Vassula — la vraie vie en dieu Comment Jésus m’a enseigné

Aller en bas

Vassula — la vraie vie en dieu Comment Jésus m’a enseigné

Message  Admin le Mer 14 Mar - 8:48


Vassula — la vraie vie en dieu

Comment Jésus m’a enseigné
STELLA MARIS 430 SOMMAIRE

Livres de Vassula


Le 17 septembre 2005, Vassula, de passage en Suisse, a donné une conférence à Montreux devant près de deux mille personnes. Voici la suite de son témoignage (cf. SM n° 428).

Les signes des temps

Il faut être vraiment aveugle ou vouloir être aveugle pour ne pas voir les signes des temps.
Jésus veut que nous disions «nous». Il ne veut pas que l’on dise: «il faut que je rentre chez moi, car je dois rencontrer quelqu’un, je... je...» Non! «Nous». «Nous» — c’est-à-dire, «Seigneur, Toi et moi — «nous allons partir», «nous» allons rencontrer cette personne», etc. Le «nous» est très important et si simple. Et si on commençait notre journée, en disant: «Seigneur, nous devons faire vite parce qu’il est temps d’aller au travail.» Le «nous» délecte le Seigneur. Il aime quand on Lui parle dans notre coeur. Cela devient, sans grands efforts, une prière incessante pour toute la journée.
Et comment m’a-t-Il enseigné ce «nous»?
C’était un matin, alors qu’Il m’avait appelée pour prendre la dictée. Pendant que je prenais la dictée, plus d’une heure a passé et j’avais mis quelque chose à rôtir dans le four. Après une heure, je savais que si on le laissait, cela allait devenir des cendres. En y pensant, j’ai réagi. Le Seigneur l’a vu et Il m’a dit «Qu’y a-t-il?» (comme s’Il ne le savait pas). «Qu’y a-t-il?» — «Mais Seigneur, j’ai mis quelque chose dans le four et si je le laisse, cela va brûler.» Alors, Il a dit «mais, qu’est-ce que nous attendons? Allons-y, allons éteindre le four.» Et quand nous sommes revenus, Il m’a donné la suite du message et Il m’a dit: «N’oublie pas d’utiliser le mot «nous», parce que tu n’es jamais seule.» Nous ne sommes jamais seuls, nous sommes ensemble.
Le Seigneur est toujours simple, mais nous, nous L’avons tellement compliqué que nous avons perdu cette essence de simplicité, cette douceur du Seigneur. Il nous paraît toujours éloigné parce que nous ne Le connaissons pas.
Temps de grâce et de miséricorde

Nous devons réaliser que nous vivons en un temps de grâce et de miséricorde, alors que le Saint Esprit nous renouvelle en même temps. Le Seigneur dit:
«Je renouvelle Ma création, c’est le commencement de ce renouveau. C’est Mon passage parmi les tombes, parmi ce vaste cimetière. Mon passage transformera les tombes en glorieuses cathédrales, avec le Feu de Mon Amour en elles.»
Comme je l’ai dit, c’est la Visitation de notre Seigneur parmi nous. Si quelqu’un demande «comment saurons-nous que c’est Sa Visitation?» la réponse est par les signes de la puissante Présence de Dieu, par la joie et la paix qu’obtient notre âme, par la tranquillité dans laquelle Il repose notre âme, par la soif de Dieu qu’Il a insufflée dans notre âme, par les amoureuses délices et consolations qu’Il donne à l’âme, par le désir de Le servir et de servir notre prochain, en bref, par la transfiguration de notre âme.
Au début, quand j’étais très étonnée que ce soit moi — une personne qui n’a jamais prié — que Dieu a approchée, je Lui ai posé la question: «pourquoi t’adresses-Tu à moi pour me parler? Pourquoi choisis-Tu une personne comme moi?» Alors, Il a dit: «Ne savais-tu pas que la misère M’attire? A travers ta misère, Je montrerai Ma Miséricorde au monde. Meurs à toi-même, afin que Mon Esprit Saint puisse respirer en toi.»
Quand je Lui ai dit «mais, je ne sais rien de tout cela», Il m’a dit «reste un rien, sois nulle. Dans ton rien, dans ta nullité, on va voir Ma Gloire, Mon Autorité.»
Dieu nous demande de mourir à nous-même et je vais vous lire des passages pour que vous compreniez exactement comment avancer pour mourir à soi-même et se vider complètement pour que l’Esprit Saint nous envahisse.
Message sur l’unité

Aujourd’hui, l’Esprit Saint nous appelle à l’Unité. L’esprit prophétique nous pousse vers la réconciliation et vers l’Unité, afin que nous mettions en pratique les paroles de l’Ecriture: «C’est à l’amour qu’ils ont les uns pour les autres que vous saurez qu’ils viennent de Moi.» Mais, comme je l’ai dit auparavant, j’aimerais partager avec vous quelques passages de ce que le Seigneur nous dit pour l’Unité. C’est Son plus grand désir que l’Eglise soit une, dans le coeur.
Voici ce qu’Il dit:
«Aujourd’hui, il y a tant de division dans Mon Eglise, comme jamais auparavant. Comme en Caïn et Abel, frères, cependant différents l’un de l’autre. Un seul sang, cependant différents. L’un était sincère, l’autre ne l’était pas. L’un était bien disposé, l’autre était mal disposé et Me déplaisait. L’un était fidèle et dévoué, l’autre traître et rebelle. Tels sont aujourd’hui les membres de Mon Eglise. J’en ai deux sortes: les uns dévoués, les autres rebelles. Mon Eglise est divisée.» (cf 21-09-1990)
Le Seigneur nous dit que notre division est vraiment un péché grave. Peut-être que notre division ne vient pas de nous mais de nos ancêtres. Mais en gardant cette division, c’est un péché qui est continuel. Notre obstination et notre orgueil ne correspondent pas à l’Esprit de notre Seigneur. Notre intolérance les uns envers les autres est aussi une abomination aux yeux de Dieu. Le Seigneur dit: «toutes ces choses prouvent que l’amour manque».
La clef de l’Unité

Ce n’est que par une profonde métanoïa, qui veut dire repentir, que l’on obtient les fruits de l’amour qui nous mèneront dans le chemin de la réconciliation. Par le repentir, l’on peut renaître et connaître un changement de l’intérieur. Aussi, c’est dans la conversion de notre coeur que le Saint Esprit nous mène à l’Unité. Le Seigneur nous dit que «la clef de l’Unité est l’humilité et l’amour». Sans cette clef, l’Unité ne peut pas venir. Donc cela veut dire que l’amour manque et un peu aussi l’humilité.
Si nous utilisons cette clef, l’Unité triomphera de notre division qui est un péché. L’Unité viendra lorsque nous commencerons vraiment à aimer Jésus-Christ. Cela est très important à savoir, parce que notre amour en Dieu n’est pas assez fort. L’Unité viendra lorsque nous mourrons à nous-mêmes. L’Unité viendra lorsque nous abaisserons nos voix pour écouter la Voix du Christ et faire Sa Volonté. L’Unité viendra lorsque nous abaisserons nos têtes et que nous permettrons à la Tête du Christ d’être vue. L’Unité viendra lorsque nous commencerons à rechercher les intérêts du Christ et non les nôtres. Le Seigneur nous a dit au début:
«Baissez votre voix, afin que vous entendiez Ma Voix. Baissez votre tête, afin que l’on puisse voir Ma Tête. Abaissez-vous complètement, afin que Je puisse vous élever.» (Cf 11-09-1991, 7-10-1991, 15-06-1995)
Le Seigneur dit dans un autre message: «Jadis, vous viviez dans l’humilité, la simplicité et un amour illimité avec une riche nourriture couvrant votre table. Oui, la grandeur de Mon Eglise dépassait tout et toute créature vivante parce que l’Eucharistie faisait la vie de Mon Eglise.
Si aujourd’hui, Mon Eglise manque d’éclat, c’est parce que beaucoup de Mes Eglises ont aboli Mon Sacrifice Perpétuel». (25-11-1991)
Il y a beaucoup de plaintes du Seigneur, dans les messages sur l’Unité. Il dit par exemple:
«Vous parlez de l’Esprit mais vous n’agissez pas dans l’Esprit. Dis à Mon Peuple que Je ne veux pas d’administrateurs dans Ma Maison. Ils ne seront pas justifiés en Mon Jour parce que ce sont ceux-là mêmes qui ont industrialisé Ma Maison. J’ai envoyé Mon Esprit vivre dans vos coeurs. C’est pourquoi, l’Esprit qui vit en vous vous montrera que Mon Eglise sera reconstruite à l’intérieur de vos coeurs et que vous vous reconnaîtrez les uns les autres dans vos coeurs, comme des frères. Apprenez que Mon Sacré Coeur attend de vous la charité, la générosité, la prière et un esprit de réconciliation et que vous vous aimiez les uns les autres comme Je vous aime. Entendrai-Je de vous votre cri de capitulation et de repentir?» (14-10-1991)
J’ai eu le premier message sur l’Unité, quand j’ai eu la vision de trois barres raides comme des barres de fer, proches l’une de l’autre. C’était tout à fait au début des messages.
Déjà là, le Seigneur a commencé à changer de ton et m’a montré les Eglises. Il m’a donné cette vision et quand j’ai compris que cette vision avec les trois barres, représentait les Eglises orthodoxe, catholique et protestante, je ne voulais pas vraiment me mêler de cette affaire. Alors, je voulais m’échapper et comme Jonas avait pris le bateau, j’ai pris la voiture et je suis sortie de la maison parce que cette vision m’effrayait.
Pour oublier cette vision — c’était au Bengladesh — je suis partie au marché où il y avait beaucoup de monde.
Lorsque le Seigneur donne une vision, elle est là. Même si vous fermez les yeux, elle ne peut pas disparaître, parce que c’est une vision intérieure.
Au moment où je paniquais, j’ai entendu Sa Voix qui disait: «Elève, relève-toi, tu es tombée, j’aimerais que tu soulèves la Croix de l’Unité. Je veux la partager avec toi.»
Je suis rentrée à la maison, et Il m’a fait dessiner les trois barres que vous trouvez dans les livres. J’ai dessiné les trois barres et Il m’a demandé:
«Comment leurs têtes se rencontreront-elles à moins qu’elles plient toutes en humilité et en amour?»
Donc, ils ne doivent plus être raides; il faut qu’ils plient en humilité et dans l’amour.
Au début, Il montrait qu’Il n’était pas content de cette division que nous avons. Malheureusement, en 2006, nous sommes toujours divisés pour la date de Pâques. En 2004, les Orthodoxes avaient un mois de différence avec les Catholiques. Pendant que l’Eglise catholique annonçait la Résurrection, nous (les Orthodoxes) nous entrions dans la Passion. Le Seigneur dit que notre division scandalise le monde, scandalise le ciel. Ce n’est pas correct que nous tenions toujours vivante cette division. Le Seigneur a dit que ce n’est pas difficile d’unir la date de Pâques. Ce n’est pas si difficile, c’est pour cela qu’Il nous demande d’unifier la date de Pâques d’abord, et après, Il a promis que si nous faisons ce pas-là, unifiant la date de Pâques, Il enverra Son Saint Esprit avec une telle force dans les coeurs des prêtres qui travaillent pour l’Unité que ceux-ci vont s’unir. Ceci est l’entrée pour une Unité complète: unifier la date de Pâques.
Avant de quitter Rome, 16 jours avant, j’ai eu l’occasion de parler avec le Cardinal Kasper de la Congrégation pour l’Unité des chrétiens et je lui ai fait remarquer que le Seigneur veut vraiment que les dates de Pâques soit une. Je lui ai posé même la question s’il ne pouvait pas faire la célébration de Pâques avec les Orthodoxes, parce que c’est impossible que les Orthodoxes changent la date, car il y a déjà plusieurs obédiences. Ils vont encore plus se diviser. Le Cardinal Kasper m’a dit «oui, mais votre date est fausse». J’ai répondu «la vôtre également», parce que toutes les dates ne sont pas correctes. Il faut donc chercher la date correcte. Le Seigneur dit «ceci n’est pas important, pas autant important que d’être un». N’importe quelle date autour de Pâques peut convenir jusqu’à ce que l’on trouve la date correcte mais Il dit «Soyez un dans la Pâque, la plus grande fête, qui montre la Divinité du Christ, qui témoigne de la Résurrection.»
Et le démon est là. Le démon ne veut pas, il piétine depuis le temps de la Résurrection et continue à piétiner la Divinité du Christ pour ne pas faire un Christ ressuscité donc Dieu Lui-Même. Le démon persécute Jésus jusqu’à maintenant pour diminuer la valeur de la Divinité du Christ. Nous savons que c’est le démon qui maintient cette division, et dans cette division l’Eglise aussi est affaiblie.
Le Seigneur ne veut qu’une Eglise, c’est-à-dire dans le coeur, que nous soyons un et que nous ne fassions pas de différence. Je suis grecque-orthodoxe; les grecs-orthodoxes ne connaissent pas la dévotion au Sacré-Coeur mais Il vient à moi, une Orthodoxe, pour Se présenter comme le Sacré-Coeur. Alors qui suis-je pour Lui dire: «Seigneur, vous savez, je suis Orthodoxe, donc, nous n’avons pas la dévotion au Sacré-Coeur, c’est une dévotion catholique.» Le Seigneur ne veut pas cela, ce n’est pas beau, cela scandalise. Etre chrétien et faire cette différence, mettre devant nous les choses qui sont tellement simples en leur donnant de l’importance et bloquer ainsi le dialogue et bloquer l’Unité, ce n’est pas de Dieu. Lorsque l’on sait que cela ne vient pas de Dieu, il faut écraser le démon et faire cette Unité, parce que cette Unité va consolider l’Eglise.
Vous savez que tous les deux ans, des pèlerinages sont organisés dans le cadre de la Vraie Vie en Dieu et nous invitons tous ceux qui le désirent à y participer. Il y a parfois 300 à 400 personnes qui viennent et le clergé de plusieurs Eglises, des Baptistes, des Luthériens, des Coptes, des Arméniens, se joignent à nous; il y a parfois 75 à 85 membres du clergé. Quand ils viennent, ils sont un peu timides; l’un ne connaît pas l’autre et ils ne savent pas toujours pourquoi ils sont là. Mais c’est le Seigneur qui les attire et nous vivons un dialogue vivant, c’est-à-dire, ce n’est pas un dialogue autour d’une table, quand on parle de l’Unité avec des documents et après une heure ou deux, on rentre chez soi et c’est fini, peut-être nous avons avancé un petit peu, peut-être, nous n’avons pas avancé du tout. Mais ce dialogue de vie — c’est un dialogue que nous vivons tous les jours ensemble. Nous prions ensemble, nous mangeons ensemble, nous voyageons ensemble, nous nous réjouissons ensemble, nous partageons. Alors tout cela débloque. Tout à coup, nous nous sentons un seul coeur. Alors, quand ils retournent chez eux, ils sont en feu pour aller témoigner de l’Unité qu’ils ont vraiment vécue, dans l’action, pas seulement en paroles. Il faut avancer!
(à suivre)



Livres de Vassula

Copyright © 1999 - 2010
Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, tous les textes et illustrations sont protégés par le Droit d'Auteur.
EDITIONS DU PARVIS - STELLA MARIS - CH-1648 HAUTEVILLE / SUISSE.
Tél.: 0041 (0)26 915 93 93 FAX: 0041 (0)26 915 93 99 E-MAIL librairie@parvis.ch

PAGE D'ACCUEIL PARVIS // STELLA MARIS

Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://vassula.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum