Vassula - La vraie vie en Dieu Tu descends de Moi, tu viens de Moi, tu M’appartiens, tu es Ma semence

Aller en bas

Vassula - La vraie vie en Dieu Tu descends de Moi, tu viens de Moi, tu M’appartiens, tu es Ma semence

Message  Admin le Mer 14 Mar - 8:44


Vassula - La vraie vie en Dieu

Tu descends de Moi, tu viens de Moi, tu M’appartiens, tu es Ma semence

STELLA MARIS 447 SOMMAIRE

Littérature de Vassula


Le 17 septembre 2005, Vassula, de passage en Suisse, a donné une conférence à Montreux devant près de deux mille personnes. Voici la fin de son
témoignage (cf. SM n° 441 p. 10).



Le Créateur et la créature

Le Seigneur nous a donné un message sur l’union divine entre le Créateur et la créature, après que nous ait été donnée l’Onction du Saint-Esprit.
Voici comment nous devenons:
«Maintenant, tu vas devenir une partie de Moi-même et tu seras un avec Moi.»
Lorsque Dieu le Père, le Créateur, m’a approchée la première fois et que j’ai entendu Ses Paroles, j’avais une fausse image de Dieu le Père. Je m’étais représenté un Dieu sévère, juge et pas autre chose et j’avais peur. Mais, cette image, lorsqu’Il a parlé et que j’ai entendu Sa Voix, a été subitement totalement modifiée. Au moment où j’ai entendu Sa Voix, et je vous le dis par expérience, elle était si paternelle, au point que je me sentais de Sa famille, je sentais qu’Il était de ma famille. C’était si paternel, familial, tendre, doux, pas du tout de la façon que j’avais pensée à tel point que lorsqu’Il m’a demandé de prier le Notre Père (j’étais contente, car c’était la seule prière que je me rappelais depuis l’école), je lui ai dit, au lieu de «oui, mon Dieu» ou «oui Seigneur», «oui, Papa», — «yes dad» en anglais — parce que je communique en anglais. Je ne Lui ai pas dit «father», non, j’ai dit «papa» («abba»).
Cela a échappé de ma bouche, parce qu’Il avait pris mon âme tellement en Lui-même pour me faire sentir qu’Il est Père. J’avais peur parce que je ne connaissais pas Dieu, je ne savais pas qu’Il est si doux et tendre et qu’Il est par-dessus tout Père, Mère, Il est Père avant notre père de la terre.
On Lui appartient, on est l’os de Son os, on est la chair de Sa chair. Alors j’avais peur, et Il m’a dit tout de suite «Ma fille, n’aie pas peur, car J’ai pris dans ma main ce mot «papa», «abba» comme un joyau.» Il était content et Il a dit: «tu viens de Moi».
Donc quand Dieu parle, ce n’est pas un homme qui parle. Là est la différence. Quand une personne vous dit quelque chose, vous écoutez, vous enregistrez. Mais quand Dieu parle, c’est comme un commandement. C’est exprimé avec une sorte de commandement qui est imprimé sur nous. On ne peut pas oublier parce que c’est Dieu qui parle et cela va jusqu’au centre de votre coeur. «Tu descends de Moi, tu viens de Moi, tu M’appartiens, tu es Ma semence». Ceci est pour chacun. Quand on lit ces messages, dès le début, il faut remplacer mon nom, «Vassula», par le vôtre parce que le Seigneur parle à tous, autrement je ne serais pas là. Il n’aurait jamais fait un aussi grand message pour moi seule, il est pour tous. Vous pouvez lire «tu es de Moi, tu descends de Moi, tu viens de Moi, tu es Ma semence; tu sais bien alors qu’Il est le seul Père et que tu appartiens au Créateur et à personne d’autre.
«Maintenant, tu vas devemir une partie de Moi-même et tu seras un avec Moi, ornant chacun de tes membres de Divinité et de Lumière, d’incorruption et de bénédiction, pour être convenable pour Moi, ton Dieu et Roi. Soudain, le monde du passé semblera s’évanouir progressivement devant toi avec tout son contenu, pour toujours. Et en un seul moment, l’impassibilité, la vertu angélique, fleurira dans ton coeur. Une volupté spirituelle de ce à quoi ressemble d’être proche de la vision béatifique, se produira instantanément. Les vertus angéliques seront dès lors ta couronne, car elles sont ce que Je t’offrirai pour atteindre la perfection. Le Dieu Absolu, alors, S’enlacera avec toi dans les parfums délicats de la Chambre Nuptiale et sera un avec toi, t’englobant entièrement dans Sa Lumière jusqu’à ce que toi-même tu deviennes lumière. Enveloppés dans Mon Saint-Esprit, ta bouche sera Ma Bouche, tes membres Mes Membres, tes yeux Mes Yeux, ta parole sera Ma Parole; tes actes et tes pensées seront tout divins. Dès lors, ton être et ton âme, tout entiers lustrés, seront animés par Moi. Ce sera le commen­cement de ta nouvelle vie en Moi...» (Odes, 3.2.03 - 30.4.03)
En d’autres termes, la libération de toutes passions peut être obtenue par la liberté de l’Esprit Saint à travers la mort à soi-même, à travers la mort de notre propre volonté.
Il y a un dicton qui dit: «quand un homme meurt, son ego meurt dix minutes plus tard». L’égoïsme de l’homme est très fort, et il est difficile de mourir à soi-même et laisser la place à Dieu.
J’aimerais insister sur la douceur de Dieu. Si vous lisez les Psaumes, vous allez comprendre pourquoi David était tellement fou, je peux dire amoureux d’un amour divin de Dieu. Il dansait de joie quand il était en présence de Dieu. Il dansait parce qu’il était vraiment absorbé, il était envahi par l’Esprit Saint qui donne la joie. Pourquoi était-il comme cela? Parce qu’il avait goûté la douceur de Dieu. Pourquoi est-ce que je parle aujourd’hui? C’est parce que j’aimerais aussi que tout le monde ait cette joie de goûter Dieu parce que Dieu est doux. David disait que «Dieu est plus doux que le miel», parce qu’il avait goûté Dieu, et cette expérience peut venir en vous aussi en lisant les messages qui rappellent l’Ecriture, car le Seigneur nous transmet Sa Parole d’une manière simple et vous allez Le connaître, vous allez avoir une rencontre avec Dieu et vous obtiendrez la joie.
Le Seigneur dit:
«Il est bon de faire de bonnes oeuvres pour Moi et de suivre quelques dévotions, ainsi que des actes d’amour, des actions de grâce et des actes de réparation, mais Je serais énormément déçu si tu mourais avant de M’avoir connu; Je serais énormément affligé si tu mourais maintenant, avant de M’avoir compris.
Beaucoup d’entre vous sont occupés par vos tâches quotidiennes qui Me plaisent lorsqu’elles sont faites avec amour et sont selon Ma Pensée, mais tout cela sera incomplet si vous ne vous ouvrez pas à la grâce et ne M’acceptez pas dans Mon intimité.» (2.11.97)
Une fois, au début, lorsque le Seigneur m’a dit: «Vassula, J’aimerais que tu pries sans cesse», comme j’apprenais encore, j’ai répondu «mais Seigneur, c’est impossible de prier sans cesse. Je suis mère de famille, j’ai des tâches quotidiennes. C’est impossible de prier sans cesse». Le Seigneur m’a dit: «Vassula, tu n’as rien compris. La prière perpétuelle n’existe pas avec des paroles, c’est le coeur qui parle. C’est la prière silencieuse, c’est la prière que l’on appelle contemplative. C’est quand ton coeur Me désire, Moi ton Dieu, tout le long du jour, c’est quand tu as soif de Dieu. C’est le coeur qui parle, qui désire et qui languit après Dieu.» C’est la prière incessante, parce que continuellement, nous avons la Présence de Dieu devant nous. Il est devant nous et nous vivons Dieu dans notre coeur. Donc ce n’est pas avec des paroles. Et, en même temps, si nous arrivons à désirer Dieu tout le long du jour, avoir soif de Dieu tout le long du jour, nous vivons le premier et le deuxième commandement: «Aimer Dieu de toute notre force, de toute notre âme», et «aimer notre prochain» qui est lié au premier commandement.
Le Seigneur nous dit que la prière n’est pas seulement un acte d’amour mais elle est également un acte de répa­ration. La foi sans bonnes oeuvres est inutile. Notre Seigneur servait et Il dit dans un message:
«Je suis Moi-même venu dans le monde pour servir et non pour être servi. Bien que Mon état fût Divin, Je M’étais vidé pour assumer la condition d’esclave.» (12.11.98)
«On n’a jamais connu aucun roi qui ait servi ses subordonnés comme Moi, qui suis le Roi des rois, les ai servis.» (28.1.97)
Apprenez, en terminant, que le plus grand service que nous pouvons rendre à Dieu est de Lui ramener une âme.







Littérature de Vassula

Copyright © 1999 - 2009
Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, tous les textes et illustrations sont protégés par le Droit d'Auteur.
EDITIONS DU PARVIS - STELLA MARIS - CH-1648 HAUTEVILLE / SUISSE.
Tél.: 0041 (0)26 915 93 93 FAX: 0041 (0)26 915 93 99 E-MAIL librairie@parvis.ch

PAGE D'ACCUEIL PARVIS // STELLA MARIS

Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://vassula.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum