le Ciel le Signe du Fils de l'Homme pour que chacun le voie. Cette Bannière Céleste ne vous est-elle pas suffisante 38 ? Mon Saint Esprit surpasse en éclat toutes les constellations mises ensemble et oriente vos esprits vers les choses célestes, comblant votre esprit d'une pure lumière, pour vous faire percevoir les mystères de Ma Connaissance. Mon Saint Esprit t'est envoyé pour te fortifier, Mon enfant, et pour rectifier les chemins de Mon peuple. Je déverse Mon Esprit à profusion sur vous pour vous rappeler à nouveau à tous qu'en Ma Présence, Je n'admire ni les grands ni les puissants mais les doux et les humbles.

Génération, J'ai été profondément ému par votre famine 39 ; Je suis toujours profondément ému pour chacun de vous... " Ramène-moi " s'écrient vers Moi certains d'entre-vous, " ramène-moi et redresse-moi ". Mais à peine vous ai-Je ramenés à Moi et redressés et comblés de bonnes choses qu'une tempête vous fait à nouveau tourbillonner loin de Ma Vue, parce que vous n'étiez pas encore enracinés en Moi... Vous voulez être enracinés en Moi ? Alors, aimez vos ennemis, bénissez vos persécuteurs et priez pour eux. Si aucun d'entre-vous qui maintenant entendez la parole du Royaume des Cieux ne la saisit, comment pourrez-vous alors Me suivre dans les Empreintes de Mes Pas ? Comment pourrez-vous être enracinés en Moi ?

Tournez-vous vers Moi, saisissez Ma Main et permettez à Mon Esprit d'insuffler en vous pour vous raviver, ce Souffle qui est la pure émanation de Ma Gloire. Et d'un rocher, Je vous donnerai un coeur, et d'inactifs, Je vous ressusciterai et J'insufflerai en vous un esprit vivant. Des efforts que vous dépensiez avec tant de malveillance, Je ferai que vos esprits montrent douceur et tendresse les uns envers les autres... Prenez garde à vous sinon vos coeurs s'endurciront d'apathie et de méchanceté. Vous voulez Me suivre ? alors soyez Mon écho rebondissant du Ciel sur la terre. Ne vous maltraitez pas les uns les autres ; aimez-vous les uns les autres ; c'est cela, la liberté, et vous l'obtenez de Mon Esprit. Ne soyez pas à l'image des ténèbres tout en vous attendant à avoir la paix.

Ah ! génération... une heure s'en vient où l'Ennemi va vous cribler tous ; en fait, cette heure est déjà là. L'Ennemi élève fortification après fortification autour de Mes Traditions et autour de vous tous ! Lorsqu'il vous encerclera et vous cernera de tous côtés, il vous éprouvera dans la fournaise de la détresse. Ne vous mentez pas à vous-mêmes en pensant que vous avez encore du temps. Regardez tout autour de vous. Aussitôt que, par Ma Grâce, un homme mauvais renonce à sa méchanceté et fait ce qui est juste à Mes Yeux, l'Ennemi bondit sur lui, usant de tous les moyens pour le décourager et pour le ramener dans la Vallée de la mort... L'Ennemi le saisit à nouveau et creuse pour lui un tombeau plus profond... C'est pourquoi, avec des larmes dans Mes Yeux, Je crie continuellement vers vous comme jadis Je Me suis lamenté pour Jérusalem : " si, à votre tour, vous aviez seulement compris en ce jour le Message de Paix ! mais hélas, il est caché à vos yeux ! et tout cela parce que vous n'avez reconnu ni les Temps ni l'opportunité pour vous lorsque, pieds nus et vêtu de toile de sac, Je suis venu vous l'offrir dans votre chambre. " Tu n'as pas compris Ma Volonté, génération ; à ce jour, très peu ont compris Ma Volonté...

Génération, tu es toujours pleine de dépit. Demeure dans Ma Lumière et tu demeureras dans l'Amour. Reste dans Mon Amour et tu porteras fruit dans Mon Amour. Vois-tu ? vois-tu comme l'Esprit de Vérité fait jaillir Sa Lumière dans le Ciel ? Mais tant d'entre-vous n'ont pas compris ce que signifie ce texte dans les Ecritures : " ce fut la pierre rejetée par les bâtisseurs qui devint la clef de voûte " 40. N'ai-Je pas dit que quiconque tombe sur cette pierre sera réduit en pièces ; celui sur qui elle tombe sera écrasé 41. Ne perdez pas, en vous estimant vertueux, l'état de grâce dans lequel vous étiez jadis ; nul homme est bon, excepté Dieu... Ne jugez pas le pécheur en disant : " Il ne sait rien du chemin de la paix ni de celui de la droiture ". Ces choses, laissez-les Moi. Le seul Juge, c'est Moi. Demandez-Moi de veiller sur vous et Je le ferai. Vos requêtes seront portées aux nues. Demandez ! et Je vous sauverai... La Miséricorde est à vos portes. Ne doutez jamais de Mon Amour. Je vous bénis tous, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts.

I C Q U S



































1. Allusion à Mt 24.30

2. Anges signifient ici : messagers, ceux qui ont été choisis et envoyés par Dieu dans le monde pour porter Sa Parole.

3. Mt 24.30

4. Jn 18.6+8

5. Cf. Mc 5.41

6. Allusion à Mt 24.30

7. Zc 9.14.

8. Is 66.15.

9. L'Antéchrist ; il y a de nos jours de nombreux antéchrists car ils ont comme guide l'esprit de Rébellion qui s'est installé au plus profond de leur âme, là où Dieu devrait demeurer.

10. Le Lieu de Résidence de Dieu, c'est notre âme.

11. Allusion à Dn 8.11, 11.31, 12.11 et à Mt 24.15. Comme je l'ai mentionné auparavant, Jésus nous dit qu'aujourd'hui déjà ces signes sont là : de nombreux antéchrists. Néanmoins, la prophétie de l'abolition du Sacrifice Perpétuel se réalisera concrètement : lorsque l'Apostasie et la Rébellion se seront généralisées, alors l'Antéchrist qui est déjà parmi nous apparaîtra ouvertement. - Oui, Vassula !

12. Hb 9.4 - L'Arche de l'Alliance contenait une jarre, dans laquelle était conservée la manne tombée du ciel pour nourrir Moïse et les Juifs durant la traversée du désert. Jésus fait allusion à cette manne pour désigner Son Saint Esprit comme Manne Céleste.

13. Les riches en esprit ne peuvent pas recevoir le Royaume de Dieu. Allusion à la béatitude : Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des Cieux est à eux.

14. Cf. 1 Sm 4.7 : "Dieu est venu dans leur camp". Dieu entend par là qu'Il sera présent et sera avec moi. Notre âme peut devenir le camp où habite Dieu ; nous pouvons également devenir Son Trône.

15. Allusion à l'image de la bête (Ap 13.14).

16. Ap 13.10

17. Dieu parle de Son Saint Esprit.

18. Cf. 1 Sm 4.7

19. Ici, les camps signifient les âmes que Dieu a saisies pour les faire siennes.

20. Dans ce passage, l'Arche de l'Alliance représente la Présence de Dieu, ainsi que le Saint Esprit de Dieu.

21. La Nourriture représente ici le Saint Esprit, la connaissance spirituelle, la Sagesse. Les Hébreux transportaient la manne céleste dans un récipient placé dans l'Arche de l'Alliance (Hb 9.4).

22. Ap 15.3

23. Ap 14.4

24. Dieu a dit cela après une pause ; Il l'a dit d'un ton à la fois très grave et très calme, empreint de majesté et d'autorité.

25. Dieu fait allusion aux persécutions et calomnies.

26. C'est Jésus qui parle.

27. Dieu me demande si je consens à renouveler mes voeux.

28. Tous ceux qui liront les messages.

29. La manière par laquelle Dieu entre en relation avec moi.

30. Ce que Dieu vient de me dire.

31. En disant ces paroles, Jésus regardait d'un autre côté, semblant Se parler à Lui-Même.

32. C'est le Père qui répond.

33. C'est le Saint Esprit qui répond.

34. C'est-à-dire les ennemis de la Sainte Trinité.

35. Je me suis tournée vers le Père.

36. Ceux qui ont écrit des préfaces, des introductions, etc. dans "la Vraie Vie en Dieu".

37. J'ai compris que le Seigneur faisait allusion à Mt 24.30 : "Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'Homme ; alors tous les peuples de la terre se frapperont la poitrine..."

38. Jésus entend par là : Son Saint Esprit, signe préfigurant le Signe visible dans le Ciel.

39. Notre famine spirituelle.

40. Ps 118.22

41. Lc 20.18


http://www.vassula.org/CAHI_070.html#070940201































Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://vassula.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum