«Un écho spirituel de l'Unité» Vassula Rydén

Aller en bas

«Un écho spirituel de l'Unité» Vassula Rydén

Message  Admin le Ven 16 Mar - 8:39

«Un écho spirituel de l'Unité»
Vassula Rydén



Allocution à la conférence oecuménique du Conseil oecuménique des Églises

Ce qui suit est la transcription de l'allocution de Vassula Rydén à la conférence oecuménique du Conseil oecuménique des Églises, le 23 janvier 1992 au siège du COÉ à Genève, Suisse, à l'occasion de la Semaine de prière pour l'Unité.

[Mme Vassula Rydén est une voix de spiritualité et d'unité. Elle s'adresse à tous les chrétiens, orthodoxes, catholiques et protestants, et leur transmet un message de paix, d'amour et d'unité: «Que tous soient un», par la grâce de l'Esprit Saint. Plusieurs de ceux qui ont écouté les messages y ont trouvé une source profonde d'inspiration. Elle est venue à l'invitation de collègues intéressés à l'entendre.]
(extrait de l'introduction à l'allocution de Vassula)

Je vais vous lire une brève présentation de ce que je suis, et ensuite, je vous lirai quelques messages d'unité.

J'ai été baptisée dans l'Église grecque orthodoxe. Mes parents étaient Grecs, et nous sommes tous nés en Égypte. Mon mari est Suédois et luthérien. J'ai deux fils et je suis femme au foyer. On ne m'a jamais appris le catéchisme, encore moins la théologie. J'ai abandonné complètement la pratique religieuse, particulièrement lorsque je me suis mariée. Je n'avais pas entendu dire que le Seigneur peut donner des dons extraordinaires, comme les locutions ou les visions intérieures ou des lumières infusées dans l'intellect.

Un jour, au moment où je m'y attendais le moins, Dieu est venu soudainement sur moi et m'a saisie. C'était fin novembre 1985. À ce temps du mois, je préparais une exposition de tableaux. Je jouais au tennis du matin au soir (chaque fois qu'on cherchait Vassula, on pouvait la trouver sur le court de tennis), et je présentais des vêtements comme mannequin.

Dieu était très loin de moi. Lorsque Dieu m'a approchée, Il m'a d'abord envoyé mon ange gardien. Il est venu à moi pendant que je préparais une liste d'épicerie. Il s'est présenté et m'a donné son nom, Daniel. Aussi simple que cela! Vous imaginez ma surprise et ma joie. Plus tard, j'ai découvert que je pouvais communiquer avec mon ange. J'ai entendu sa voix dans mon coeur et j'ai écrit, comme sous dictée. Chacune de mes pensées, que j'écrivais aussi, recevait une réponse. Tout a donc commencé de cette façon.

Le premier jour, quand mon mari l'a appris, il ne m'est jamais venu à l'idée qu'il pourrait douter. Il savait que j'étais dans mon état normal. Je n'étais pas du genre à inventer une chose pareille. Il a simplement cru. L'Ancien Testament nous montre souvent des anges utilisés par Dieu, non seulement comme messagers, mais aussi comme instruments.

Au bout d'une semaine, mon ange m'a demandé de lire la Bible, et je n'en avais pas à la maison; alors, il m'a dit d'aller en chercher une. C'est ce que j'ai fait, et quand je l'ai ouverte pour lire, comme il me l'avait dit, j'ai ouvert aux psaumes, et je ne comprenais rien, même si c'était en anglais. C'était Dieu qui cherchait à me dire que j'étais aveugle et que tout était obscur autour de moi et que, par conséquent, je ne pouvais pas comprendre ce que je disais.

L'ange m'a donné une purification. Il a commencé par me montrer tous les péchés dont je ne m'étais pas repentie, d'une manière spéciale, très spéciale, car c'était comme Dieu voit nos péchés et non comme nous les voyons. Et il y a une grande différence. J'ai beaucoup souffert parce que je me détestais, et je détestais tout ce que j'avais fait.

Mon ange m'a demandé d'aller au séminaire, de l'autre côté de la rue où nous demeurions, au Bangladesh. J'ai trouvé un prêtre et je lui ai montré mes écrits, et je lui ai tout raconté. Il était abasourdi et il ne m'a pas crue. J'étais bouleversée car, dans mon ignorance, je pensais vraiment qu'il allait me croire, puisqu'il traitait jour et nuit de Dieu et des anges. À partir de ce moment, il m'a traitée comme une personne mentalement perturbée. Il m'a envoyée voir un autre prêtre qui a conclu que j'avais affaire à Satan. Ainsi, je me suis trouvée avec un prêtre qui me croyait folle et un autre qui pensait que j'étais satanique.

Au bout de quelques semaines, au lieu de la visite régulière de mon ange, c'est le Seigneur Lui-même qui m'a visitée. Dans l'état où j'étais, je n'ai pas bondi de surprise. Puisque je ne connaissais pas le Seigneur, je considérais tous ceux qui descendaient du ciel comme égaux. La première chose que le Seigneur m'a dite, ce fut: «Moi, Dieu, Je t'aime. Aime-Moi.» Puis, Il m'a demandé de lui dire le Notre Père.

Quelques jours plus tard, Jésus m'a posé une question. Il a dit: «quelle maison est la plus importante, ta maison ou ma maison?» J'ai répondu: «Ta maison, Seigneur». Alors, Il m'a bénie. Puis, Il a dit: «Ma maison est en ruines. Renouvelle ma maison». J'ai crié, presque, parce que j'ai dit: «Comment? Comment puis-je faire quoi que ce soit? Je ne sais rien de l'Église. Et je ne sais rien du catéchisme, absolument rien. Tu me demandes quelque chose que je ne peux pas faire.»

Entre-temps le premier prêtre, celui qui croyait que j'étais mentalement perturbée, a commencé à soupçonner que tout cela pouvait venir de Dieu, et il m'a dit: «Vassula, je vous plains, parce que Dieu ne vient pas vers quelqu'un de cette manière, en donnant toutes ces grâces, sans vouloir quelque chose.»

C'est vrai. Un jour, Jésus m'a demandé: «Voudrais-tu me servir?» Et je n'ai pas répondu, parce que j'avais peur. Puisque tout était écrit, j'ai soulevé ma main, parce que je ne voulais pas que cela soit écrit. Cela me faisait réellement peur. Je ne savais pas ce que Dieu allait me demander. Je pensais qu'Il me demanderait peut-être de quitter ma famille et de courir me faire carmélite. Je n'étais pas prête. Alors, je L'ai repoussé. Mais je n'ai pas pu être en paix de la journée ni de la nuit, parce qu'Il avait dit, juste après: «Je peux demeurer en toi, malgré ton impressionnante faiblesse.» Alors, j'ai regretté beaucoup, beaucoup, et j'ai décidé de plonger plus ou moins dans l'obscurité. Le lendemain, j'ai repris Sa propre question, et Je lui ai demandé: «Veux-tu que je Te serve?» Alors, Il a dit: «Je vais te ressusciter pour apaiser ma justice. Je vais te ressusciter pour délecter mon âme. Tu n'as aucun mérite, pas le moindre, mais Je t'ai favorisée en dépit de ta misère, car ma loyauté et ma douceur sont sans mesure.»

Un jour, le Seigneur m'a donné une vision de trois barres de fer debout proches l'une de l'autre. La vision m'a poursuivie toute la matinée. Puis, Il a infusé en moi une lumière pour en comprendre le sens et, quand j'ai compris qu'elles représentaient les Églises catholique, protestantes et orthodoxe, j'ai été prise de panique et j'ai dit: «Non, je ne veux pas être mêlée à ces histoires. C'était bien d'être juste Toi et moi, mais maintenant que Tu commences à parler d'Églises, je ne veux pas être mêlée à ces messages. Laisse-moi en dehors de ça. De toute façon, je ne connais rien aux programmes des Églises. Prends quelqu'un qui connaît toutes ces choses, qui a de l'autorité, et qui est respecté par l'Église.»

Mais Jésus a dit: «Je vais te former et t'enseigner.» J'ai répondu: «Mais je ne connais rien du tout.» Et il a dit: «Je t'ai choisie parce que tu n'as aucune autorité et que tu n'es rien. À travers ton néant, Je révélerai Ma Grandeur. À travers ta misère, Je montrerai Ma miséricorde. Et à travers ta fragilité, Ma force. Reste un rien, afin que Je sois tout. Je ne veux pas de rival. Meurs à toi-même pour que Mon Esprit respire en toi. Efface-toi, afin que Je puisse seul être vu. Je t'ai choisie toi, inapte à cette tâche, incapable et petite, sans prestige, pour manifester, à travers toi, Mon Amour Passionné. Mon Église a besoin d'être vivifiée. Je suis venu pour consolider Mon Église, alors, permets-Moi de t'utiliser.»

J'étais appelée chaque jour à prendre la dictée Divine. Le Seigneur me demande toujours ma permission: «Permets-Moi d'utiliser ta main, permets-Moi de prendre ton temps.» Il ne m'a jamais forcée. Avec ma permission, Il a commencé à me détacher de tout ce qui avait pris Sa place. Mes premières leçons ont été d'apprendre à L'aimer. Il n'a eu qu'à révéler Son Coeur, et quand j'ai vu la profondeur de Son Amour pour nous tous, et les blessures que nous continuons de Lui infliger, je n'ai pu faire autrement que m'abandonner et L'aimer. Le Seigneur m'a demandé de m'appuyer sur Son Coeur, tout comme Jean. Lorsque Jean s'est appuyé sur Son Coeur, Il lui a donné le courage d'être avec Jésus au pied de Sa Croix.

Le Seigneur m'a tenue cachée, m'enseignant et me dictant, durant trois ans. J'étais seule. Il n'y avait personne pour me conseiller. Jésus m'a expliqué les problèmes dans l'Église. Il m'a aussi expliqué des parties de l'Écriture, par exemple, Apocalypse 11, 12, 13, 21, 22.

Puis, exactement au bout de ces trois ans, le Seigneur m'a poussée à aller en public. Je n'imaginais pas que les messages pouvaient être oecuméniques, ni qu'ils étaient imprégnés des enseignements de l'Esprit Saint. J'ai reçu neuf prophéties au sujet de la Russie, et l'une d'elles s'est réalisée.

L'autre grand thème abordé par Jésus est l'unité, et c'est ce que je vais vous lire aujourd'hui. Je vais utiliser Ses mots directement; ils ont été imprimés et vous en avez des exemplaires, je crois. Je vais prendre seulement des extraits, parce que les messages complets sont très longs.

Ceci est un de Ses messages:

«Dis-leur que celui qui maintient qu'il est juste et cependant reste séparé mangera le fruit qu'il a semé et périra. Dis-leur aussi combien J'abhorre les coeurs non sincères; leurs solennités et leurs discours Me lassent; dis-leur combien Je me détourne de leur hauteur et de leur rigidité. En effet, leur jugement apparaît grand et impressionnant aux hommes, mais pas à Moi. Je ne peux pas féliciter une Église mourante, approchant de la putréfaction; dis à ceux qui veulent entendre que: à moins qu'ils n'abaissent leurs voix, ils n'entendront jamais la Mienne; s'ils abaissent leurs voix, alors il commenceront à entendre la Mienne et ainsi ils feront Ma Volonté.»

«Je suis Un, cependant chacun d'eux a fait un Christ qui lui est propre; Je suis la Tête de Mon Corps, toutefois tout ce que Je vois, ce sont leurs têtes, non la Mienne . Dis-leur d'abaisser leurs têtes et ils verront la Mienne; dis-leur de s'abaisser eux-mêmes afin que Je puisse les élever à Moi; ... dis à chacun que J'établirai Mon Royaume au milieu de la pauvreté; ceux-là même qui ont le temps d'écouter Mon Esprit, de M'adorer, de faire Ma Volonté, en ceux-là Mon Âme se réjouit!» (7/10/91)

«Cette forteresse qu'ils ont bâtie pour vous diviser est déjà condamnée par Moi; vous êtes tous frères en moi, c'est ce que tu dois leur enseigner de croire et les persuader de faire; -- quant à ceux qui restent divisés en corps et en esprit et se différencient sous Mon Saint Nom, Je leur dis ce que J'ai dit à l'Église de Sardes; tu passes pour vivant aux yeux du monde, mais non aux Yeux de ton Créateur; ranime le peu qui te reste: il est en train de mourir rapidement et là où est le cadavre, les vautours se rassemblent ;

unissez-vous!
rassemblez-vous!
invoquez Mon Nom ensemble!
consacrez ensemble Mon Corps et Mon Sang!
ne persécutez pas le Chemin!



humiliez-vous et pliez pour pouvoir vous unir et Me glorifier; vous parlez de l'Esprit, mais vous n'agissez pas dans l'Esprit; vous parlez du Chemin, mais vous rivalisez pour L'obstruer! -- comme vous Me connaissez peu... vous invoquez Mon Nom, cependant vous tuez Mes enfants entre le sanctuaire et l'autel; Je vous dis solennellement: tout cela vous sera rappelé au Jour du Jugement. Pouvez-vous, face à Moi, Me dire en vérité: «Je suis réconcilié avec mes frères»; pouvez-vous dire en vérité: «Je ne me suis pas différencié de mes frères sous Ton Saint Nom; je les ai traités comme mes égaux». Lorsque vous présenterez votre cas devant Moi, alors Je vous dirai à la face: «allez-vous en! vous n'avez pas traité vos frères comme vos égaux; vous avez quotidiennement massacré Mon Corps; où est votre triomphe? pendant que Je bâtissais, vous démolissiez; pendant que Je rassemblais, vous dispersiez; pendant que J'unissais, vous divisiez!» Cependant, même aujourd'hui, si vous venez à Moi tels que vous êtes, Je peux vous guérir; Je peux vous transfigurer et vous Me glorifierez.»


«Je crie et J'essaie de percer votre surdité pour vous sauver et si Je vous réprimande, c'est à cause de l'Immensité de l'Amour que J'ai pour vous; ... dis-leur que le Coeur du Seigneur est Amour et que le Coeur de la Loi est basé sur l'Amour. Dis à Mon peuple que Je ne veux pas d'administrateurs dans Ma Maison; ils ne seront pas justifiés en Mon Jour, parce que ce sont ceux-là même qui ont industrialisé Ma Maison. Je vous ai envoyé Mon Esprit vivre dans vos coeurs, c'est pourquoi l'Esprit qui vit en vous vous montrera que Mon Église sera reconstruite à l'intérieur de vos coeurs et vous vous reconnaîtrez les uns les autres dans vos coeurs comme frères.» (14/10/91)

Et Jésus demande:
«Devrai-Je, frère, supporter une saison de plus la douleur que J'ai connue année après année? ou vas-tu, cette fois, Me donner du repos? devrai-Je, une saison de plus, boire la coupe de votre division? ou vas-tu permettre à Mon Corps de se reposer, en unifiant, par amour pour Moi, la Fête de Pâques? En unifiant la date de Pâques, tu adouciras Ma douleur, frère, et tu te réjouiras en Moi, et Moi en toi; et Je rendrai la vue à une multitude.»
«Je vous dis solennellement: assemblez-vous, rassemblez-vous tous et écoutez cette fois votre Berger: Je vous guiderai dans le chemin que vous devez prendre. Envoyez Mon Message jusqu'aux extrémités de la terre.» (14/10/91)

«La Droiture M'a toujours précédé et la Paix a suivi Mes Pas; puis-Je en dire autant de vous? Qui réparera pour les années de votre division? Les solennités et les discours ne M'intéressent pas; les faux-semblants et les louanges des lèvres ne Me trompent pas non plus. Oh Ma fille! ce que Je voudrais qu'ils comprennent, spécialement ceux qui vivent dans mes Plaies, c'est que Ma douleur est grande, et la raison pour laquelle J'ai exprimé différentes choses plutôt énergiquement, c'est pour leur permettre de prêcher quelque chose de l'Esprit et non de la lettre. Je veux remplir leur esprit de Ma Lumière Transcendante, afin qu'ils voient les choses avec Mes Yeux et non avec les leurs; pour voir les choses avec Ma Lumière Divine et non la leur; Je suis connu pour être Fidèle et Droit et cela ne signifie pas que, parce qu'ils manquent de fidélité et de droiture, Moi aussi Je leur montrerai moins de Fidélité, de Droiture et de Paix,, et que Je ne viendrai pas les secourir; --- même s'ils se détournent tous de Moi et de Mes Voies, Je resterai Fidèle et Vrai.» (25/10/91)

«Mon Esprit sera à l'oeuvre pour restaurer la Paix parmi les frères et, par Ma Croix et Mes Plaies, Je vais vous unir tous en un seul Corps et Je vous ferai Me glorifier autour

d'Un Seul Tabernacle
et la barrière qui vous maintient séparés sera brisée; l'anathème sera levé et Mon Trône Sacrificiel sera à sa place. Venez à moi comme de petits enfants, pour que Je puisse ouvrir les yeux de votre âme et que vous puissiez
voir quelle Espérance Mon Appel vous réserve.»
(25/10/91)

«...dis-Moi, n'êtes-vous pas tous semblables, faits par Mes Propres Mains? Qui n'a pas été fait à la ressemblance de Mon Image? À cause de l'orgueil abject de l'homme, la Coupe de Mon Père est pleine de Sa justice; à cause de leur rigidité, ils sont inhabités! Beaucoup d'entre eux parlent d'unité et de fraternité, mais leurs paroles sont fallacieuses, vides; -


faites vos preuves aux Yeux de votre Créateur en pliant;
faites vos preuves aux Yeux de votre Créateur en unifiant la date de Pâques;
faites vos preuves devant Moi en rompant le pain ensemble;
revêtez-vous de majesté et de splendeur par l'humilité et non par
une apparence extérieure de religion et de piété;
repentez-vous!


-- jadis, vous viviez dans l'humilité, la simplicité et un amour illimité, avec une riche nourriture couvrant votre table; oui, la grandeur de Mon Église dépassait tout et toute créature vivante, parce que l'Eucharistie faisait la vie de Mon Église; -- si, aujourd'hui, Mon Église manque d'éclat, c'est parce que beaucoup de Mes Églises ont aboli mon Sacrifice Perpétuel; -- peut-on scruter à travers ces ténèbres obscures et continuer à prétendre voir? peut-on se vanter d'avoir échappé aux embûches dans cette obscurité? Mais aussi longtemps que vous dites: «nous voyons», votre culpabilité demeure! J'ai dit qu'il y a d'autres brebis que J'ai, qui ne sont pas de l'unique bercail et que Je dois aussi mener; mais Je n'ai pas plus tôt ramené un agneau errant au bercail pour y mener une Vraie Vie en Moi, Je ne lui ai pas plus tôt rendu la vue, que vous vous ruez sur lui pour lui arracher le Royaume des Cieux; -- un démon peut-il ouvrir les yeux d'un aveugle? peut-il lui faire crier «Abba!» Aussi, à moins que vous ne vous repentiez, la Main de Mon Père s'abattra sur vous.» (25/11/91)

«Et maintenant, Je lance un appel spécial à tous ceux qui sont sous Mon Nom et qui travaillent pour l'Unité et pour la Paix; Je vous demande de venir à moi comme un enfant, de Me regarder en face et de Me répondre à ces questions: frères, avez-vous fait tout ce que vous pouviez faire pour préserver l'unité de Mon Corps? dites-Moi, frères, où est la Paix que Je vous ai laissée, le Don que Je vous ai donné? Pourquoi vous différenciez-vous continuellement en Moi? Essayez-vous sincèrement de vous unir de nouveau dans votre croyance et dans votre pratique? Je vous dis solennellement de renouveler votre esprit par une révolution spirituelle, une révolution d'amour; oubliez les rancunes que vous avez les uns envers les autres et venez à Moi, renouvelés; venez à Moi, purs; réveillez-vous de votre sommeil! Je suis à vos portes mêmes et Je frappe; ne soyez pas comme du sel qui a perdu sa saveur, soyez comme un arbre duquel sortent de gracieuses pousses et qui porte les fruits de la sainteté. Accomplissez Ma Loi en vous unissant et en vous aidant les uns les autres. Comme hier, Je lève Mes Yeux vers le Père et Je Le prie: «Père Saint, garde fidèles à Ton Nom ceux que Tu M'as donnés, afin qu'ils puissent être un comme Nous. Puissent-ils être tous un. Père, Toi le Juste, rappelle-leur Ma docilité, Mon humilité, Ma sincérité et Mon grand amour, afin qu'ils puissent mettre fin à Mon Agonie, cette Agonie qui est cause de l'effusion de tant de sang en Mon Corps; fais qu'ils reconnaissent leurs erreurs et se réconcilient, afin que lorsqu'ils viennent Me recevoir, en Me buvant et en Me mangeant, ils viennent dignement; Père, appelle les bergers et enseigne-leur à être souples et dociles les uns envers les autres, effacés et humbles; qu'ils comprennent Mon Expiation (ce temps de Carême) et cherchent en Moi la véritable Sagesse. Amen.» Heureux l'homme qui M'écoute; heureux ceux qui suivent Mes Voies; heureux l'homme qui s'humilie; heureux les pauvres en esprit, le Royaume des Cieux est à eux;

Moi, le Seigneur,
Je vous bénis ainsi que vos familles,
laissant Mon Soupir d'Amour sur vos fronts
et Ma Paix dans vos petits coeurs
et n'oubliez jamais que
l'Amour est toujours avec vous.»
(10/3/90)

Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://vassula.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum